Page images
PDF
EPUB

t

SOUVENIR DE LA MISSION

Offert par le Confesseur:

NCHE APRÈS PASQUES.

int Jean, Chap. 16. v. 16.

)

Difciples: Dans peu de temps vous & peu de temps après vous me revern'en vais à mon Père. Alors quelqueses fe dirent les uns aux autres : Que Is dit : Dans peu de temps vous ne me u de temps après vous me reverrez is à mon Père? Ils demandoient donc : peu de temps? Nous ne comprenons e. Jefus vit bien qu'ils vouloient lui on, & il leur dit: Vous demandez 'ai voulu dire par ces paroles : Dans ne me verrez plus, & peu de temps après vous me reverrez. En vérité, en vérité, je vous le dis, vous autres, vous pleurerez & vous gémirez, & le monde fera dans la joie: vous ferez dans la trifteffe; mais votre tristesse se changera en joie. Lorsqu'une femme enfante, elle est dans la trifteffe, parce que fon heure eft venue; mais lorsqu'elle a enfanté un fils, la joie qu'elle a de ce qu'un homme eft né dans le monde, lui fait oublier fes douleurs. Ainfi vous autres, vous êtes maintenant dans l'affliction; mais je vous reverrai encore, & votre cœur se réjouira, & perfonne ne vous ravira votre joie; en ce jour-là vous ne m'interrogerez plus fur rien.

ANG

MON FRÈRE,

Voici mes derniers adieux et les derniers conseils de ma charité pour vous.

Souvenez-vous toute votre vie des grâces que Dieu vous a faites pendant cette mission, et remerciez-le de vous avoir rendu la paix et l'innocence.

Si vous avez bien fait votre mission, ne vous troublez plus pour vos péchés passés; mais réjouissez-vous dans vo

II. Partie.

Bb

IV. DIMANCHE APRÈS PASQUES.

En faint Jean, Chap. 16. v. 5.

JESUS dit à fes Difciples: Je m'en vais à celui qui m'a

envoyé, & nul de vous ne me demande où je vais mais parce que je vous ai dit ces chofes, votre cœur eft rempli de trifteffe. Je vous dis néanmoins la vérité : c'eft votre avantage que je m'en aille; car fi je ne m'en vais point, le Confolateur ne viendra pas vers vous ; & fi je m'en vais, je vous l'enverrai. Lorfqu'il fera venu, il convaincra le monde de péché, de justice, & de condamnation : de péché, parce qu'ils n'ont pas cru en moi : de justice, parce que je m'en vais à mon Père, & que vous ne me verrez plus : & de condamnation, parce que le Prince du monde eft déja condamné. J'ai encore beaucoup de chofes à vous dire ; mais vous n'êtes pas maintenant capables de les porter. Lorfque cet Efprit de vérité sera venu, il vous apprendra toute vérité : car il ne parlera pas de lui-même; mais il dira tout ce qu'il aura entendu, & il vous annoncera les chofes à venir. Il me glorifiera, parce qu'il recevra de ce qui eft à moi, & il vous l'annoncera.

V. DIMANCHE APRÈS PASQUES.

En faint Jean, Chap. 16. v. 23

JESUS

ESUS dit à fes Disciples: En vérité, en vérité, je vous dis que fi vous demandez quelque chofe à mon Père en mon nom, il vous le donnera. Jufques ici vous n'avez

[ocr errors]

