Page images
PDF
EPUB

21 avril 1858, ou secrétariat de la préfecture du département de la Seine, ir le sieur Mauprivez-Tassart (Louis-Cresent), négociant, représenté par le eur Mathieu, à Paris, rue Saint-Sébastien, no 45, pour un procédé de fabriition du chocolat, 6659 Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, 20 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de l'Indre, ar le sięur Moreau (Alphonse), marchand de fer, au Blanc, pour un système e charrue à défricher avec roues et jumelles placées derrière le yersoir, et haine de traction diminuanț la résistance qu augmentant la force atıractive.

666° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée , : 21 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du départemenį de l'Aubę, ar le sieur Quinquarlet (Louis-Antoine), fabricant de bonneterie, faubourg e Preize, no 6, à Troyes, pour une application de coupe et consecțion aux êtemeols de tricot et de flapelle, 667° Le brevet d'invention de quinq ans, dont la demande a été déposée ,

19 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de l'Işère, ar les sieurs Reydet frères, mécaniciens, à Tullins, pour un régulațeyr comepsateur pouvant s'adapter à tous les métiers à tişser. 668° Le brevet d'invention de quinze ans, donț la demande a été déposée,

9 ayri: 1858, au secrétariat de la préfecture du département de Vauluse, par le sieur Richard jeune (Joseph Joachim), quincaillier, à Avignoy, our un procédé dit le régénérateur des vers à şție.

669° Le brevet ș'invention de quinze ans, dont la demapde a été déposée, e 19 avril 1858, au secrétariat de la prélecļupe du département de la Loire, ar le sieur Sabatier (Antoine), forgeur, rue Tarentaise, n° 42, à SaintÉtienne, pour un système d'espagnolette,

670° Le brevet d'invention de guinze ans, dont la demande a été déposée, e 26 avril 18.8. pu secrétariat de la préfectnre du département du Nord, ar le sieur Saboyrg-Roussel, fabricant-copfseur, rue de Paris, no 69, à Lille, pour la fabrication d'une pâte ou bonbon,

671° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, e 23 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du déparıpment du HautRhin, par le sieur Schreiner (Jacques), 'Cilateur, à Saint-Amarin, pour vo sysème d'aiguilles applicables aux machines pour le poignage des matières bilamenteuses.

672° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 23 avril !858, au secrétariat de la préfecture du département de la Lpire, par le sieur Serre (Mathieu), fabricant de rubans, place du Marché, no, a Saint-Etienne, pour uy système de bascule régulatrice destinée à faire disparaitre les irrégularités des grames dans le tissage des rubans qu'étofles.

673° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposéę, le 20 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département du Morbilan, par le sieur Soymie (Alexandre. Yyes-Marie), négoiant, 'à Étel,

pour

des procédés et appareils appliqués à la cuisson et à la dessiccation des sardines et autres poissons.

674 Le brevet d'inyention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le aj ayril 858, ay secretariat de la préfecture du département de la Seine, par le sieur Waterhouse Jog), mécanicien, représenté par le sieur Mathiey, à Paris, rue Saint-Sébastien, no 45, pour machine perfectionnée propre extraire les bourses et autres matières étrangères de la laine et des fourrures.

675° Le brevet"invention de dix ans, dont' la demande a été déposée,

2

[ocr errors]

de 24 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de rault, par le sieur Apolis (Louis), faubourg de Lattes, no 13, à Montpeza. pour un système d'appareil en fer blanc à râpe pour le soufrage de la mare

676° Le brevet d'invention dont la demande a été déposée, le sit 1853, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par : sieur Bernard (Julian), représenté par le sieur Mathieu , à Paris, rue šib Sébastien, no 45, pour des perfectionnements dans la fabrication des beer

pa: et sonliers (patente anglaise de quatorze ans, expirant le 16 octobre 18,

677° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été deposit le 27 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du départenent da la, par le sieur Bernier (Aime-Lucien), mécanicien, à Morez, pour l'applicatia de la dorure, argenture et cuivrure aux platines, en fer, fonte, cuinte autres métaux, des pendulcs, horloges et tourne-broches.

678° Le breret d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée le 24 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département des concha du-Rhône, par le sieur Bertrand (Pierre), teinturier, à Ais, ponr in system de scourtins.

679° Le brevet d'invention de quioze ans, dont la demande a été déposée, le 26 avril 1858, an secrétariat de la présecture du département de la lla selle, par le sieur Bourgeois (Ernest), à Uckange, pour un système de lavari de minerai.

680° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 19 janvier 1858, au secrétarial de la présecture du département de la cluse, par les sieurs Léon Cabias père et fils, fal:ricants tanneurs, rue de Lices, n° 42, à Avignon, pour la préparation des courroies et cuirs inertensibles, sans coutures, avec rivets, dite système Léon Cabias père et kls.

681° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été demonet, le 28 avril 1858, au secrétariat de la présecture du département de la Loire-Inférieure, par le sieur Civel (Pierre), ferblantier, à la Ville-en-Box pour une machine à ététer la sardine.

Le 682° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été dépose

Ha le 23 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de Loiret

, par les sieurs Charpentier (Étienne-Hippolyte - Engène et Pierre-Alpbeu.

le Jules) et Pruin (Henri), mécaniciens, Grande-Rue Saint-Marceau, no 6.0.1 Orléans, pour un système d'arcs-boutants pour lits en fer, remplaçant lei arcs-boutants en crochets.

683° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, le 21 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département des Bouchesdu-Rhône, par le sieur Dalmas (Joseph-Antoine), chef mécanicien aux Mes sageries impériales, rue Haute-Rotonde, n° 44, à Marseille, pour un système de cuvette inodore, pour lieur d'aisances.

684° Le brevet d'in ention de quinze ans, dont la demande a fté déroce, le 26 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine Inférieure, par le sieur Daniel (Pierre), cultivateur, à Croir-sur-Buchy, pont un genre de balteuse. 685° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposés,

le le 19 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département des Bouches

NE du-Rhône, par la dame veuve Daniel et fils, facteurs d'instruments, rue de Paradis, n° 14, à Marseille, pour un piston à perce cylindrique.

686° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée 1 le 21 avril 1858, au secrétariat de la présecture du département de la Seise,

[ocr errors]

les sieurs Darax (Jean-Baptiste-Denis-Étienne) et Robert (Jacque-Théoe), à Paris, le premier, quai Jemmapes, no 242, le deuxième, quai de la ée, n° 18, pour un système de pavage, carrelage et parquetage en bois et asphalte. 87° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, 2 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, le sieur Demanet (Armand), colonel d'artillerie, à Bruxelles, représenté le sieur Sauller, à Paris, boulevard Montmartre, n° 14, pour une ma. ne d'extraction pour l'exploitation des mines. 88° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, 34 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de Loir. Cher, par le sieur Ganne fils (Jules-Louis), praticien, à Cour-Cheverny, ar un système de machine à battre les grains. 689° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, 21 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, c le sieur Garapon (Louis-Pierre-Henri); mécanicien, à Paris, rue du nard-Saint-Sauveur, n° 9, pour des perfectionnements apportés aux appaIs télégraphiques. 690° Le brevet d'invention de dix ans, dont la demande a été déposée, 22 avril 1858, au secrétariat de la présecture du département des Côtes-Nord, par le sieur Gaudu (Jean-Jacques), facleur de pianos, à Saintieuc, pour un phonomètre à agrafe de pression, instrument au moyen quel toutes les personnes pourront accorder elles-mêmes leurs pianos. 691° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée,

24 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département du Pas-Calais, par le sieur Guibal (Théophile), élisant domicile au secrétariat néral de la préfecture, à Arras, pour un appareil de ventilation des mines. 692° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, 21 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, r le sieur Hartnack (Edmond-Frédéric), opticien, représenté par le sieur : Blanc, à Paris, rue Sainte-Appoline, no 2, pour des perfectionnements ins la construction des microscopes. 6930 Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, 27 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Hauteenne, par le sieur Haviland (David), négociant et décorateur en porceine, avenue du Crucifix, à Limoges, pour un genre de décoration des por. :laines , poteries et cristaux. 694° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée,

fo avril 1858, ay secrétariat de la préfecture du département de la Seine, ar le sieur Itam (Édouard), banquier, à Paris, rue du Faubourg-Poisson. ière, no 29, pour un genre de cosmétique.

695° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, | 22 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la eine, par le sieur Kasriel (Louis-Maurice), fabricant d'acordéons, à Paris, de des Trois-Boroes, no 3, pour un compteur pour billards.

696° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, 1 29 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département du Hautbin, par le sieur Lefebvre (Louis-Quentin-Joseph), élisant domicile, au seeétariat général de la préfecture, à Colmar, pour un tissu de coton spécial our bâches et toiles à voiles. 697° Le brevet d'invention de cinq ans, dont la demande a été déposée , XI. Série.

85

le 28 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département du hrt. par les sieurs Leloutre (Alphonse), directeur de filature, et Dupies Data François), employé, le premier, contour de la Piquerie, n° 16, le denie: rue de Tourny, à Lille, pour un mouvement perpétuel avec force impolec

698° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été dépre. le 21 avril 1858, au secrétariat de la présecture du département de la des par le sieur Limonet (Louis-Philibert), facteur de pianos, représenté par sieur Le Blanc, à Paris, rue Sainte-Appoline, no 2, pour des perfectionseinna dans la construction des pianos.

699° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été départe le 22 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de Seine, par le sieur Marie (Jean-Louis), plombier, représenté par le dd Barrault, à Paris, boulevard Saint-Martin, n° 33, pour un système de poort destinée à comprimer l'air ou le gaz et les duides, sous toutes prestice, échauffement possible.

700° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été dépesek de 22 avril 1858, au secrétariat de la préfectare da département Seine, par le sieur Asterlinck (François-Jules-Émile), fabricant, à Pze, Grange-Batelière, n° 17, pour des persiennes en fer, à lames arronies.

701° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a este deposit, le 27 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de Ritte

, par le sieur Pigeon (Antoine), élisant domicile au secrétariat de la préfecert, à Lyon, pour une machine à battre le blé.

709° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été décrita le 26 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Sains Inférieure, par le sieur Richard (Benoist), dessinateur-mécanica, fa de Glayeul, no 54, d Elbeuf, pour un genre de tissu velours faconné et uni

. 703° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée : le 24 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de Te cluse, par le sieur Richard (Joseph-Michel), conducteur de travaus publics, à Avignon, pour une bouche d'égout inodore.

704 Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée. le 22 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Seite, par le sieur de Saegher (Henri-André), représenté par le sieur Mathiea. Paris, rue Saint-Sébastien, n° 45, pour une composition propre à prévenir 4 incrustations des cbaudières à vapeur.

705° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été dépost, le 11 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de Seine, par le sieur Speeckaerts, fabricant de fleurs, représente par le site Desnoz, à Paris, boulevard Saint-Martin, n° 29, pour perfectionnemeå. dans la fabrication des soies grenées, des boutons de gomme et des boutat de pâte pour fleurs artificielles.

706* Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été dépens, le 26 avril 1858, an secrétariat de la préfecture du département de la Meurt, par le sieur Stelzl (Ernest), peintre, rue da Montet, n39 bis, à Nancy, a un procédé de peinture sans odeur.

709° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été dépest le 13 avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département dit de-Dôme, par le sieur Taverdon (Ludovic), à Clermont-Ferrand, pour machine à vapeur fonctionnant sans contre-pression,

708Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été départ

[ocr errors]

avril 1858, au secrétariat de la présecture du département de la

par les sieurs Bataille père et fils, constructeurs, représentés par le Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour une plaque ante ne portant pas sur le pivot. jo Le brevet d'iovention de quinze ans, dont la demande a été déposée, avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, : sieur Bauchard (Claude), teneur de livres, à Paris, rue Folie-Méri, n° 10, pour un cacbet.

Le brevet d'invention dont la demande a été déposée, le 24 avril au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par le Bailey (Thomas), représenté par le sieur Mathieu, à Paris, rue Sainttien, no 41, pour des persectionnements dans les armes à feu (patente Be de quatorze ans, espirant le 14 octobre 1871.) 1° Le brevet d'invention dont la demande a été déposée le 24 avril

au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, par ur Bentham (William), représenté par le sieur Gough, Paris, rue de

no 238, pour des perfectionnements apportés aux harmoniums et i instruments à anches (patente anglaise de quatorze ans, expirant le Sobre 1871.) ° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée,

avril 1858, au secrétariat de la présectare du département de la ; par le sieur Bonnefond (Joseph), fabricant de tirettes, représenté par ir Ricordeau, à Paris, boulevard de Strasbourg, n° 23, pour un fermoir tionné pour gants. fo Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée,

avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la par le sieur Bontemps (Blaise), mécanicien, à Paris, rue de Cléry,

pour un système de pendule sans mouvement apparent.
1° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée,

avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la
, par la dame veuve Brodart (Aimée-Perrin Delignon), cité des Fleurs,
), à Batignolles , pour un réflecteur économique.
jo Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée,

avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la sparle sieur Cart (Antoine-Joseph-Eugène), mécanicico , représenté par

ir Matbieu, à Paris, rue Saint-Sébastien, no 45, pour des perfectionne-
s dans les machines à travailler le bois.
so Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée,
avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la

par les sieurs Chantepré (Félix-Michel) et Eugène, négociants, re-
ntés
par

le sieur Desnoz, à Paris, boulevard Saint-Martin, n° 29, pour ctionnements dans les tissus élastiques, sans coutures, pour chaussures. 7° Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée, ayril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine, e sieur Du Paty (Amédée-Antoine), à Paris, rue Saint-Denis, n° 122, . un stéréoscope de poche. 86 Le brevet d'invention de quinze ans, dont la demande a été déposée , avril 1858, au secrétariat de la préfecture du département de la Seine,

sieur Engler (Jean-Louis), émailleur, à Paris, rue de Malte, n°6, pour ction et émaillage de vases et ustensiles en tôle de fer soudé. 9° Le brevet d'inveation de quinze ans, dont la demande a été déposée,

1

[ocr errors]

1

« PreviousContinue »