Missel de Paris, latin et françois. [4 pt. Pt.1 wants the title-leaf].

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page lxxxv - Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne.
Page 71 - Pans lui étoit h vie , & la vie étoit la lumière des hommes ; & la lumière luit dans les ténèbres, & les ténèbres ne l'ont point comprife.
Page 11 - Allez dire à Jean ce que vous avez entendu et ce que vous avez vu : les aveugles voient , les boiteux marchent, les lépreux sont guéris , les sourds entendent , les morts ressuscitent , l'Evangile est annoncé aux pauvres, et heureux est celui qui ne prendra pas de moi un sujet de scandale.
Page 58 - Sauveur a paru à tous les hommes; < 12. et elle nous a appris que, renonçant à l'impiété et aux passions mondaines, nous devons vivre dans le siècle présent avec tempérance , avec justice et avec piété , 1 3.
Page 68 - Seigneur, vous avez créé la terre dès le commencement du monde, et les cieux sont l'ouvrage de vos mains. Ils périront, mais vous demeurerez; ils vieilliront tous comme un vêtement, et vous les changerez comme un manteau., et ilf seront changés ; mais , pour vous , vous êtes toujours le même, et vos années ne finiront point.
Page 181 - J'ai été souvent dans les voyages, dans les périls sur les fleuves, dans les périls des voleurs, dans les périls de la part de ceux de ma nation, dans les périls de la part des païens, dans les périls au milieu des villes, dans les périls au milieu des déserts, dans les périls sur mer, dans les périls entre les faux frères.
Page 136 - Sa mère dit à ceux qui fervoient : Faites tout ce qu'il vous dira. 6. Or il y avoit là fix grandes urnes de pierre, pour fervir aux purifications qui étoient en ufage parmi les juifs, dont chacune tenoit deux ou trois mefures. 7.
Page 32 - SaintEsprit ; et élevant sa voix, elle s'écria : Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et le fruit de vos entrailles est béni. Et d'où me vient ce bonheur que la Mère de mon Seigneur vienne vers moi?
Page 167 - Or tous les athlètes gardent en toutes choses une exacte tempérance; et cependant ce n'est que pour gagner une couronne corruptible, au lieu que nous en attendons une incorruptible.
Page 208 - Serrez avec le mors & le frein la bouche de ceux qui ne veulent point s'approcher de vous.

Bibliographic information