Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

- Fidelium Deus,

omnium conditor redemptor: ani- les fideles : accordez aux mabus famulorum, fa- ames de vos ferviteurs & mularumque tuarum de vos fervantes la rémifremiffionem cuncto- ffion de tous leurs pechez; rum tribue peccato- afin qu'elles obtiennent par rum ut indulgen- les tres - humbles prieres quam femper de votre Eglife le pardon optaverunt, piis fup- qu'elles ont toujours fouplicationibus confe- haité; Vous qui vivez quantur : Qui vivis. & regnez. LE LUNDY.

tiam,

[ocr errors]

Pour tous les Morts.

Dieu, le créateur &

[ocr errors]

N diebus illis : IN Fortiffimus fudas, facta collatione, duodecim millia drachmas argenti mifit ferofolymam offerri pro peccatis mertuorum facrificium, benè & C religiosè de refurreétione cogitans: (nifi enim eos, qui ceciderant refurrectures fperaret, fuperfluum videretur & vanum orare pro mortuis;) quia confiderabat quòd hi, qui cum pietate dormitionem acceperant, optimam haberent repofitam gratiam. Sancta ergo & falubris eft cogitatio

EPISTRE.

Lectio Libri Macha- Lecture du livre des Macabées. 2. C. 12. V. 43.

bæorum.

EN ces jours-là ; Le tres

>

ayant recueilli d'une quefte qu'il fit faire, douze mille drachmes d'argent, il les envoya à Jerufalem afin qu'on offrit un facrifice pour les pechez des morts, ayant de bons & de religieux fentimens touchant la refurrection: ( car s'il n'avoit eiperé que ceux qui avoient efté tuez reffufciteroient un jour, il eût regardé comme une chofe vaine & fuperflue de prier pour les morts;) & ainfi il confideroit qu'une grande mifericorde eftoit refervée a ceux qui étoient morts dans la pieté. C'eft donc une fainte & falutaire

pentée de prier pour les pro defunctis exorare, morts, afin qu'ils foient ut à peccatis folvan delivres de leurs pechez. tur.

LE MARDY.

Lecture de l'Epiftre de l'A- Lectio Epiftola beati
poftre faint Paul aux Pauli Apoftoli ad
Cor. 1. C. 3. V. 11.
Es freres ; Perfonne

Corinthios.
Ratres; Funda

Mne peut pas pofermentum aliud ne

mo poteft penere, præter id quod pofitum eft, quod eft Chriftus efus. Si quis autem fuperædificat Super fundamentum hoc, aurum, argentum, lapi des pretiofos, ligna, fænum, ftipulam, uniufcujusque opus ma nifeftum erit, Dies enim Domini declara bit, quia in igne revelabitur ; & uniuf cujufque opus quale fit, ignis probabit. Si cujus opus manferit quod fuperædificavit, mercedem accipiet. Si cujus opus arferit, detrimentum patietur : ipfe autem falvus erit; fic tamen quafi per ignem.

d'autre fondement, que celuy que j'ay mis, qui eft Jefus-Chrift. Que fi l'on baftit fur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres prétieufes, du bois, du foin, de la paille, l'ouvrage de chacun paroiftra enfin. Et le jour du Seigneur declarera quel il eft, parce qu'il fera déCouvert par le feu, & que le feu fervira de preuve pour examiner l'ouvrage de chacun de nous. Que fi l'ouvrage & l'édifice de quelqu'un demeure fans eftre brûlé, il en recevra la récompenfe. Mais celuy dont l'ouvrage fera brûlé, en fouffrira la perte il ne laiffera pas néanmoins d'être fauvé, quoiqu'en paffant par le feu.

LE MERCRED Y. Lecture du livre de l'Ecclefiaftique. c. 38. V. 16.

On fils, répandez vos

larmes fur un mort, produc lacrymas,& & pleurez comme un hom

quafi dira paffus incipe

plorare i

Lectio libri Eccle

fiaftici. Ili, in mortuum

Elli

[ocr errors]

>

plorare & fecundùm me qui a reçu une grande judicium coniege cor- playe enfeveliffez fon pus illius, & non def corps felon la coutume picias fepulturam il- & ne negligez pas fa felius. Propter delatu- pulture. Faites un grand ram autem amarè fer deuil pendant un jour dans luctum illius uno die, l'amertume de votre ame, confolare propter pour ne pas donner fujet triftitiam & fac lu- de mal parler de vous ; Ctum fecundùm meri- mais ne foyez pas incontum ejus uno die, vel folable dans votre trifteffe; duobus propter detra- faites ce deuil felon le mé tionem. A triftitia rite de la perfonne un jour enim feftinat mors, ou deux, pour ne point cooperit virtutem, donner lieu à la médifance. triftitia cordis fle- Car la trifteffe conduit à tit cervicem. In ab- la mort; elle accable touductione permanet tri- te la vigueur, & l'abbateftitia:& fubftantia ment du coeur fait baifler inopis fecundum cor la tefte. Sa trifteffe s'enejus. Ne dederis in tretient dans la folitude; triftitia cor tuum, fed & la vie du pauvre eft repelle cam à te telle qu'eft fon cœur. N'amemento noviffimo- bandonnez point rum, noli oblivifci, coeur à la trifteffe neque enim eft conver- éloignez-la de vous fio, buic nihil pro- venez-vous de votre derderis te ipfum niere fin, & ne l'oubliez peffimabis. Memor pas; car après cela il n'y efto judicii mei ; fic aura point de retour, vous enim erit & tuum: ne fervirez de rien au mort mihi heri, tibi en vous affligeant, & vous bodie. In requie mor- vous ferez à vous-même tui requiefcere fac me- un tres-grand mal. Soumoriam ejus,& con- venez-vous du jugement folare illum in exitu de Dieu fur moy; car le Spiritus fui. vôtre viendra de même, hier à moy, aujourd'huy à vous. Que la paix où le mort eft entré apaife en vous le Partie d'hyver.

