Page images
PDF
EPUB

III. La preuve que les abbés et abbesses des monastères privilégiés recevaient des rois seuls l'investiture de leurs abbayes, résulte :

1°. D'un diplôme authentique de la première race, et d'un autre de la seconde; ils expliquent qu'aussitôt l'élection d'un nouvel abbé ou d'une nouvelle abbesse d'un monastère privilégié, le roi mettait par un acte exprès le sujet nommé en possession des biens de la mense abbatiale;

2°. Des Actes d'un concile de Thionville, d'une lettre des évêques des provinces de Reims et de Rouen, de la charte de division de Louis-le-Pieux, et d'un capitulaire de Charles-leChauve; ces autorités, déjà citées, prouvent que c'est le roi qui confère immédiatement aux abbés et abbesses des principaux monastères la possession de ces monastères.

III.--1° Theodericus rex Franco- Abbas et monachus Lupus monarum, episcopis viris inlustribus. sterii ... Ferrariarum ex voto fratrum Decet regalem clementiam ut ... pro- suorum monachorum supplicavit novideat... regimina ecclesiarum et mo- stræ clementiæ, ut ... ei.., concederenasteriorum ... ut pax ecclesiarum, mus, ut ipse, quandiu viveret, præet ... libertas monachorum ... per dictum coenobium cum omnibus quæ omnia conservetur ... et de ... mona- ad ipsum pertinent, quiete regeret, et sterio ... Corbeia ... ad ... postram post ipsius ... excessum liceret monapræsentiam monachi ... venientes ... chis ... ex se ipsis eligere abbalem. petierunt, ut liceret eis ... de semet- Has petitiones ... libenter implevimus. ipsis eligere rectorem : et dum corum Itaque memoratum coenobium, et petitio nostræ serenitati ... esse ... ra- cuncta quæ ad ipsum pertinent, Lupo tionabilis in omnibus videretur, ve- ahbati, et successoribus ejus monanerabilem virum Erembertum ... ele- chis regulariter electis gubernandum gerunt... Ergo per hanc præceptionem permittimus. (Extr. du diplôme 26

et ... concessimus et... jubemus, de Charles-le-Chauve. D. Bouquet, ut suprascriptus... Erembertus abbas t. VIII, p. 448.) et rector monasterii Corbeiensis ... sit 20. Voyez l'extrait des Actes du constitutus, et ... nostra clementia ei concile de Thionville, d'une lettre des indulsit, ut habeat potestatem de tota évêques des provinces de Reims et de congregatione ipsius monasterii ... vel Rouen, de la charte de division de de eorum rebus et possessionibus, Louis-le-Pieux, et d'un capitulaire mobilibus et immobilibus. ( Extr. de Charles-le-Chauve, à la seconde d'un précepte du roi Thierri. Sirmond, partie de cette époque, liv. II, t. I, p. 505.)

chap. V, art. II, no 1.

CHAPITRE IX.

De l'investiture des honneurs et de tous les bénéfices.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

1. La preuve que les héritiers des duchés de Bavière, d'Aquitaine et de Gascogne ne se mettaient point d'euxmêmes en possession de leurs dignités, mais en recevaient l'investiture des rois, résulte :

1o. De la loi des Bavarois, et d'un écrit de Paul Diacre; la loi des Bavarois marque qu'à la mort de chaque duc, le roi établissait à sa place celui qui devait le remplacer ; l'écrit de Paul Diacre porte qu'un duc des Bavarois « fut ordonné duc » par Childebert;

2°. D'un diplôme de Charles-le-Chauve; il explique que les rois francs avaient donné l'investiture des duchés d'Aquitaine et de Gascogne à ceux des descendants d'Aribert à qui ces duchés passèrent successivement.

