Page images
PDF
EPUB

et la salière; Paatre, plus parée, ceux des parrain et marraine ; savoir : le bassin, l'aiguière et la serviette.

La serviette étoit placée sur un carreau d'étoffe d'or; fous les autres honneurs , hors le cierge, étoient sur des plats d'or.

A droite du lit étoit la dame d'homeur de Madame la princesse Louis, et à gauche, la gouvernante, la sous-gouvernante derrière elle.

Les princes et princesses de la famille Impériale, les princes de l'Empire, les grands officiers de la couronne , les dames destinées à porter les quatre coins du manteau , et celles qui devoient porter les honneurs, se sont rassemblés dans la salle du lit.

Les officiers civils de l'Empereur, les chambellans et écuyers des princes , et les dames et officiers des princesses qui n'étoient pas de la cérémonie , sont restés dans le salon voisin ; les autres personnes invitées se sont placées dans le salon de Mars ; les ministres et les grands officiers militaires, dans la salle du Trône.

Monsieur le grand aumônier ayant pris les ordres de Sa Majesté, de concert avec M. le grand maître des cérémonies, est allé chercher Sa Sainteté dans son appartement et l'a conduite dans la chapelle.

Le grand maître des cérémonies, avec les autres grands officiers de la couronne et le colonel-général de la garde de service, est allé prendre des ordres de l'Empereur dans son cabinet.

L'Empereur s'est rendu dans le salon du lit, avec la marraine (S. A. I. Madame, mère de S. M.), précédé par le grand maître, le grand écuyer et le grand maréchal, et suivi par le colonel-général de la garde, le grand aumônier, le grand chambellan et le grand veneur.

A l'arrivée du parrain et de la marraine, l'enfant a été découvert par la dame d'honneur et la gouvernante.

La première a levé l'enfant et l'a remis au parrain, qui a chargé la seconde de le porter aux fonts.

Le grand maître des cérémonies a remis la salière,
Le crémeau
Le cierge,
La serviette ,
L'aiguière ,
Le bassin, à des dames du palais de l'Impératrice.
Alors sont partis pour se rendre à la chapelle,

Les princes de l'Empire et ceux de la famille Impériale, précédés de leurs écuyers et suivis de leurs chambellans;

Les princesses , précédées par leurs officiers et suivies par leurs dames;

L'Impératrice , que précédoient les pages, les écuyers et les chambellans de S. M.; à la droite de l'Impératrice, étoit sa dame d'honneur, et un peu en arrière, son premier aumônier ; à sa gauche, son premier écuyer , sa dame d'atours et deux officiers supérieurs de la garde ; un page portoit la queue de la robe de S. M. : les dames du palais marchoient derrière elle.

Les ministres et les grands officiers militaires qui n'avoient point de fonctions dans la cérémonie, suivoient le cortège de l'Impératrice ; celui de l’Empereur marchoit ensuite dans l'ordre suivant :

Les huissiers,
Les héraults d'armes

Les pages,

Les aides de cérémonies;
Le maître des cérémonies,
Les écuyers et les préfets du palais de S. M.;
Les chambellans de S. M.,
Les aides-de-camp de Ș, M.,

L'écuyer , l'aide-de-camp et le chambellan de service.

Les honneurs dans l'ordre ci-après :
La salière,
Le crémeau,
Le cierge,
La serviette,
L'aiguière,
Le bassin
L'enfant;

Quatre dames maréchales portant les coins de son manteau;

Le grand maître des cérémonies, le grand écuyer et le grand maréchal;

L'Empereur, suivi du colonel-général de la garde, du grand aumônier, du grand chambellan, du grand veneur, du ministre des cultes, des colonels-généraux de la garde et des officiers de sa maison qui n'étoient pas de service.

A gauche de l'Empereur , Madame mère de S. M., suivie de ses dames et officiers.

En entrant dans la chapelle, tout le cortège qui précédoit les honneurs, s'est rangé à droite et à gauche

de la porte.

Les dames portant les honneurs se sont avancées, et, se sont rangées à droite et à gauche des fonts baptismaux.

Les grands officiers se sont placés derrière l’Empereur , excepté le grand aumônier qui s'est placé entre le fauteuil du parrain et de la marraine, et le grand maître des cérémonies qui se tenoit en avant à la droite de l'Empereur.

Le maître des cérémonies ecclésiastiques se tenoit derrière le grand aumônier et à portée de lui.

Les officiers des princes se tenoient derrière eux et les dames et officiers des princesses derrière leurs altesses.

Toutes les autres personnes assistant à la cérémonie, étoient dans la galerie sans désignation de places.

Alors les cérémonies religieuses ont été faites par S. S., ainsi qu'il est d'usage ; après le baptême, le premier chambellan et le grand maréchal ont donné à laver au parrain et à la marraine.

L'enfant a été reconduit au salon du lit avec le même cortége qui l'avoit accompagné en allant à la chapelle

[merged small][ocr errors]
« PreviousContinue »