Votre

mais

fou

regret

h

que vous avez de fa mort, & confolez-vous de ce que fon efprit eft feparé de fon corps.

LE EUDY.

031

Lecture du livre de l'A- Lectio libri Apocalypocalypfe de l'Apoftre pfis beati foannis Apoftoli.

S. Jean. C. 20. V. 12.

les morts, grands &

EN ces jours-là ; Je vis IN diebus illis i mortuos, mapetits, qui comparurent gnos & pufillos, ftandevant le trône, & des tes in confpectu thro livres furent ouverts; & ni; & libri aperti puis on en ouvrit encore funt: & alius Liber un autre, qui étoit le Li- apertus eft qui eft vivre de vie. Et les morts ta. Et judicati funt furent jugez fur ce qui mortui ex his que étoit écrit dans ces livres, fcripta erant in libris felon leurs œuvres. Et la fecundùm opera ipfemer rendit les morts qui rum. Et dedit mare eftoient ensevelis dans les mortuos, qui in eo eaux la mort & l'enfer erant & mors & rendirent auffi les morts infernus dederunt qu'ils avoient; & chacun mortuos fuos, qui in fut jugé felon fes oeuvres. ipfis erant : & judi& l'enfer & la mort furent catum eft de fingulis jettez dans l'étang de feu. fecundùm opera ipfoC'eft-là, la feconde mort. rum. Et infernus & Et celuy qui ne fut pas mors missi sunt in ftatrouvé écrit dans le Livre gnum ignis. Hac eft de vie, fut jetté dans l'é- mors fecunda. Et qui tang de feu." non inventus eft in

Libro vita fcriptus, miffus est in ftagnum ignis.

LE VENDRE DY.

Lecture du prophete Eze

chiel. C. 37. V. I.
N ces jours-là; La main

ut ur

Lectio Ezechielis
Propheta.
N diebus illis :

Facta est super me

mené de

>

moy, & m'ayant manus Domini is hors par l'efprit du Sei- eduxit me in Spiritu gneur, elle me laiffa au Domini:& dimifit

:

milieu d'une campagne qui étoit toute pleine d'os. Elle me mena tout autour de ces os. Il y en avoit une tres-grande quantité qui eftoient fur la face de la terre, & extrémement fecs. Alors le Seigneur me dit: Fils de l'homme croyez-vous que ces os puiffent revivre? Je luy répondis: Seigneur mon Dieu, vous le favez. Et il me dit Prophetifez fur ces os, & dites-leur: Vous os fecs écoutez la parole du Seigneur. Voicy ce que le Seigneur dit à ces os: Je vas envoyer un esprit en vous, & vous vivrez. Je feray naiftre des nerfs fur vous, j'y formeray les chairs & les mufcles, j'étendray la peau pardeffus : & je vous donneray unefprit, & vous vivrez, & vous faurez que c'eft moy qui fuis le Seigneur. Je prophetifay donc comme le Seigneur m'avoit commandé. Et lorfque je prophetifois, on entendit un bruit: & auffi-toft il fe fit un grand remuement parmy ces os ; ils s'approcherent l'un de l'autre, & chacun fe plaça dans fa jointure. Je vis tout d'un coup que les nerfs fe for

me in medio campi, qui erat plenus offibus. Et circunduxit me per ea in gyro. Erant autem multa valde fuper faciem campi, ficcaque vehementer. Et dixit ad me: Fili hominis, putafne vivent offa ifta? Et dixi: Domine Deus, tu nofti. Et dixit ad me: Vaticinare de offibus iftis:& dices eis: Oẞa arida audite verbum Domini ; hæc dicit Dominus Deus offibus his Ecce ego intromittam in vos fpiritum, & vivetis dabo fuper vos ner. vos fuccrefcere faciam fuper vos carnes, & fuperextendam in vobis cutem: dabo vobis fpiritum, & vivetis; & fcietis quia ego Deminus. Et prophetavi ficut præceperat mihi. Factus eft autem fonitus, prophetante me, &ecce commotio: & acceßerunt offa ad offa, unumquodque ad juncturam fuam. Et vidi,& ecce fuper ea nervi carnes afcenderunt:& extenta

>

« PreviousContinue »