Les lettres de s. Augustin, tr. ... sur l'édition nouvelle des pères benedictins de la congregation de s. Maur [F. Delfau, B. Blampin and others] par m. Du Bois, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 495 - A la fin, non par la volonté de la chair, ni par la volonté de l'homme, mais par le bon plaisir du Père, ses mains ont vivifié l'homme...
Page 491 - Pans lui étoit h vie , & la vie étoit la lumière des hommes ; & la lumière luit dans les ténèbres, & les ténèbres ne l'ont point comprife.
Page 93 - ... sont ces voies , je vous dirai que la première est l'humilité ; et si vous me demandez quelle est la seconde, je vous dirai que c'est l'humilité; et si vous me demandez quelle est la troisième, je vous dirai encore que c'est l'humilité, sans me lasser de vous répondre toujours la même chose; non qu'il n'y ait encore d'autres préceptes à donner, mais parce que si l'humilité ne précède, n'accompagne et ne suit, tout ce que nous faisons de bien , si nous ne commençons par nous la proposer...
Page 92 - ... de Jésus-Christ , il faut qu'ils comprennent que celui qui n'a eu qu'à commander pour faire croire ce qu'ils n'osaient seulement proposer, ne peut être que le Verbe de Dieu, revêtu d'une chair mortelle ; et qu'une humble piété les soumette eux-mêmes au joug de cet unique vainqueur : et c'est ce qui leur doit être d'autant plus facile, que pour cela ils n'ont à changer dans leur doctrine qu'un très-petit nombre d'articles , que la religion chrétienne n'approuve pas. C'est donc à ce...
Page 428 - Car cela ne va qu'à faire que les « méchants soient vaincus par les bons. — Pour pratiquer « d'ailleurs comme on le doit ces divines leçons, il faut « avoir lieu de croire que ce qu'on fait pourra servir à ceux « pour qui on le fait. C'est toujours dans cet esprit qu'on « doit agir. C'est-à-dire que ces préceptes de Jésus-Christ...
Page 146 - ... s'imaginât qu'il faut s'en tenir à la foi, au lieu que nous devons aspirer à l.intelligence , ce serait ne pas savoir quelle est la fin et l'utilité de la foi. Car, comme la foi sainte et salutaire ne subsiste point sans espérance et sans charité , il faut que l'homme fidèle non-seulement croie ce qu'il ne voit pas encore, mais qu'il aime à le voir , qu'il y travaille et qu'il espère y parvenir. Il ya d'ailleurs des choses visibles de leur nature où nous ne devons néanmoins prétendre...
Page 93 - ... d'autres préceptes à donner, mais parce que si l'humilité ne précède, n'accompagne et ne suit, tout ce que nous faisons de bien , si nous ne commençons par nous la proposer , si nous ne l'avons en vue en agissant, et si après l'action nous ne nous y tenons pour réprimer la satisfaction et la joie que nous voulons toujours trouver dans le bien que nous avons fait , nous en perdrons le fruit, et l'orgueil nous l'enlèvera infailliblement. Car il se mêle toujours de l'orgueil dans cette...
Page 354 - être les crimes, ne les regardez pas tant comme un objet » de colère que comme une plaie que vous devez songer à » guérir... . C'est une prière que je vous fais, c'est un conseil » d'évêque. Je pourrais même l'appeler un commande...
Page 380 - ... trouve, à mesure qu'on avance, que les voiles et les figures mystérieuses qui les cachent sont en si grand nombre et qu'il ya une si grande profondeur de sagesse, non-seulement dans les choses, mais dans les paroles qui les expriment, que les meilleurs esprits et les plus désireux d'apprendre, et qui ont donné le plus de temps à cette étude, éprouvent tous les jours la vérité de cette parole de la même Ecriture : « Quand l'homme croira avoir achevé, il n'en sera qu'au commencement.
Page 121 - ... la vérité? En effet, dites-vous, si l'on ne parvenait à la foi de l'Église que par les raisonnements, et non point par une humble et pieuse crédulité, le bonheur éternel ne serait que pour les orateurs et les philosophes. Mais, comme celui qui a choisi ce qu'il ya de plus faible dans le monde pour confondre tout ce qu'il ya de plus fort , a jugé à propos de faire de la folie de la prédication l'instrument du salut de ceux qui croiraient , il vaut mieux suivre avec soumission l'autorité...

Bibliographic information