Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

seule personne à communier : puis , en faisant un signe de Croix fur les Communians, il ajoutera :

Indulgentiam , absolutiónem, & remissiónem peccatórum vestrórum tríbuat vobis omnipotens & miséricors Dóminus. R. Amen.

Il se tournera enfitite vers l'Autel, fera une génuflexion, & prendra le Ciboire de la main gauche par le næud, ou la Patène, la tenant entre l'indice & le doigt du milieu, & mettant le pouce & l'indice sur les Hofties; puis il prendra avec le pouce & l'indice de la main droite une des Hofties qu'il tiendra élevée sur le Ciboire ou la Patère ; & s'étant tourné vers le peuple , il dira d'une voir intelligible.

Ecce Agnus Dei , ecce qui tollit peccáta mundi.
Il dira ensuite trois fois :

Dóinine , non sum dignus ut intres sub tectum meum ; sed tantùm dic verbo, & sanábitur ánima mea.

Après ces paroles, il s'avancera vers les Fideles qui doivent communier , commençant toujours par le côté de l'Epitre : il fera devant chacun le signe de la Croix avec l’Hostie qu'il tiendra , prenant garde que dans ces mouvemens elle soit toujours au dessus du Ciboire ou de la Patène , fans en excéder l'étendue , de crainte que quelques particules s'en détachant , ne tombent à terre : en faisant ce signe de Croix, il dira :

Corpus Dómini noftri Jesu Christi, custódiat ánimam tuam in vitam ætérnam. Amen.

En achevant ces paroles, il mettra l'Hostie sur la langue du Communiant , ayant les trois derniers doigts repliés en dedans , sans retirer la main pour reprendre une autre Hostie, jusqu'à ce que cette premiere foit entiérement dans la bouche de celui qui communie

. Il prendra garde fur-tout de ne pas tenir le Ciboire devant la bouche

[ocr errors]

du Communiant, de peur qu'en respirant, il ne falle tomber quelque Hoftie ou particule.

Tous les Fideles qui se sont présentés ayant communie, le Prêtre retournera à l'Autel, tenant le pouce & l'indice de la main droite sur le Ciboire ou la Patène. S'il reste quelques fragmens dans le Ciboire ou sur la Patène, il les fera tomber avec l'indice dans le Calice, présentera le Calice pour recevoir le vin de la premiere ablution , & continuera la Melle, sans donner alors la bénédiction, parce qu'il doit la donner à la fin.

ORDRE POUR ADMINISTRER LA COMMUNION HORS LE TEMPS DE LA MESSE.

LE

Prétre, après avoir lavé ses mains, met par dessus: fon. Surplis une Etole dont la couleur réponde à l'Office du Jour', fait allumer les cierges, & étendre une nappe

. blanche devant ceux qui doivent communier, va modestement à l' Autel , précédé, s'il se peut, d'un Clerc , & portunt en ses mains la clef du Tabernacle , avec un Corporal renfermé dans une bourse

. Y étant arrivé, il adore le Saint Sacrement, étant à genouc sur la plus basse marche, monte ensuite à l'Autel , étend le Corporal, met la bourse du côté de l'Evangile, ouvre le Tabernacle , fait une génuflexion , tire le Ciboire, & le met sur le Corporal. Le reste comme ci-dessus.

Tous ayant communié, il retourne à l’Aurel tenant le pouce & l'indice de la main droite sur le Ciboire. Y étant arrivé, il pose le Ciboire sur le Corporal , agite

doucement & frotte le pouce & l'indice sur le Ciboire pour faire tomber dedañs les particules des faintes Hof ties qui pourroient y être attachées, fait une genuflexion, couvre le Ciboire , le met dans le Tabernacle, fait une autre genuflexion , ferme le Tabernacle à clef , ôte la clef, & lave ses doigts dans un vase qui doit être à cet effet sur l'Autel avec un Purificatoire dessus pour les essuyer

. En faisant toutes ces actions, il dit tout bas Antienne, le Verset & l’Oraison qui suivent.

O facrum convívium, in quo Christus súmitur, recólitur memória Passiónis ejus, mens implétur grátiâ, & futúræ glóriæ nobis pignus datur !

Ý. Memóriam fecit mirabílium suórum miséricors & miserátor Dóminus ; R. Escam dedit timéntibus se.

