Histoire des grandes forêts de la Gaule et de l'ancienne France, précédée de recherches sur l'histoire des forêts de l'Angleterre, de l'Allemagne et de l'Italie et de considérations sur le caractère des forêts des diverses ṗarties du globe

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 249 - Neufchâtel, se plaint aux grands jours ou plais de mai du grand me'sus qui se commet 440 , 444 , des Mémoires et documents publiés par la Société d'histoire de la Suisse romande. 1 Voy.
Page 184 - Ut silvae vel forestes nostrae bene sint custoditae; et ubi locus fuerit ad stirpandum, stirpare faciant, et campos de silva increscere non permittant...
Page 23 - Pour connaître toute la beauté des forêts équinoxiales, il faut s'enfoncer dans ces retraites aussi anciennes que le monde. Là rien ne rappelle la fatigante monotonie de nos bois de chênes et de sapins; chaque arbre a...
Page 244 - Nouvelles excursions et séjours dans les glaciers et les hautes régions des Alpes de M. Agassiz et de ses compagnons de voyage. Neuchâtel u.
Page 295 - ... soucient aucunement du temps à venir, ne Considérant point le grand dommage qu'ils font à leurs enfants à l'advenir. Je ne puyS assez détester une telle chose et ne la puys appeler faute, mais une malédiction et un malheur à toute la France, parce que après que tous les bois seront coupez, il faut que tous les arts cessent et que les artizans s'en aillent paistre l'herbe, comme fit Nabuchodonosor1.
Page 112 - Who claim'd the skies, dispeopled air and floods, The lonely lords of empty wilds and woods: Cities laid waste, they storm'd the dens and caves (For wiser brutes were backward to be slaves).
Page 291 - ... n'en existerait plus. Or, depuis que ces réflexions ont été faites , voilà qu'à la suite de notre récente révolution (février 1848) des bandes de pillards ont porté de nouveau la destruction dans les faibles restes de ces magnifiques forêts. Il ya des contrées des Basses-Pyrénées, où l'on a tant défriché, tant extirpé, tant incendié et dilapidé les forêts, qu'elles sont insuffisantes pour donner aux communes le simple nécessaire. Quantité de hameaux ont été...
Page 276 - Considérations sur la nature des végétaux qui ont couvert la surface de la terre aux diverses époques de sa formation, par MA Brongniart.
Page 25 - D'abord droites comme des lances , et terminées par une pointe aiguë , elles n'offrent à leurs entrenœuds qu'une seule feuille qui ressemble à une large écaille; celle-ci tombe; de son aisselle naît une couronne de rameaux courts .chargés de feuilles véritables: la tige du Bambou se trouve ainsi ornée, à des intervalles réguliers , de charmaus verticilles ; elle se courbe , et forme entre les arbres des berceaux élégans.
Page 295 - Je ne trouveray pas mauvais qu'ils coupassent les forests pourvu qu'ils en plantassent après quelque partie ; mais, ils ne se soucient aucunement du temps à venir, ne considérant point le grand dommage qu'ils font à leurs enfants, à l'advenir.

Bibliographic information