Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 3 - ... d'églises ou autres monuments offrant un caractère architectural digne d'intérêt, seront communiqués à la Commission, qui donnera son avis sur le mérite de l'édifice et la convenance de la restauration. Art. 9. MM. les Sous-Préfets et Maires nous signaleront exactement et sans aucun retard toutes les découvertes intéressantes qui seraient faites dans leur arrondissement ou leur commune, à l'occasion de travaux exécutés par les administrations locales ou par des particuliers. Les...
Page 156 - Nous faut-il perdre encor nos têtes les plus chères, Et venir en pleurant leur fermer les paupières Dès qu'un rayon d'espoir a brillé dans leurs yeux ? Le ciel de ses élus devient-il envieux ? Ou faut-il croire, hélas ! ce que disaient nos pères. Que lorsqu'on meurt si jeune on est aimé des dieux...
Page 72 - Ursin , sauf pour ce dernier le mois de mai. Dans le calendrier de Pritz le mois de mai est représenté sous les traits d'un jeune homme à cheval , à la figure douce , aux paupières baissées , galopant au milieu des hautes herbes • et tenant à la main une belle fleur violette ; il est vêtu d'une longue robe rouge et par dessus d'un mauteau vert et jaune doublé de ce qu'en terme de blason on appelle vair.
Page 71 - Il a la tète nue, mais ceinte d'une couronne. Ses cheveux sont séparés des deux côtés de la tête : ceux du haut du front rejetés en arrière, ceux des côtés retombant en boucles sur les épaules. Cette forme de coiffure se rencontre également plusieurs fois dans les personnages de notre calendrier.
Page 203 - Vierge-Marie, auguslin déchaussé , qui avoit publié en 1674 l'Histoire généalogique et chronologique de la maison de France et des grands officiers de la couronne.
Page 71 - Le mois d'avril est figuré par un jeune homme au milieu d'arbustes en fleurs et tenant lui-même des fleurs dans chaque main; il est vêtu d'une longue robe serrée à la taille par une ceinture, par dessus laquelle il porte un autre vêtement sans manches. Il a la tête nue, mais ceinte d'une couronne; ses cheveux sont séparés des deux côtés de la tête; ceux du haut de la tête rejetés en arrière, ceux des deux côtés retombant en boucles sur les épaules; cette forme de coiffure est également...
Page 75 - Cette dissemblance s'explique sans doute par un mode de culture différent dans les deux pays. Dans notre calendrier, le semeur porte les cheveux séparés sur les deux côtés de la tête, comme nous l'avons indiqué plus haut. Il tient le grain dans son surcot qu'il relève, et qui forme des plis assez heureux. A gauche, près d'un arbre, est un sac rempli de grain; à droite, Sur une pente qui indique les sillons du champ, un oiseau semble becqueter les semences que l'homme vient de confier à...
Page 147 - Bruslon qui portaient, selon l'Armorial général de l'Anjou : d'azur à une rose d'argent posée en cœur, accompagnée en chef de deux étoiles d'or et en pointe d'un croissant de même.
Page 74 - Revenons à la description des allégories de notre calendrier. Le mois de septembre est représenté par un homme dans une cuve à vin et entouré de ceps de vigne dont les entrelacements ont une certaine élégance ornementale; d'une main il tient une serpe dont il se sert pour détacher les raisins ; de l'autre il porte une grappe à sa bouche démesurément ouverte et qui laisse apercevoir deux rangées de dents formidables. Enfin , le mois d'octobre représente un homme qui sème. Dans le calendrier...
Page 3 - BROISE, *, membre de plusieurs Sociétés savantes, auteur de travaux d'archéologie, à Laval; CHEDEAU, Président de la Société d'archéologie, Sciences, Arts et Belles-Lettres de la Mayenne, à Mayenne ; CORNÉE, chef de division à la Préfecture, membre de la Commission d'architecture...

Bibliographic information