Page images
PDF
EPUB

L'ÉGYPTE EN 1845.

[merged small][merged small][merged small][graphic][ocr errors][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

BLIOTHEQUE CANTONA

LAUSANNE
UNIVERSITAIRE

D

L'ÉGYPTE.

PARTIE POLITIQUE.

CHAPITRE PREMIER.

Impôts.

Division administrative de l’Egypte. Diverses contributions. · Règlement de l'impôt

territorial. Solidarité générale des contribuables. M. Cosseri. Le Para. Villages confisqués au profit du vice-roi. Spoliation des titres de propriété. Toute l'Egypte est devenue le domaine de Méhémet-Ali. Les impôts perçus à coups de bâton. Horribles cruautés commises envers les contribuables. — Villages donnés en cadeaux. Gaspillage de l'administration. Aucun recours contre l'arbitraire. Méhémet-Ali ferme les yeux sur les concussions. Tout le monde vole. - La solde des employés et de l'armée, toujours arriérée. — L'Etat ne doit jamais rien perdre. Les ouvriers obligés de payer la réparation des machines. — Les officiers responsables de l'équipement des déserteurs. -- L'armée vaincue en Syrie, forcée de payer le matériel perda. — Fonction. naires privés de leur solde comme punition. – Mendicité générale. Backchis.

Deux intérêts puissants nous firent entreprendre un voyage en Orient (novembre 1844): le désir d'étudier l'esclavage musulman pour le comparer à l'esclavage chrétien ; l'espérance de contempler en Egypte un spectacle unique dans l'histoire, celui d'un peuple régénéré par son maître. Nous pensions qu'il s'accomplissait sur les bords du Nil une ouvre de civilisation, et qu'un grand homme appelait de sa puissante et généreuse voix une race longtemps opprimée à la liberté, à l'industrie , à tous les perfectionnements sociaux,

« PreviousContinue »