Page images
PDF
EPUB

Préface.

[ocr errors]

En publiant un nouveau Volume du Recueil, qu'il nous soit permis de résumer les points de vue qui nous ont guidés dans la rédaction des derniers volumes de cette collection.

Le XVIIme Volume du Nouveau Recueil Général descendait jusqu'au commencement de la sixième période décennale de notre siècle et s'était arrêté à la Paix de Vienne qui avait provisoirement terminé l'affaire du Schleswig-Holstein, point de départ des grandes révolutions qui dans les dernières années ont changé la face de l'Europe. Le XVIIIm Volume reprend au même point; consacré exclusivement aux transactions politiques, il comprend la plus grande partie de la période qui s'étend jusqu'à l'année 1870. On trouve à la tête de ce Volume les documents ultérieurs relatifs aux questions de Schleswig-Holstein et de Rome. Ils sont suivis des pièces relatives à la fondation de la nouvelle dynastie en Grèce et à la réunion des Iles Ioniennes à ce Roy

aume,

ainsi
que

de nombreux documents sur les affaires d'Orient, documents qui s'étendent jusqu'aux Conférences de Londres, où l'Europe, à la demande de la Russie, sanctionna l'abolition de l'état de choses créé pour la Mer Noire par la Paix de 1856. La majeure

La majeure partie de ce Volume se groupe autour de la guerre de 1866 et de la réconstitution de l'Allemagne, préparée par la formation transitoire de la Confédération de l'Allemagne du Nord et accomplie par le renouvellement de l'Empire Germanique, qui avait été, dans les temps de sa vigueur, une des grandes garanties de la paix de l'Europe. Par raison de connexité avec les évènemens de 1866, le règlement de la question du Luxembourg, qui, peu après, menaça de troubler de nouveau la paix, à trouvé sa place dans le même Volume. Enfin nous avons recueilli dans ce Volume les deux grandes Conventions internationales, fruits d'une époque guerrière, qui ont pour but de limiter, dans un intérêt d'humanité, les, calamités de la guerre,

nous voulons dire la Déclaration de St. Pétersbourg sur l'emploi des balles explosibles et la Convention de Genève avec ses actes additionnels, lesquels en partie étaient encore inédits.

Plus de la première moitié du XIXmo Tome est du domaine des relations pacifiques. On y trouve réunis les nombreux Traités con

clus de 1860 en 1873 pour régler les rapports de commerce intérieurs et extérieurs de l'Allemagne,

ainsi

que les plus importantes des Conventions consulaires, littéraires et d'extradition que les États allemands ont contractées dans la même période, enfin les actes sur la grande entreprise internationale du chemin de fer du St. Gothard. Le reste du Volume comprend les documents de la guerre franco-allemande jusqu'à la paix de Francfort. La masse des documents que cette guerre a produits est énorme et on en a livré à la publicité une bien plus grande quantité qu'on n'avait jamais fait dans aucun cas analogue. Il existe déjà plusieurs Recueils spéciaux plus ou moins complets de ces documents. Nous n'en citerons que le meilleur, formé par les 5 Volumes des Archives Diplomatiques de M. Amyot, exclusivement consacrés aux évènements de cette guerre. Nous y avons emprunté quelques pièces que nous n'avons pas rencontrées ailleurs. Fidèles au principe posé par le fondateur de notre Recueil et tout en admettant des exceptions pour quelques actes unilatéraux d'une importance majeure, nous devions nous borner à présenter les Traités et Conventions. Partant de ce point de vue nous offrons le texte de l'Armistice, de la Paix et des arrangements intermédiaires, ainsi que de toutes les capitulations.

Le présent Volume XX, dans lequel les documents d'un intérêt politique ont encore la prépondérance, se compose, pour la plus grande part, d'une série de divers suppléments relatifs à l'époque depuis 1860 jusqu'à nos jours; quelquesuns d'entre eux, relatifs surtout à l'Orient, remontent à une période antérieure. Parmi ces documents nous citerons, comme offrant un intérêt particulier, ceux qui se rapportent aux affaires du Mexique, de l'Amérique Centrale et Méridionale, de l'Asie Centrale, ainsi qu'aux récents efforts de l'Angleterre pour la suppression de la traite. Nos lecteurs sans doute nous sauront gré aussi de trouver dans ce Volume les Protocoles des Conférences de Genève qui, autant que nous savons, ne sont entrés dans aucune collection semblable, mais qui sont d'une haute importance pour l'histoire des Conventions de 1864 et de 1868. L'espace limité de notre Volume nous a interdit d'admettre pour cette fois les volumineux Protocoles des Conférences de Bruxelles. Puisqu'ils ont été publiés séparément et, qu'au moment où nous achevons ce Volume, l'avenir de cette négociation, due à la généreuse initiative de la Russie, est encore incertain, nous avons cru pouvoir en remettre la réproduction à un prochain Tome. Vers la fin du Volume on trouvera les Traités et Sentences arbitrales par lesquels ont été vidés les différends qui

« PreviousContinue »