Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

Redo in Deum Patrem omni- E crois en Dieu le Pere tout-puifCed poténtem, creatórem cæli & fant, Créateur du ciel & de la terræ ; & in Jefum Chriftum Fi-terre; & en Jefus-Chrift fon Fils unilium ejus únicum Dóminum nof- que notre Seigneur, qui a été conçu trum; qui conceptus eft de Spíritu du Saint-Efprit; eft né de la Vierge Sancto; natus ex Maria Virgine, Marie, a fouffert fous Ponce Pilate; paffus fub Pontio Piláto; cruci- a été crucifié; eft mort, & a été enfixus, mortuus & fepultus; def feveli; eft defcendu aux enfers; le cendit ad inferos; tertiâ die refur- troifieme jour eft reffuscité des morts; réxit a mórtuis; afcendit ad cœ- eft monté aux cieux; eft affis à la los, fedet ad dexteram Dei Pa- droite de Dieu le Pere tout-puiffant, tris omnipotentis; inde ventúrus d'où il viendra juger les vivans & les eft judicáre vivos & mórtuos.

Credo in Spiritum fanctum fanctam Ecclefiam Catholicam, Sanctórum communiónem, carnis refurrectiónem, vitam æternam. Amen.

morts.

Je crois au Saint-Efprit, la fainte Eglife Catholique, la communion des Saints, la rémiffion des péchés, la réfurrection de la chair, la vie éternelle. Ainfi foit-il.

Pater nofter qui es in calis; Notre Pere qui êtes aux cieux; fanctificetur nomen tuum; advéniat regnum tuum; fiat volúntas tua ficut in cælo & in terra. Panem noftrum quotidiánum da nobis hodie, & dimitte nobis débita noftra, ficut & nos dimittimus debitóribus noftris & ne nos indúcas in tentatiónem, fed libera nos à malo. Amen.

Ave

Ve, Maria, grátiâ plena; Dóminus tecum: benedicta tu in mulieribus, & benedictus fructus ventris tui Jefus. Sancta Maria, Mater Dei, ora pro nobis peccatóribus, nunc & in hora mortis noftræ. Amen.

que votre nom foit fanctifié: que votre regne arrive que votre volonté foit faite en la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour, & nous pardonnez nos offenfes, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offenfés, & ne nous induifez point en tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainfi foit-il.

E vous falue, Marie, pleine de grace; le Seigneur eft avec vous: vous êtes bénie entre toutes les femmes, & Jefus le fruit de votre ventre eft béni. Sainte Marie, Mere de Dieu, priez pour nous qui fommes pécheurs, maintenant & à l'heure de notre mort. Ainfi foit-il.

Dùm fufceptores hæc recitant, Sacerdos accedit ad Baptifterium fontem facrum aperit, vafcula olei Catechumenorum & Chrifmatis

parat cum ftupa, linteo aut alia re fimili ad abftergendas unctiones, nifi hæc priùs difpofita fuerint: & intereà Obstetrix fafciis folvit infantem, denudans tantum ejus caput, fcapulas & pectus.

Recitatis à fufceptoribus Symbolo, Oratione Dominicâ & Salutatione Angelica, exhortatio fiet à Sacerdote fub hac aut alia forma.

EXHORTATION

SUR LE BAPTÊME.

'EST

CE un Enfant conçu dans le péché, c'est un esclave du Enfant dans un if clave

démon que vous préfentez maintenant à l'Eglife: mais en recevant le Baptême, il va devenir le temple du Saint-Efprit, l'enfant de Dieu, membre de Jefus-Chrift, & l'héritier de la gloire éternelle. La tache du péché originel fera effacée en lui, & il prendra une nouvelle naiffance. Affiftez à une action fi fainte avec toute la religion dont vous pouvez être capables: uniffez vos prieres aux nôtres pour obtenir de Dieu que cet Enfant ne retombe jamais fous la tyrannie du démon dont il va être délivré, & qu'il conferve jusqu'au dernier foupir de sa vie la grace qui lui fera communiquée.

