Page images
PDF
EPUB

deux
premiers volumes

volumes paraitront à paques

de cette année et les deux derniers à la St. Michel; par le moyen des quels le libraire sera remis en état d'offrir au public des exemplaires complets de la totalité de l'ouvrage, vu que les volumes 5 et suivans ne rendent pas encore pressant le besoin d'une nouvelle édition. Mais pour ne pas empiéter sur celleci, je ne donne dans le présent volume aucun supplément de traités d'une époque antérieure à l'année 1808 et c'est ce qui m'engage à lui donner le titre de nouveau recueil, quoiqu'au reste l'arrangement intérieur de l'ouvrage soit le même, sauf de legers changemens dans le mode d'impression, qui n'ont pour but que d'épargner la place sans nuire à la clarté. Cette économie m'a parue d'autant plus convenable, que dans le présent volume je me suis vu forcé de donner nombre de pieces datant de l'époque de l'asservissement de l'Europe, et qu'on serait trop heureux de pouvoir vouer à un oubli éternel, mais sur lesquels il m'a semblé que le simple réducteur n'avait pas le droit de passer l'éponge.

Nous sommes encore trop

proches de l'époque à la quelle ces pièces faisaient loi en Europe pour qu'un particulier puisse se permettre de juger sous quel point de vue on pourrait encore être dans le cas d'y recourir.

D'ailleurs même les monumens les plus tristes appartiennent à l'histoire.

Ainsi que dans l'ouvrage qui a précedé, je ne me suis pas exclusivement borné à donner des traités, mais j'ai cru devoir insérer aussi plusieurs pièces qui quoiqu'émanées unilatéralement de l'autorité de 'tel gouvernement, ont influé immédiatement sur les relations extérieures de plusieurs puissances.

C'est ainsi que j'ai réuni pag. 322— 363 sous un point de vue divers décrets Français par lesquels le gouvernement d'alors se permit de disposer unilatéralement du sort de provinces entières et de prononcer sur leur réunion sans les consulter.

SOUS

J'ai taché de même à réunir pag. 433—549.

un point de vue les principales ordonnances relatives au commerce en tems de guerre, sur tout à l'origine, au progrès et à la chute du trop fameux système continental.

Plusieurs traités manquent au présent recueil. Je n'ai pu .et dû donner que ceux que les puissances contractantes avaient consenti à communiquer au public.

La continuation du présent volume aura lieu sans interruption, elle devra s'étendre au moins jusqu'à la fin de 1816 et sera suivie d'une table chronologique et alphabétique, que, par ce motif, je me suis dispensé d'ajouter au présent volume dans lequel d'ailleurs l'ordre chronologique n'a été que rarement interrompu.

A Francfort sur le Mein, le 8 Mars 1817.

1. Actes relatifs à la Guerre entre la Suède 1808 et la Russie 1808. terminée par la paix de Friedrichshamn du 17. Septembre 1809.

[blocks in formation]

Conventions de subsides entre la Grande-Brétagne et la Suède, signées à Stockholm le 8. Fevrier

1808 et 1. Mars 1809.

Nouveau Recueil. T. 1.

A

1. a. *)

Convention 1808 between His Majesty and the King of Sweden,

signed at Stockholm, on the 8th. Feb. 1808.

(Politisches Journal 1808. Theil 1. Seite 421.)

to

The consequences of the Treaty of Tilsit, between Russia and France, unfolding themselves more and more, in such a manner as to threaten Sweden with a speedy invasion, for the purpose of forcing her to accede to the French system; and his Swedish Majesty finding himself

, therefore, under the necessity of bringing forward, resist its effects, a greater force than he has at his ordinary disposal, his Britannick Majesty, animated with the constant desire of contributing to the defence and security of his Ally, and of supporting him by wery means in a war undertaken for the mutual interests of both States, has determined to give to his Swedish Majesty an im. mediate aid in money, as being the most prompt and efficacious, to be paid from time to time, at fixed periods; and their Majesties having judged it expedient, that a formal Convention with regard to their reciprocal intentions in this respect should be concluded, they have, for this purpose, named and authorised their respective Plenipotentiaries, that is to say — in the name and on the part of his Majesty the King of the United Kingdom of Great- Britain and Ireland, Edward Thornton, Esq., bis Envoy extraordinary and Minister Plenipotentiary to his Majesty the King of Sweden; and in the name and on the part of his Majesty the King of Sweden, the Baron d'Ehrenheim, President of his Chancery, and Commander of his Ordre of the Polar Star, who, aster having communicated to each other their respective fullpowers, have agreed upon the following Articles:

« PreviousContinue »