Page images
PDF
EPUB

DEUXIÈME PARTIE

ORIGINE ET CONSÉQUENCES D'UN PAPE ITALIEN

I.

Papes et cardinaux italiens.

J'ai souvent entendu affirmer que la papauté est une institution romaine. On dit, en effet: l'Église romaine, le pontife romain. Je ne veux pas me fourrer dans une discussion qui m'entraînerait ȧ des questions dangereuses et qui m'obligerait à dire, sans le vouloir, des hérésies ou des bêtises. Il est toutefois plus que certain que dans le monde entier on dit: Église romaine, pontife

romain.

Nous avons le pape évêque de Rome, parce que Rome a été choisie pour capitale de la chrétienté. De là le titre de « romain ». Du reste, dans mon livre: L'elezione del papa, on peut voir comment tout cela peu à peu s'est affermi.

Maintenant je ne m'occuperai que de voir si la papauté peut s'appeler une institution romaine

ou italienne, ce qui n'aurait pu être si son siège n'eût pas été à Rome. Cela ressort évidemment du fait que les papes qui résidèrent hors de Rome, ont été quand même appelés pontifes romains, car, quelle qu'ait été leur demeure, le siège a toujours été dans la Ville Éternelle.

De même que les papes, les cardinaux ont la désignation de cardinaux de la Sainte Église Romaine, formant ainsi une seule chose du pape et des cardinaux avec l'Église de Rome; ce qui, peut-être, n'était pas dans les idées du Christ, son divin fondateur, qui n'avait certainement pas indiqué cette ville pour capitale de la chrétienté, ayant été crucifié sur le Golgotha qu'aujourd'hui, pour des vues politiques et religieuses, on voudrait, plus encore que dans les temps passés, révoquer à la mémoire.

Quoi qu'il en soit, la croyance se porte à Saint Pierre, qui, se sauvant aux persécutions de l'Orient, vint à Rome, pour y être également martyr. Pourtant c'est de lui que tire son origine l'Église romaine et par conséquent la dénomination venue plus tard de pontife romain.

Les autres conséquences sont nées à la suite de cette dénomination. Il n'est pas bien assuré quel est le pape qui a établi le titre de pontife romain et l'époque de son introduction n'est pas connue. Aussi n'a-t-on pas de renseignements

sur la date précise de la formule: Sainte Eglise Romaine. Seulement fort tard on trouve les cardinaux avec le titre de Sainte Église Romaine, tandis qu'auparavant ils avaient des attributions bien différentes de celles qu'ils eurent par la suite.

Les premiers cardinaux furent les curés ou les titulaires des églises de Rome et celles-ci étant les principales on les appela cardinaux. Il y a quelqu'un qui soutient qu'ils étaient ainsi désignés parce qu'ils représentaient le fondement essentiel de l'Église.

On dit aussi qu'ils ont été appelés d'un tel nom, parce que pendant que le pontife disait la messe ils restaient aux cardini, c'est-à-dire aux coins de l'autel. Mais cette interprétation serait posthume et excluerait les autres.

Le père Tamagna, un des auteurs les plus estimés, dit qu'il n'est pas facile de préciser quand le mot « cardinal » a fait son apparition dans l'Église. Selon Panvinius, il paraît qu'on avait construit tout à côté de certaines églises des maisons appelées Titres et Diaconies, dans le but de réunir les chrétiens au culte et de les instruire, et aussi pour soigner les veuves, les orphelins et les malades. S'apercevant que le prêtre ou le diacre qui en avait les soins n'était plus suffisant aux fidèles qui avaient beaucoup

« PreviousContinue »