Réfléchiffez en même temps fur vous-mêmes, & confondez-vous en la présence de Dieu, fi vous avez perdu la grace de votre Baptême par quelque péché mortel: concevez-en du regret, & en renouvellant les promeffes que l'on a faites pour vous & en votre nom, prenez la résolution d'y être à l'avenir plus fideles, & de réparer de votre mieux par une fincere pénitence l'innocence que vous avez perdue.

E

Aux Parrain & Marraine.

T vous qui répondez pour cet Enfant en qualité de Parrain & de Marraine, confidérez à quoi vous vous engagez. Vous allez lui fervir de caution, & protefter à Dieu & à l'Eglife qu'il exécutera fidélement les promeffes que vous ferez pour lui à fon Baptême. Ainfi vous devez y affifter avec plus de piété & de dévotion que les autres qui n'en font que les témoins & les fpectateurs, afin d'obtenir pour cet Enfant & pour vous-mêmes les graces du Seigneur, & remplir dignement les obligations que vous allez contracter à fon égard.

Completa exhortatione, Patrinus & Matrina præparatum infantem de manu Obftetricis recipiant, teneantque fuprà pifcinam Fontibus inharentem. Sacerdos verò ftans operto capite ad Baptifterium, facie ad infantem versá, dicat,(eum nominans ubi notatur ) latinè, fi Patri

nus & Matrina linguam hanc intelligant, aliàs gallicè ; & attendat ut ad interrogata refpondeant fimul, quia uterque fponfor eft,

N. Abrenúntias Sátana?

Ra Abrenúntio.

S. Et ómnibus opéribus ejus?
R. Abrenúntio..

S. Et omnibus pompis ejus?
R. Abrenúncio.

N. Renoncez-vous à Satan?
B. J'y renonce..

S. Et à toutes fes œuvres ?
B. J'y renonce.
S. Et à toutes fes pompes?
B. J'y renonce.

Tunc Sacerdos operto capite cum virgula, feu bacillo ampullæ in oleo Catechumenorum intincto, infantem ungit in modum Crucis, primò in pectore, deindè inter fcapulas, dicens: Et ego línio te + óleo falútis in Chrifto Jefu + Dómino noftro in vitam æternam, ut vivas in fécula féculorum. R. Amen.

Deindè abftergat unctiones bombyce vel ftupâ fubtili; & depofitâ ftolâ violacea, aliam fumat albi coloris. Tunc nominando infantem, dicat latinè vel gallicè:

[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]

Patrinus & Matrina refpondent: | Le Parrain & la Marraine répondent:

Baptifmum.
S. Vis baptizari?

Patrinus & Matrina refpondent:
Volo.

Le Baptême.

S. Voulez-vous être baptifé (ou)
baptifée?

Le Parrain & la Marraine répondent :
Je le veux.

Tunc Patrino & Matrina Temper infantem tenentibus, Sacerdos urceolo, feu concha, aut alio vafculo ad id parato hauriat aquam de Fonte baptifmali, & continua actione de ea femel fundat in modum Crucis fuper caput infantis paululùm inclinati, ne aqua defluat in finum ejus aut veftes, & fimul fundendo pronuntiet attentè & diftincte hæc verba:

N. Ego te baptízo, in nómine Patris + & Filii + & Spíritûs + Sancti. Amen. Ita ut ipfa effufione aquæ, ter exprimat fignum Crucis fuper caput baptizandi; 1o. Cùm dicit, In nómine Patris; 2°. Cùm dicit, & Filii; 3°. Cùm dicit, & Spíritûs Sancti.