rien demandé en mon nom : demandez, & vous recevrez, afin que votre joie foit parfaite. Je vous ai dit ces chofes fous des paraboles : le temps viendra que je ne vous parlerai plus en paraboles, mais que je vous parlerai ouvertement de mon Père. En ce jour là vous demanderez en mon nom, & je ne vous dis point que je prierai mon Père pour vous; car mon Père même vous aime, parce que vous m'avez aimé, & que vous avez cru que j'étois forti de Dieu. Je fuis forti de mon Père; & je fuis venu dans le monde; je quitte maintenant le monde, & je m'en vais à mon Père. Ses Difciples lui dirent: Nous voyons bien à préfent que vous nous parlez ouvertement, & que vous n'ufez point de paraboles : Nous connoissons maintenant que rien ne vous eft caché, & qu'il n'eft pas besoin que personne vous interroge; c'eft ce qui nous fait croire que vous êtes forti de Dieu. Jefus leur répondit: Maintenant vous croyez; mais le temps viendra, & il est déja venu, que vous ferez difperfés chacun de votre côté, & que vous me laifferez seul. Mais je ne fuis point feul, parce que mon Père est avec moi. Je vous ai dit ces choses afin que vous mettiez votre paix en moi. Vous aurez des afflictions dans le monde; mais prenez confiance, j'ai vaincu le monde,

*

DIMANCHE DANS L'OCTAVE DE L'ASCENSION.

En faint Jean, Chap. 15. v. 26. & Chap. 16. v. 1. JESUS

ESUS dit à fes Difciples : Quand le Confolateur, que je vous enverrai de la part de mon Père, sera venu, lui qui eft l'Esprit de vérité, qui procede du Père, il rendra

témoignage de moi, & vous en rendrez auffi témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. Je vous ai dit ces choses, afin que vous ne vous fcandalifiez point. Les Juifs vous chafferont des Synagogues; & même le temps viendra que quiconque vous fera mourir, croira faire un facrifice à Dieu. Et ils vous traiteront de la forte, parce qu'ils ne connoiffent ni mon Père ni moi. Mais je vous ai dit ces chofes, afin que lorsqu'elles arriveront, vous vous fouveniez que je vous les ai prédites.

LUNDI DE LA PENTECÔTE

En faint Jean, Chap. 3. v. 16.

JESUS

ESUS dit à Nicodême : Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné fon Fils unique, afin que quiconque croit en lui, ne périffe point, mais qu'il ait la vie éternelle. Car ce n'a pas été pour condamner le monde que Dieu a envoyé fon Fils dans le monde, mais afin que le monde foit fauvé par lui. Celui qui croit en lui ne fera point condamné, mais celui qui ne croit pas, est déja condamné, parce qu'il ne croit pas au nom du Fils unique de Dieu. Or la caufe de cette condamnation eft, que la lumière est venue dans le monde, & que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière; parce que leurs œuvres étoient mauvaises. Car tout homme qui fait mal, hait la lumière, & il ne se présente point à la lumière, de peur d'être convaincu de ses mauvaises œuvres. Mais celui qui agit felon la vérité, paroît à la lumière, afin que fes œuvres foient connues; parce qu'elles font faites en Dieu.

[ocr errors][merged small]

DIMANCHE DE LA SAINTE TRINITÉ,

I. APRÈS LA PENTECÔTE

En faint Matthieu, Chap. 28. v. 18.

JESU

ESUS dit à fes Difciples: Toute puissance m'a été donnée dans le Ciel & fur la Terre. Allez donc, enfeignez toutes les nations, & baptisez-les au nom du Père, & du Fils, & du Saint-Esprit; leur apprenant à garder toutes les chofes que je vous ai commandées, & foyez affurés que je ferai toujours avec vous jufqu'à la confommation des fiécles.

DIMANCHE DANS L'OCTAVE DU S. SACREMENT,

II. APRÈS LA PENTECOTE.

En faint Luc, Chap. 14. v. 16.

ESUS dit à un de ceux qui étoient à table avec lui chez un des principaux Pharifiens: Un homme fit un grand fouper, & y invita plufieurs perfonnes. A l'heure du fouper, il envoya fon ferviteur pour dire aux conviés qu'ils vinffent, parce que tout étoit prêt. Mais tous généralement s'excuserent. Le premier lui dit : J'ai acheté une terre, & il faut néceffairement que j'aille la voir: je vous prie de m'excuser. L'autre dit: J'ai acheté cinq paires de bœufs, & je m'en vais en faire l'épreuve : je vous prie de m'excufer. Je me fuis marié, dit le troifième; c'eft ce qui

« PreviousContinue »