Collection des memoires relatifs a l'histoire de France

Front Cover
Foucault., 1825 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 433 - En même temps il chargea le sieur de Vitry , capitaine de ses gardes , d'aller au palais faire diligenter les apprêts qui s'y faisoient pour l'entrée de la reine, et fit demeurer ses gardes au Louvre. De façon que le roy ne fut suivi que d'un petit nombre de gentilshommes à cheval , et quelques valets de pied. Le carrosse...
Page 28 - Cour des aides, un commissaire et un sergent, qui viennent demander la taille à ces pauvres gens, et, à faute de payer, veulent exécuter. La femme commence à crier après; aussi fait le mari, qui leur demande qui ils sont. — Nous sommes gens de justice, disent-ils. — Comment ! de justice ! dit le mari. Ceux qui sont de justice doivent faire ceci, doivent faire cela, et vous faites ceci et cela (décrivant naïvement en son patois toute la corruption de la justice du temps présent).
Page 317 - Gascongne, et les president, presidial, jugemage, etc. ; avec un autre edit du Roy, portant creation et erection d'une lettre de maistrise jurée de chacun art et mestier en toutes les villes, bourgs et fauxbourgs, et lieus de son royaume et pays de son obeissance, en faveur du mariage de monseingneur le prince de Condé, premier prince du sang, et premier pair de France. La veufve Nicolas Roffet, demeurante à la Rose blanche, m'a donné ce jour un discours nouveau qu'elle venoit d'achever d'imprimer,...
Page 432 - Après dîné, le roy s'est mis sur son lit pour dormir; mais ne pouvant recevoir de sommeil, il s'est levé triste, inquiet et rêveur, et a promené dans sa chambre quelque ' temps, et s'est jeté de rechef sur le lit.
Page 344 - Comme la plupart de ces messieurs étoient legistes, ils dirent que cette censure faisoit le panegyrique des assassins des rois, et qu'elle méritoit d'être lacerée. Ce qui pourroit bien advenir si elle tombe entre les mains du parlement, qui sans doute prendra parti pour la justice de son arrêt. Le mercredi...
Page 421 - Je m'estois proposé de clorre mes ephemerides par ce registre ; mais tant d'occurrences nouvelles et curieuses se sont presentées par ceste insigne mutation, et publiques et particulieres, dignes d'estre receuillies, et dont j'ay les memoires, que je passe à un autre , qui ira aussi avant qu'il plaira à Dieu : et me doute que ce ne sera pas bien loing.
Page 327 - ... voient aussi trouble que les autres ), disoient qu'en ce beau fait il y avoit du dessein couvert du Roy, qui avoit fait faire à la comtesse ce qu'elle avoit fait; et qu'en tels actes on estoit pour le jourd'hui si peu...
Page 11 - Prelat doué de beaucoup de graces de Dieu, desquelles s'il en a bien usé ou abusé, le jugement en est à celui devant le throsne duquel il a comparu, comme nous comparoistrons tous.
Page 432 - Et sur ce, le duc de Vendôme fut avertir la reine, qui pria le roy de ne pas sortir du Louvre le reste du jour. A quoi il fit la même réponse.
Page 35 - Augustins, que les murs de clôture des deux côtez de ladite rue seroient élevez de trois toises de haut au-dessus du pavé, aux dépens de Sa Majesté; et qu'il seroit fait deux voûtes sous ladite rue, pour communiquer aisément avec les maisons desdits religieux qui sont près l'hôtel de Nevers, pareillement aux frais de Sadite Majesté. Les religieux augustins...

Bibliographic information