Hæc eft, ut fuprà monuimus, abfoluta forma baptifmatis, quâ non utendum, fi quod, inquifitione priùs factâ, baptizatum jam fuisse infantem fit prudens ac legitimum dubium; tunc enim baptizetur infans fub fequenti formula:

*

N. Si non es baptizatus (baptizata) ego te baptízo, in nómine Patris & Filii + & Spíritûs + Sancti. Amen. +

Baptizato infante, Sacerdos bacillo Chrifmate intincto eum ungit, non in fronte, fed in vertice capitis in modum Crucis, dicens

[ocr errors]

Eus omnipotens, Pater Dómini noftri Jefu Chrifti, qui te rege

aqua

Spiritu Sando, truque

ómnium peccatórum tuórum, ipfe te líniat (hic inungit ) Chrifmate + falútis, in eodem Jefu Chrifto Dómino noftro, in vitam æternam. B. Amen.

Sacerdos abftergat locum inunctum, & imponat capiti infantis lin teolum candidum, (vulgò Chrifmale) loco veftis albe, dicens:

N. Accipe veftem candidam fanctam & immaculátam, quam pérferas ante tribúnal Dómini noftri Jefu Chrifti, ut hábeas vitam ætérnam, & vivas in fécula feculórum. R. Amen.

Poftea Sacerdos apponat cereum ardentem in manibus Patrini & Matrina, dicens :

N. Accipe lámpadem ardentem, & irreprehensibilis cuftódi Baptif, mum tuum; ferva mandáta; ut cùm vénerit Dóminus ad nuptias, poffis ei occurrere unà cum ómnibus Sanctis in aula Coelefti, ut há

D

:

beas vitam ætérnam & vivas in fécula feculórum. R. Amen. Poftremò dicit: N, Vade in pace, & Dóminus fit tecum. R. Amen. Sacerdos deindè folus manus abluit fuper pifcinam Baptifterii, pofteà Patrinus & Matrina, fi opus fit:& aqua ablutionis defluat in Pifcinam. Intereà induetur infáns; & Sacerdos pro prudentia monebit fufceptores, ut fequitur.

LA

EXHORTATIO

[ocr errors]

HABENDA POST BAPTISMUM.

A fublime dignité de Chrétien, à laquelle on eft élevé par le Baptême & l'alliance fainte qu'on y contracte avec Dieu, étant le bienfait le plus fignalé qu'on puiffe recevoir en ce monde, uniffonsnous, MES TRÈS-CHERS FRERES, pour remercier le Seigneur de la grace qu'il vient d'accorder à cet Enfant. Prions inftamment ce Dieu de miféricorde, qu'il affermiffe dans la fuite ce qu'il vient d'opérer dans fon faint Temple, afin que cette créature, nouvelle en JesusChrift, conferve le précieux tréfor de l'innocence, & parvienne àù Royaume célefte, win cha

Deindè fufceptores alloquens.

Parrain & Marraine, vous venez de contribuer au bonheur de cet Enfant; fouvenez-vous qu'en répondant pour lui, & le tenant fur les Fonts facrés, vous êtes devenu fa caution envers l'Eglife. Vous vous êtes chargés de veiller fur fa conduite & de lui procurer une éducation chrétienne. Travaillez-y donc, & fervez-vous du droit que votre qualité vous donne, pour lui faire prendre les impreffions de la piété, & le faire inftruire dans la Foi de l'Eglife Catholique, Apoftolique & Romaine; qu'il trouve dans vos exemples des inftructions encore plus utiles que dans vos paroles; que votre vigilance mette la foibleffe de fon age à couvert de tout danger. Recommandez au pere & à la mere, ou autres, chargés de prendre foin de lui, que leur tendreffe n'aille pas jufqu'à expofer fa vie, en le couchant avec eux dans leur lit, avant un an révolu depuis fa naiffance, crainte de fuffocation; ils ne doivent pas ignorer qu'en ce cas, ils feroient coupables d'un péché mortel réfervé à Monfeigneur l'Evêque. Enfin, faites enforte qu'il apprenne le Symbole des Apôtres, l'Oraifon Dominicale, la Salutation Angélique, les Commandemens de Dieu & de l'Eglife, & qu'étant parvenu à l'âge de difcrétion, il reçoive le Sacrement de Confirmation. N'oubliez pas non plus que vous avez contracté une alliance

J

« PreviousContinue »