Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors][ocr errors]

AVIS DE L'ÉDITEUR.

Il est difficile de rendre un compte exact des événemens extraordinaires dont Paris vient d'être le théâtre. Les moyens ont été plus étonnans encore que le résultat, et personne

les suivre dans tous leurs développemens. Les opérations de l'autorité faites dans l'ombre et le mystère, celles des citoyens se succédant sans ordre, sans plan arrêté, et suivant les circonstances du moment, au milieu d'une confusion impossible à dépeindre, mettent l'historien dans le plus grand embarras. On décrit une bataille rangée dont les positions ont été choisies, les mouvemens calculés, et dont l'oeil a pu embrasser l'ensemble; mais comment retracer des milliers de combats livres presque en même temps sur tous les points d'un immense labyrinthe ? Comment faire comprendre, à ceux qui ne l'ont pas vue, cette population d'abord sans armes et fuyant par masses confuses devant les sabres de quelques gendarmes, puis surgissant tout à coup menaçanteet terrible, résistantaux mancuvres militaires les plus formidables, bravant la mort avec le plus héroïque courage, pour devenir bientôt agresseurs, et mettre enfin dans une déroute complète dix-huit mille hommes, l'élite de la meilleure armée ? Mais ce peuple était français ! il défendait ses foyers, ses droits, sa liberté. Sa cause était juste et sainte, sa conduite fut sublime. Aucune force ne pouvait lui résister, aucune puissance arrêter son généreux transport, parce qu'il n'y a pas de puissance au-dessus de l'amour de la patrie et de la liberté.

n'a pu

Quinze années ont été employees pour faire descendre la France du rang qu'elle doit occuper parmi les nations; trois jours ont suffi pour la replacer au sommet de sa gloire.

Esquissons donc l'histoire de ces mémorables journées, en commençant par le tableau de l'ensemble du mouvement général, que nous ferons suivre du récit des épisodes dont presque toutes les rues de Paris ont été témoins. Beaucoup de faits nous ont été révélés; nous en avons rapporté un grand nombre, nous avons écarté ceux qu'il nous a été possible de reconnaître inexacts, nous en avons recueilli plusieurs que la modestie laissait dans l'ombre.

Nous avons aussi nommé beaucoup de braves; nous aurions voulu en nommer davantage, mais les signaler tous à la reconnaissance nationale est impossible : il eût fallu faire une liste de tous les habitans de Paris, car tous ont payé leur tribut à la Patrie, à la Liberté, à l'humanité.

A. M. P*****

[ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »