Mémoires du prince de Talleyrand, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 281 - Les fortifications d'Huningue ayant été constamment un objet d'inquiétude pour la ville de Baie, les Hautes Parties contractantes pour donner à la Confédération helvétique une nouvelle preuve de leur bienveillance et de leur sollicitude, sont convenues entre elles de faire démolir les fortifications d'Huningue; et le gouvernement français s'engage, par le même motif, à ne les...
Page 112 - En rompant ainsi la convention qui l'avait établi à l'île d'Elbe , Bonaparte a détruit le seul titre légal auquel son existence se trouvait attachée. En reparaissant en France , avec des projets de trouble et de bouleversement, il s'est privé lui-même de la protection des lois, et a manifesté , à la face de l'univers , qu'il ne saurait y avoir ni paix ni trêve avec lui.
Page 243 - CHARLES, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre, A tous ceux qui ces présentes verront, salut.
Page 374 - ... dans le cas où ces réunions auraient pour objet des affaires spécialement liées aux intérêts des autres États de l'Europe, elles n'auront lieu qu'à la suite d'une invitation formelle de la part de ceux de ces États que lesdites affaires concerneraient et sous la réserve expresse de leur droit d'y participer directement ou par leurs plénipotentiaires.
Page 231 - L'unité du ministère est la plus forte que je puisse offrir. J'entends qu'elle existe, et que la marche franche et assurée de mon conseil garantisse tous les intérêts , et calme toutes les inquiétudes.
Page 278 - Les Puissances alliées ayant, par leurs efforts réunis et par le succès de leurs armes, préservé la France et l'Europe des...
Page 283 - ... voisins, des mesures de précaution et de garantie temporaires, il a été jugé indispensable de faire occuper, pendant un certain temps, par un corps de troupes alliées, des positions militaires le long des frontières de la France, sous la réserve...
Page 112 - ... nouveau , et pour la garantir de tout attentat qui menacerait de replonger les peuples dans les désordres et les malheurs des révolutions. «Et quoique intimement persuadés que la France entière se ralliant autour de son souverain légitime , fera incessamment rentrer dans le néant cette dernière tentative d'un délire criminel et impuissant , tous les souverains de l'Europe , animés des mêmes...
Page 231 - Mon gouvernement devait faire des fautes; peut-être en at-il fait. Il est des temps où les intentions les plus pures ne suffisent pas pour diriger, où elles égarent.
Page 413 - ... événements politiques se présentent. Ce genre de lien doit avoir aujourd'hui un principe différent de celui qu'il avait autrefois. Ce sont les progrès de la civilisation qui formeront désormais nos liens de parenté ; nous devons donc chercher à nous rapprocher davantage des gouvernements où la civilisation est plus avancée ; c'est là que sont nos vraies alliances de famille.

Bibliographic information