II. La preuve que les héritiers des substitutions des bénéfices fiscaux et des bénéfices démembrés des biens de l'église, depuis Charles-Martel, ne se mettaient point d'eux-mêmes en possession de ces bénéfices, mais étaient obligés d'en recevoir l'investiture des rois, résulte :

1°. D'une lettre d'Éginhard; on y voit que l'héritier d'un bénéfice royal craignait de perdre ce bénéfice, parce qu'il ne pouvait en demander l'investiture à Louis-le-Pieux;

1.-1. Dux ... qui præest in po- gum ... Arus noster Carolus fidelispulo, ille semper de genere Agilol- simo Lupo duci , qui ex secunda Eufingorum fuit, et debet esse, quia ... donis linea ... primogenitus fuit ... reges antecessores nostri concesserunt totam Vasconiæ partem beneficiario ... ut qui de genere illorum fidelis ... jure reliquit. (Extr. du diplôme 49 erat et prudens, ipsum constituerent de Charles-le-Chauve. D. Bouquet, ducem ad regendum populum illum. t. VIII, p. 471.) (Exir. de la loi des Bavarois, tit. 2, II.-1°. Frumoldus filius N. comichap. 20, art. 3. Baluze, t. I, p. 106.) tis ... magis infirmitate quam sene

Hiis diebus Tassilo a Childeberto ctute confectus ... habet beneficium rege Francorum apud Bajoariam rex non grande in Burgundia, in pago ordinatus est. (Extr. de l'histoire des Genawense timet illud perdere, Lombards de Paul Diacre, liv. iv. nisi vestra benignitas illi opituletur, D. Bouquet, t. II, p. 637.)

eo quod præinfirmitate qua premitur, 20. Qiæ Dagobertus rex donavit ... ad palatium venire non potest. Idcirco Hariberto fratri, nepotibus Boggiso precatur ut ... imperatorem rogare et Bertrando ... jure hæreditario ab dignemini, ut permittat se habere Eudonc Buggisi "filio possessa fuere : beneficium, quod avus ejus illi conet post illius mortem a ... Hunaldo et cessit, et pater habere permisit, quoVifario nepote, qui Aquitaniæ ducatu usque viribus receptis ad ejus præsenpotiti sunt, nomine ... Francorum re- tiam venerit, ac se ... commendaverit.

[ocr errors][ocr errors]

2°. De trois diplômes, un de Charlemagne, un de Louis-lePieux, et un de Charles-le-Chauve; ces autorités combinées prouvent la nécessité de la recommandation, et en détaillent toutes les circonstances; on y voit d'abord qu'un fils de Charlemagne assure un bénéfice à un guerrier, qui n'entre en possession qu'après « être venu à Charlemagne et s'être recom« mandé entre ses mains. » Vingt-deux ans après, et deux ans après la mort de Charlemagne, on retrouve ce vassal qui vient de recevoir de Louis-le-Pieux une nouvelle investiture de ce bénéfice qu'il nomme aprision, et se recommande à ce nouveau prince.

Enfin, après la mort de Louis-le-Pieux, le fils du même vassal vient aussi se recommander à Charles-le-Chauve et recevoir une nouvelle investiture, quoique les deux actes précédents eussent établi pour lui ce droit d'hérédité à l'aprision ou bénéfice.

3o. De la Vie de saint Maur; elle nous apprend que le neveu et l'héritier d'un grand, nommé Florus, n'entra en possession (Extr. de la lettre 26 d'Éginhard. Pieux, de l'an 815. Baluze, t. II, D. Bouquet, t. VI, p. 374.)

p. 1405.) 20. Cognoscat almitas vestra quali- Quidam fidelium nostrorum regni ter Johanne ad nos veniente... ostendit Septimaniæ vassus noster, nomine nobis epistolam quam filius noster Teodtfredus, nostris obtulit obtutiLudovicus ei fecerat, et per ipsum bus auctoritatem avi nostri Karoli, ad nos direxit ... Invenimus in ipsa . qua continebatur qualiter patri suo, quod ... petierat pago Narbonense nomine Johanni ... avus noster Karovillare heremum ad laborandum, lus .concesserat villarem ad laboranquem dicunt Fontes. Ille ... dedit ei dum, qui vocatur Fontes, cum omni ipsum villare, et direxit eum ad nos. sua integritate, et quantumcunque Et quum ad nos venisset ... in manibus ille in Fontejoncosa de heremi vastinostris se commendavit, et petivit a tate traxit... "Prædictus fidelis noster nobis ... ipsum villare, omnes suos nostram deprecatus est misericordiam terminos et pertinentias suas ... Hæc ut nos... prædictam villam , quemad. omnia concedimus ei per nostrum

modum ... avus noster ... ac ... genic donum, ut habeat ille et posteritas tor noster patri suo ... confirmaverunt sua. (Extr, d'un diplôme de Charle- ... illi cum sua integritate ... confirmagne, de l'an 793. D. Bouquet, t. V, mare dignaremur... Volumus... ut ... p. 778.)

qui moderno habet fidelis noster Fidelis noster, nomine Johannes, Teodtfredus sæpedictam villam... veniens in nostra præsentia ... in ma- perpetuo tenere... (valeat). (Extr. nibus nostris se commendavit, et pe- du diplôme 38 de Charles-le-Chauve. tivit nobis sua aprisione quicquid D. Bouquet , t. VIII, p. 459.) genitor noster ci concesserat ... Con- 30. Vocans

nepotem ... cedimus eidem fideli nostro Johanne Flori ... dedit ei per sceptrum regale

quantum ille in villa Fontejoncosa, quod manu gestabat, quæcumque ... vel in suos terminos ... occupavil... patruus ejus ex regali possederat dono. omnia per nostrum donitum habeant (Extr. de la Vie de saint Muur, conille et filii sui, et posteritas illorum. icmporain de Théodebert, écrite par (Ex11. du diplóne 25 die Louis-le- son disciple, et recueillie par un écri

ad se

des biens que son oncle tenait du fisc que par l'investiture du roi.

III. La preuve que les héritiers des bénéfices substitués, ecclésiastiques ou laïques, étaient obligés d'en recevoir l'investiture des possesseurs respectifs, résulte :

1°. D'un capitulaire de Charlemagne ; il marque que les possesseurs des biens de l'église peuvent les concéder en bénéfices héréditaires, à condition que les descendants des premiers concessionnaires « fassent la tradition de ces biens aux « églises, » auxquelles ils appartiennent, et qu'ainsi les précaires « se renouvellent régulièrement;

2°. Des Actes du second concile de Tours; ils montrent que les héritiers des bénéfices ecclésiastiques devaient en recevoir une nouvelle investiture de leurs seigneurs à chaque mutation.

CHAPITRE X.

De la recommandation.

I. La preuve de ce qui a été dit sur la nature de la recommandation, résulte :

1°. Des écrits de plusieurs auteurs des huitième et neuvième siècles; ces auteurs définissent la recommandation que fit Tassillon, duc de Bavière, au roi Pépin Ier, comme nous venons de définir la recommandation en général, et ils ajou

vain du neuvième siècle. D. Bouquet, vit : fidelitatemque tam ipso regi Pit. III, p. 417.)

pino, quam filiis ejus Karolo et KaroIII.-10. Præcipimus ut nullus res lomanno jurejurando super corpus ecclesiæ nisi precario possideat, et sancti Dionysii promisit. Sed non postquam ipsæ precariæ finitæ fuerint, solum ibi, verum etiam super corpus faciant potestative speculatores eccle- sancti Martini, et sancti Germani, siæ utrum elegerint, aut ut ipsas re- simili sacramento fidem se prædictis cipiant, aut posteris eorum sub pre dominis suis, diebus vitæ suæ servacario et censu habere permittant. turum est pollicitus. (Extr. des An(Extr. d'un capitulaire de Charlema- nales d'Eginhard, de l'an 757. D. Bougne, de l'an 803. Baluze, t. I, p. 41 quet, t. V, p. 198.). et 1054.)

