Page images
PDF
EPUB

28 et concluantes. Et dans le cas où lesdits nmissaires différeroient d'avis, et où tous ix, ou l'un d'eux, refuseroient, s'excuseent ou négligeroient à dessein d'agir, ils feront 2 et l'autre, ou l'un des deux, des rapports, clarations ou exposés , et il en sera référé à

souverain ou état ami, à tous égards , ainsi il est stipulé dans la dernière partie de

ticle 4, et aussi pleinement que s'il étoit jété ici.

[ocr errors][merged small]

Les divers bureaux des deux commissaires

antionnés dans les quatre articles précédens, ront respectivement le pouvoir de nommer

secrétaire , et d'employer tels arpenteurs autres personnes qu'ils jugeront nécessaires. 28 duplicata de tous leurs rapports , déclar, tions exposés et décisions respectifs, de urs comptes et du journal de leurs opéraons, seront remis par eux aux agens de S. M. ritannique et aux agens des Etats-Unis , qui ront respectivement nommés et autorisés à Triger cette affaire de la part de leurs gouernemens respectifs. Lesdits commissaires seont payés respectivement, ainsi qu'il sera conrenu entre les deux parties contractantes , et.

ladite convention sera arrangée à l'époque de l'échange des ratifications dudit traité. Et loutes les autres dépenses desdites commissions seront également défrayées par les deux parties. Et en cas de mort, maladie, résignation ou absence nécessaire, chaque commissaire respectivement sera remplacé de la même manière qu'il a été nommé, et le nouveau commissaire prêtera le même' serment ou affirmation et fera les mêmes fonctions. Il est convenu en outre entre les deux

par: ties contractantes que, dans le cas où aucune des iles mentionnées dans aucun des articles précédens , qui étoit en la possession de l'une des parties antérieurement au commencement de la présente guerre entre les deux pays, tomberoil, par la décision des bureaux des commissaires susdits , ou du souverain ou état auquel il en auroit été référé, ainsi qu'il est dit dans les quatre articles qui précèdent immédiatement, dans les possessions de l'autre partie , toutes les concessions de terres faites avant le commencement de la

guerre par

la partie qui avoit ladite possession , seront aussi valables

que
si lesdites iles avoient été

par

lesdites décisions jugées être dans les limites de la partie qui en auroit eu la possession.

[ocr errors]

Art. 9.

Les États-Unis d'Amérique s'engagent à mettre fin, immédiatement après la ratification du présent traité, aux hostilités avec toutes les tribus ou nations d'Indiens avec lesquelles ils seroient en guerre à l'époque de ladite ratification, et à rendre immédiatement auxdites tribus ou nations respectivement, toutes les possessions , droits et priviléges dont ils jouissoient ou auxquels ils pouvoient avoir droit en 18u1, avant le commencement desdites hostilités. Bien entendu toujours , que lesdites tribus ou nations conviendront de se désister de toutes hostilités contre les États-Unis d'A. mérique, leurs citoyens et sujets , lorsque la ratification du présent traité sera notifiée auxdites tribus ou nations, et s'en désisteront en conséquence.

Et S. M. Britannique s'engage de sa part å mettre fin, immédiatement après la ratificatioæ du présent traité, aux hostilités avec toutes les tribus ou nations d'Indiens avec lesquelles ils seroient en guerre au temps de ladite ratification , et à rendre sur-le-champ auxdites tribus ou nations respectivement, toutes les

possessions, droits et priviléges dont elles auront joui ou auxquels elles avoient droit en 1811, antérieurement auxdites hostilités. Bien en-1 tendu toujours que lesdites tribus ou nations consentiront à se désister de toutes hostilités contre S. M. Britannique et ses sujets , lorsque la ratification du présent traité sera notifiée auxdites tribus ou nations, et s'en désisteront en conséquence.

Art. 10,

Comme le trafic des esclaves est incompatible avec les principes de l'humanité et de la justice, et comme S. M. Britannique et les États-Unis désirent de continuer leurs efforts pour en avancer l'entière abolition, il est ici convenu que

les deux parties contractantes feront tout ce qui leur sera possible pour accomplir un objet si désirable.

Art. il.

Le présent traité , lorsqu'il aura été ratifié des deux côtés sans altération par aucune des parties contractantes, et que les ratifications en auront été mutuellement échangées, sera obligatoire pour les deux parties; et les ratifi

cations seront échangées à Washington dans l'espace de quatre mois, à compter de ce jour, ou plus tôt s'il est possible.

En foi de quoi, nous, plénipotentiaires respectifs , avons signé le présent traité et y avons apposé nos cachets.

Fait par triplicata à Gand, le 24 décembre 1814. SignéG AMBIER, M. GOULBOURN, W. Adamo,

J. QUINCEY ADAMS, J. A. BAYARD,
C. ALAY, J. RUSSEL, A. GALLATIN.

« PreviousContinue »