Page images
PDF
EPUB

.

[ocr errors]

2

3

2

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

IO.

[ocr errors]
[ocr errors]

I

I

Convois des grandes Personnes, distingués en deux claffes, à la?

volonté des Parens.
Première Classe : tout le Clergé étant demandé.

Liv. fol. Droit curial, six livres

6 Assistance du Curé au Convoi & Inhumation, deux livres. Droit du Vicaire & son assistance, trois livres

Prêtre Sacristain , son droit & son assistance, deux livres cinq sols

Prêtres habitués, ou autres Ecclésiastiques dans les Ordres sacrés, chacun quinze sols

IS.
Clercs, chacun dix sols
Enfans de chæur, chacun six sols

6.
Porte-Croix & Clerc qui porte le Bénitier , chacun quatre
sols en sus de leur rétribution,

4. Bédeau & Sacrifte, chacun huit fols

8.
Grand

Mele chantée.
Célébrant, vingt sols
Assistance du Curé, vingt sols
Vicaire , & Prêtre Sacristain , chacun dix sols

Prêtres habitués & autres Ecclésiastiques dans les Ordres, chacun huit sols

8. Clercs , chacun Gix sols

6. Enfans ce chąur , chacun quatre sols

4. Bédeau & Sacriste, chacun cinq sols

Mêmes droits & honoraires pour les Services qu'on
nomme Sepmes, & pour les Anniversaires. Les Parens seront
les maîtres d'y appeler tout le Clergé ou une partie.
Office des Morts, ou Vigiles à trois nocturnes , avec

Laudes & Vépres.
Assistance du Curé, une livre dix sols
Vicaire, & Prêtre Sacristain , chacun une livre

Prêtres habitués, ou autres Ecclésiastiques dans les Ordres,
chacun quinze sols
Clercs, chacun dix fols

IS. Enfans de chąur, chacun fix fols

. Bédeau & Sacriste, chacun huit sols

Pour les Vigiles à un feul nocturne avec Laudes, les Honoraires seront diminués d'un tiers.

Seconde

[ocr errors]

.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

6

[ocr errors]

.

Seconde Clase. Même ordre & mêmes honoraires. La rétribution ne diminue que par le plus petit nombre des assistans. Nous exhortons les Curés d'user modérément de leurs droits à l'égard des perfonnes peu fortunées. Nous les exhortons pareillement, & leur enjoignons de ne rien exiger des pauvres; notre intention étant qu'ils soient plus que jamais traités charitablement par les Curés de notre Diocèse.

Les Parens des défunts, ou leurs représentans , ne pourront appeler aucuns Prêtres étrangers , ni Communautés religicuses , qu'après avoir invité tout le Clergé de la Paroisse; & le droit de chaque | liv. fols. Communauté religieuse, sera de six livres Pour quinze Enfans de l'Hôpital, à raison de dix sols cha

710. Si l'on en demande un plus grand nombre, chaque Enfant sera toujours payé à raison de dix fols.

Pour l'Ecclésiastique choisi par le Curé, sur la requisition
de la Famille , pour garder le corps.

Pendant le jour, deux livres
Pendant la nuit , trois livres

A l'égard du transport des corps d'une Eglise dans une autre, on payera un quart en sus des droits ci-dessus ; savoir, pour le Curé, deux livres ; & le reste distribué par portion égale aux autres Prêtres habitués & aux Clercs.

Pour la réception des corps transportés, mêmes honoraires que pour la sépulture des corps inhumés dans la Paroisse où ils sont décédés.

cun,

[ocr errors]
[ocr errors]

2

[ocr errors]
[ocr errors]

3

Dans le Fauxbourg de Monfort d'Alençon , & les Villes

de Domfront, Château-du-Loir , Laval, Mayenne, Ernée,
Laferté-Bernard, Evron , Querhoent, Lasuze , Beaumont-le-
Vicomte, Fresnay, Sablé, Lassai, Saint-Calais, Sainte-Suzanne,
Sillé-le-Guillaume, Mamers, Bonnérable , Mondoubleau,
Ballon , Goron, Malicorne & Bouloire.

Mariages.
Mêmes honoraires qu'au Mans.

II. Partie.

Hh

Sépultures. Dans les grands & les petits convois, même ordre & mêmes hono raires qu’au Mans. On diminuera un quart sur la rétribution de chaque afstant.

Il en sera de même pour les Messes chantées, le Service qu'on nomme Sepme, & le transport des corps d'une Eglise dans une autre; toujours en diminuant un quart.

liv.

rols.

.

Dans les Bourgs & Villages.

Mariages.
Mêmes honoraires qu'au Mans.

Sépultures.
Pour les Personnes décédées dans les Bourgs & Villages, & celles
décédées à la Campagne, & dont les corps sont apportés à l'entrée
desdits Bourgs & Villages , si les Parens demandent un convoi &
appellent tout le Clergé, ou une partie , on suivra le même ordre
qu'au Mans, & les honoraires seront diminués d'un tiers.

Lorsque les corps sont apportés à l'entrée de l'Eglise, & qu'on
ne demande point de convoi.
Droit curial, trois livres

3
Assistance du Curé, une livre
Assistance du Vicaire , douze sols
Sacriste , cinq sols

S.
S'il y avoit quelques autres Ecclésiastiques dans la Paroisse,
& que les Parens les appelassent, ils auroient chacun six sols . 6.
Melles chantées dans les Eglises des Bourgs & Villages.
Célébrant , quinze fols .

