Mémoires: Écrits par lui-même, extrait du manuscrit original, ... avec dec notes historiques et critiques et un abrége ́de l'histoire de la Régence, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 83 - Soyez bon Espagnol , c'est présentement votre premier devoir, mais souvenez-vous que vous êtes né Français, pour entretenir l'union entre les deux nations; c'est le moyen de les rendre heureuses et de conserver la paix de l'Europe...
Page 335 - J'aurais accepté, pour le rétablir1, des conditions bien opposées à la sûreté de mes provinces frontières; mais plus j'ai témoigné de facilité et d'envie de dissiper les ombrages que mes ennemis affectent de conserver de ma puissance et de mes desseins, plus ils ont multiplié leurs prétentions ; en sorte qu'ajoutant par degrés de nouvelles demandes aux premières...
Page 337 - ... quoique je partage tous les maux que la guerre fait souffrir à des sujets aussi fidèles, et que j'aie fait voir à toute l'Europe que je...
Page 197 - Vendôme avoit fort prié le roi de lui accorder cette grâce. — Le roi d'Espagne, pendant qu'il a été à Gênes , a traité le doge d'Altesse et l'a fait couvrir lui et tous les sénateurs comme représentant le corps de la république.
Page 163 - Barcelone, et vous porteront à Naples avec la reine. Je vois que votre amitié pour elle ne vous permet pas de vous en séparer.
Page 20 - Majesté envoya chercher M. de Vendôme , et, après plusieurs honnêtetés sur son compte particulier , il lui dit qu'il alloit faire expédier l'ordre pour le faire sortir de la Bastille , et que demain il le pourroit amener à Marly, où d'abord il vouloit qu'il allât demander pardon à M.
Page 337 - ... plus considérables qu'ils ne peuvent en espérer de la confiance qu'ils ont en leurs troupes. Comme je mets la mienne en la protection de Dieu, et que j'espère que la pureté de mes intentions attirera...
Page 337 - Mon intention est donc que tous ceux qui depuis tant d'années me donnent des marques de leur zèle, en contribuant de leurs peines, de leurs biens et de leur sang à soutenir une guerre aussi pesante...
Page 163 - Naples, où sa présence est plus nécessaire qu'à Milan. Vous y attendrez le commencement de la campagne ; vous y calmerez l'agitation des peuples de ce royaume : ils souhaitent ardemment de voir leur souverain : ils ne sont excités à la révolte que par l'espérance d'avoir un roi particulier.
Page 9 - Maintenon, la mariée, madame d'Aubigné sa mère , madame d'Heudicourt , la duchesse de Noailles, ses trois filles mariées, la marquise de Noailles, madame la duchesse du Lude, madame de Mailly et madame de Nogaret. Après souper, on coucha les mariés. Le roi donna la chemise au comte d'Ayen. Madame la duchesse de Bourgogne la donna à la comtesse d'Ayen. Le roi, en tirant le rideau des mariés , dit qu'il leur donnoit à chacun 8,000...

Bibliographic information