Orémus.

DEus, qui nobis fub Sacraménto mirábili Paffionis

tuæ memóriam reliquísti , tribue, quæsumus , ità nos Córporis & Sánguinis tui facra Mystéria venerári, ut redemptionis tuæ fru&um in nobis jugiter sentiámus ; Qui vivis & regnas, Deus. R. Amen. [ Dans le temps de Pâques , il dit l’Oraison suivant. SPIRIT

PIRITUM nobis, Dómine , tuæ caritátis infúnde ; út quos Sacramentis Paschálibus satiásti, tua fácias, pietáte concórdes; Per Christum Dóminum noftrum. R: Amen. ] Puis se tournant vers ceux

qui ont communié, il leur donne la bénédiction avec la main droite', en disant :

Benedictio Dei omnipotentis , Patris * & Filii , & Spíritûs fan&i, descendat super vos, & máneat fem

per. R. Amen.

ORDRE POUR ADMINISTRER

LA COMMUNION AUX MALADES. Tov I étant disposé comme il est dit à la page 149, le Prétre qui doit porter le Saint Sacrement lavera jes mains , je revêtira d'un Surplis & d'une Etole rouge par-dessus, ira à l'Autel, portant la clef du Tabernacle

& une bourse garnie d'un Corporal & d'un Purificatoire : y étant arrivé, il se mettra à genoux sur la plus basse marche

pour

adorer Jesus - Christ, & lui recommander l'action qu'il va faire ; il montera ensuite à l'Autel, mettra le Corporal deslus, ouvrira le Tabernacle, fera une génuflexion , tirera le Ciboire , le mettra sur le Corporal, fermera le Tabernacle dont il retirera la clef, fera une genuflexion , prendra entre les deux mains le Ciboire , & s'étant tourné vers les Aliftans, il donnera la bénédiction sans rien dire; il s'avancera ainsi fous le dais, & marchera gravement, précédé d'un Clerc qui portera le présent Rituel avec la bourse garnie d'un Corporal & d'un Purificatoire , & fonnera une clochette sur le chemin, & de deux autres qui porteront des torches ou des lanternes élevées en forme de falots, dans lesquelles il aura des cierges allumés.

Il récitera le long du chemin le Pseaume 50 Miserére alternativement avec les Clercs ou Asistans : si ce Pseaume ne fuffit pas, il pourra en ajouter d'autres , & fi ceux qui l'accompagnent ne peuvent lui répondre , il les réciteru seul.

En entrant dans la chambre du malade , il dira:
Pax huic dómui : R. Et ómnibus habitántibus in ea.

у

و

Puis s'étant avancé proche le lit du malade , il se tournera vers lui , & fera le signe de la Croir avec le Ciboire, sans rien dire ; il ira ensuite à la table qu'on aura préparée; & tenant de la main gauche le Ciboire, il étendrá de la droite le Corporal, posera le Ciboire desis, & se mettra un moment à genoux avec les Alistans , pour adorer Jesus-Christ s'étant levé, il prendra l'afperfoir, & ayant fait une genuflexion , il jettera de l'eau bénite sur le malade , Jür les Aliftans , & autour de la Chambre, en disant:

Afpérges me , Dómine , hyssopo , & mundábor : lavabis me , & fuper nivem dealbấbor.

V. Ostende nobis, Dómine , misericórdiam tuam, R. Et salutáre tuum da nobis.

V. Salvum fac fervum cuum, (ou , ancillam tuam, ) R. Deus meus, sperántem in te.

V. Mitte ei, Dómine , auxílium de San&o, . Et de Sion tuére (ou , eam.)

eum,

Orémus. Deus, infirmitátis humánæ finguláre præsidium, auxílii tui super infirmum fámulum tuum, ( ou, infirmam fámulam tuam, ) ofténde virtútem , ut ope mifericórdiæ tuæ adjútus, ( ou, adjúta , ) dignè fufcipiat Corpus Dómini noftri Jesu Christi ; Qui tecum vivit & regnat in unitáte Spiritûs fan&i Deus, &c. Après cette Oraison, le Prétre s'approchera du ma

pour voir s'il est bien disposé, le réconcilier s'il en a besoin, & lui faire une courte Exhortation en ces termes, ou autres semblables.

lade,

« PreviousContinue »