Rex Pipious tenuit placitum suum 20. Voyez les Actes du second con- in Compendio ... Ibique Tassilo venit cile de Tours, au chap. IV de ce livre, dux Bajoariorum, in vassatico se art. I, no 2.

commendans per manus, sacramenta I.-1°. In Compendio ... populi sui juravit mulia ... et fidelitatem progeneralem conventum habuit. Illuc misit regi Pipino et... filiis ejus domno et Tassilo, dux Bajoariorum cum pri- Carolo et Carlomanno, sicut vassus moribus gentis suæ venit, et more recta mente et firma devotione per Francico in manus regis in vassaticum justitiam domino suo csse deberet. manibus suis semetipsum commenda- Confirmavit... ut omnibus diebus vitæ

tent qu'elle fut faite « suivant la coutume des Francs; » ils rapportent enfin «que Tassillon renouvela la recommandation « par serment à Charlemagne, et donna des otages de sa fide« lité ; »

2°. Des Annales de Fulde et des écrits de l'Astronome; ils font mention de deux recommandations faites « selon la cou« tume des Francs » à Louis-le-Pieux dans les mêmes formes que celle de Tassillon;

3o. D'une lettre d'Eginhard; elle promet, de la part d'un vassal royal, qu'il remplira la même obligation dès qu'il lui sera possible de se transporter en présence de l'empereur.

II. La preuve de ce qui a été dit sur les obligations imposées au vassal par la reconimandation au seigneur, résulte :

I'. D'une charte de Louis-le-Pieux et d'une autre de Charles-le-Chauve; elles établissent que « se recommander » à quelqu'un « comme vassal, selon l'usage accoutumé, » « c'est « le reconnaître pour seigneur, et s'obliger à le servir; » suæ sic conservaret , sicut sacramen- habitus loci ... Qui tamen citissime tis ... promiserat. (Éxtr. des Annales ad eum venit, et bumillima subjede Loisel, de l'an 757. D. Bouquet, ctione se ejus nutui, secundum cont. V, p. 34.)

suetudinem Francorum, commendans Rex coepit pergere partibus Bajoa- subdidit. (Estr. de la Vie de Louisriæ ... Ille videns se undique constri- le-Pieux, par l'Astronome, chap. 21. ctum, venit per semetipsum tradens D. Bouquet, t. VI, p. 97.) se manibus regis in vasatico, renovans

30. Vassus dominicus ... venire ... sacramenta : et dedit obsides XII. non potuit ... ad servitium ejus. Inte(Extr. des Annales Tilliennes, de rim postulat ut sibi liceat beneficium l'an 787. D. Bouquet, t. V, p. 21.) suum habere, quod ei domnus Karo

venit per semetipsum, lus imperator dedit in Burgundia, tradens se manibus ... regis Caroli in usque dum ille ad præsentiam ejus vassaticum ... reddens ducatum sibi venerit ac se in manus ejus commencommissum a...

Pipino rege, et co- daverit. (Extr, d'une lettre d'Egingnovit se peccasse in omnibus... Tunc hard, chap. 27. D. Bouqnet, t. VI, denuo renovans sacramenta ... dedit p. 375.) obsides elecios xiret decimum tertium, II.--1°. Noverint tamen iidem Hifilium suum Theodonem. Receptis spani sibi licentiam a nobis esse conobsidibus, et præstitis sacramentis, cessam ut se in vassaticum conititum reversus est ... rex in Franciam. bus nostris more solito commendent. (Extr. des Annales de Loisel, de Et si beneficium aliquod quisquam an 787. D. Bouquet, t. V, p. 45.) eorum ab eo qui se commendavit, fue

2o. Zwentibaldus dux cum prin- rit consecutus, sciat se de illo tale cipalibus suis, homo (sicut mos est) obsequium seniori suo exhibere deper manus imperatoris efficitur, con- bere quale nostrates homines de simili testatus illi fidelitatem juramento. beneficio senioribus suis exbibere so(Exlr. des Annales de Fulde, de lent. (Extr. d'une charle de Louis-lel'an 784. D. Bouquet, t. VIII, p. 49.) Pieux, en faveur d'hommes libres

Timebatur ... quam maxime Wala, espagnols refugiés dans son empire, summi apud Carolum imperatorem chap. 6. Baluze, t. I, p. 552.)

Tassilo ...

« PreviousContinue »