Signs of the Hidden: Semiotic Studies

Front Cover
Rodopi, 1980 - Social Science - 237 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Preliminaries History of Semiotics Definition
11
Eros and Thanatos in Astrée
33
A Semiotic Study
91
A Poetics of Satiric
115
Signs of Irony in La Fontaines Fables
143
A Play within the Play
165
A Study of Cinnas Reversals
181
A Semiotic Study of Racines
209
Copyright

Common terms and phrases

Popular passages

Page 123 - Vous aurez beau vanter le roi dans vos ouvrages, Et de ce nom sacré sanctifier vos pages ; Qui méprise Cotin n'estime point son roi, Et n'a, selon Cotin, ni Dieu, ni foi, ni loi.
Page 197 - C'est elle qu'on adore, et non pas ta personne : Tu n'as crédit ni rang qu'autant qu'elle t'en donne, Et pour te faire choir je n'aurais aujourd'hui Qu'à retirer la main qui seule est ton appui.
Page 13 - La langue est un système de signes exprimant des idées, et par là, comparable à l'écriture, à l'alphabet des sourdsmuets, aux rites symboliques, aux formes de politesse, aux signaux militaires, etc., etc. Elle est seulement le plus important de ces systèmes.
Page 37 - The aspects of things that are most important for us are hidden because of their simplicity and familiarity. (One is unable to notice something — because it is always before one's eyes.) The real foundations of his enquiry do not strike a man at all.
Page 18 - anything which determines something else (its interpretant) to refer to an object to which itself refers (its object) in the same way, the interpretant becoming in turn a sign, and so on ad infmitum
Page 35 - Auprès de l'ancienne ville de Lyon, du costé du soleil couchant, il ya un pays nommé Forests, qui en sa petitesse contient ce qui est de plus rare au reste des Gaules...
Page 209 - Ainsi, à cause que nos sens nous trompent quelquefois, je voulus supposer qu'il n'y avait aucune chose qui fût telle qu'ils nous la font imaginer...
Page 176 - Vous êtes assurée ici d'un plein secret, Et le mal n'est jamais que dans l'éclat qu'on fait . Le scandale du monde est ce qui fait l'offense , Et ce n'est pas pécher, que pécher en silence.
Page 175 - Je puis vous dissiper ces craintes ridicules, Madame; et je sais l'art de lever les scrupules. Le ciel défend, de vrai, certains contentements; Mais on trouve avec lui des accommodements. Selon divers besoins, il est une science D'étendre les liens de notre conscience, Et de rectifier le mal de l'action Avec la pureté de notre intention.
Page 158 - II met bas son fagot, il songe à son malheur. Quel plaisir at-il eu depuis qu'il est au monde ? En est-il un plus pauvre en la machine ronde ? Point de pain quelquefois, et jamais de repos.

Bibliographic information