IS.
Assistance du Curé, dix sols
Alistance du Vicaire, cinq sols

S.
Sacriste, quatre sols

4. Les autres Ecclésiastiques qui pourroient être dans la Paroisse , & qui seroient appelés, auroient chacun cinq fols.

[ocr errors]

I

[ocr errors]

.

[ocr errors]
[ocr errors]

10.

OFFICE DES Morts. Transport d'une Eglise dans une autre ,

& autres prières demandées par la Famille. Diminution d'un tiers des honoraires fixés pour la Ville du Mans.

Pour éviter les inconvéniens qui résultent des chemins difficiles & impraticables, & les indécences qui pourroient avoir lieu à cet égard, nous ordonnons que les corps des Personnes décédées à la Campagne, Toient apportés à l'entrée des Villes , Fauxbourgs, Bourgs & Villages ; ou aux portes des Eglises ou des Cimetières, à la volonté des Parens.

Comme il est essentiel qu'il y ait aux Sépultures un nombre suffisant de Prêtres, nous voulons que ceux qui sont habitués dans les Eglises de la Ville du Mans , ainsi que les Ecclésiastiques choisis par les Curés pour les accompagner aux Convois & Sépultures des Pauvres , soient employés dans les Convois où tout le Clergé n'est point demandé.

Si l'on demande d'autres Prières que celles qui sont dans notre Rituel , relativement aux Sépultures, on suivra ce qui se pratique ordinairement à cet égard ; pourvu toutefois qu'elles soient conformes aux autres Livres approuvés dans notre Diocèse.

Les Fabriques des Eglises continueront d’exiger les mêmes rétributions qu'elles sont dans l'usage de recevoir pour le linge , les ornemens, le luminaire qu'elles fournissent pour les Services, Anniversaires , Messes chantées, pour le son des cloches & l'ouverture des fosses. Dans les Eglises où les Curés y participent, & ceiles où la Fabrique perçoit seule, on suivra la Coutume locale & les Réglemens faits ou approuvés par Nous. Signé LOUIS, Evêque du Mans.

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Conclusions de notre Procureur Général, oui le rapport de Maître PIERRE POURTEIRON, Conseiller. Tout considéré : NOTREDITE COUR a homologué & homologue ledit Réglement, pour être exécuté dans l'étendue du Diocèse du Mans, selon la forme & teneur ; & y augmentant, ordonne, relativement aux honoraires des grands & petits Convois, & de l'Office des Morts, dans les Villes dudit Diocèse, à l'égard desquelles il est dit dans le Réglement que les honoraires seront payés comme dans la Ville du Mans & qu'il sera diminué un quart pour la rétribution de chaque assistant, que ladite diminution d'un quart sera également faite pour les droits des Curés, Sacristes, ainsi

10.

que pour leur aslistance, & l'Office des Morts. Ordonne pareil

1 4

lement & conformément au Réglement fait pour le Diocèse d'Angers , aussi homologué en notredite Cour par Arrêt du vingt-sept Juin mil lept cent soixante-cinq, que l'honoraire des Meffes basses de dévotion fera fixé à douze fols. SI MANDONS à l'un de nos Huissiers de notrcdite Cour de Parlement de mettre le présent Arrêt à pleine & entière exécution , selon sa forme & teneur; de ce faire te donnons plein , entier, absolu pouvoir. Donné en notredite Cour de Parlement le vingt-sixième jour de Février , présent mois, l'an de grace mil sept cent soixante-douze , de notre règne le cinquante-septième. Collationné. Signé Deransy. Par la Chambre. Signé Le Jay. Louis, par la Grace de Dieu , Roi de France & de Navarre: Au premier notre Huissier, ou autre Huissier ou Sergent Royal sur ce requis ; savoir faisons, que vu par la Cour la Requête présentée par Louis-ANDRÉ DE GRIMALDI, des Princes de Monaco , Evêque du Mans, Conseiller du Roi en ses Conseils ; tendante à ce qu'il lui plût, vu l’Arrêt de la Cour du Parlement de Paris, du vingt-six Février mil septcent soixante-douze , qui,sur les avis donnésen exécution d'autre Arrêt du dix-sept Février mil sept cent soixànte-neuf, par les Officiers des Bailliages, Sénéchaussées , & autres Sièges Royaux des Villes du Diocèse du Mans, sur le Réglement fait par le Suppliant, pour la taxe des honoraires des Curés, Vicaires & autres Ecclésiastiques du Diocèse du Mans, homologue ledit Réglement pour être exécuté dans l'étendue du Diocèse du Mans, selon la forme & tencur, homologuer ledit Réglement pour être exécuté dans la partie du Diocèse du Mans qui est du ressort de la Cour, &c. Suit la teneur dudit Réglement : Réglement de Monseigneur Louis-ANDRÉ DE GRIMALDI , des Princes de Monaco, Evêque du Mans, Conseiller du Roi en ses Conseils, pour la taxe dont est question ci-après, &c. Tout considéré : NOTREDITE COUR a homologué & homologue le Réglement dont il s'agit, pour être exécuté suivant sa forme & teneur, dans la partie du Diocèse du Mans du ressort de la Cour ; & y augmentant , relativement aux honoraires des grands & petits Convois, & de l'Office des Morts , à l'égard desquels il est dit dans le Réglement que les honoraires seront payés comme dans la ville du Mans , & qu'il sera diminué un quart pour chaque assistant, ordonne que ladite diminution du quart sera également faite pour les droits des Curés, Sacristes, ainsi que pour lcur assistance à l'Office des Morts; ordonne pareille

[ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »