Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

Avant J. C. SAMUEL , Juge en Israël :.. 1153 SAUL , premier Roi du peuple de Dieu

1134. VOU-VANG, cinquante-cinquiéme

Empereur de la Chine , le pre-
mier de la troisiéme Dynastie ,
dite des Tcheou

1122,
Il étoit fils du Général Ven-vang, Prin-
ce de Tcheou dans le Chenfi. Dès qu'il se
vit sur le thrône , son premier soin fut
de remédier aux maux de l'Etat ; il s'y
appliqua constamment , & il eut le bon-
heur de réussir. Comme il se tenoit aflu-
ré des væux de fa nation, ce grand Mo-
narque ne craignit point de faire du bien
aux Princes de la famille de son prédé-
cesseur. Il donna de bons établissemens
au fils du feu Empereur, & fit Roi de
Cao ou de Corée, un des opcles de ce

Prince.
TCHING-VANG , cinquante-sixié-

me Empereur de la Chine , le fe-
cond de la troisiéme Dynastie. 11152

Ce Prince vint à bout d'étouffer toutes
les révoltes , de s'at'acher même la plû-
part des révoltés, de faire refleurir les
lettres, & de rendre les Chinois heureux.
Il trouva dans la personne de fon oncle
Tcheou kong un habile Général, & un
grand Ministre qu'il aima come son
pere dès le moment qu'il l'eut bien con
nu. Voici comment lui vint cette par-
faite connoissance du mérite de Tcheou
kong. La jeunesse de la Cour, à qui le cré-

1

ܪ

Avant J. C.
dit d'un homme de ce caractère faisoit
craindre un gouvernement trop rigide,
n'oublia rien pour décrier ce Prince dans
l'esprit du jeune Empereur. On lui fit en-
visager son oncle comme un ambitieux, -
qui n'aspiroit à rien moins qu'à lui en-
lever sa couronne. Tching.vang , sans
ajoûter foi à cette accusation, ne lailla
pas de témoigner à l'accusé que fa fidélité
étoit suspecte à bien des gens, & qu'il lui
feroit plaisir de ne plus le méler d'aucu.
ne affaire. Tcheou kong ne repliqua
rien pour se justifier : il se retira dans une
de fes terres, d'où il résolut de ne plus
sortir. Cependant on avoit faifi ses pa-
piers ; & l'Empereur ayant voulu les exa-
miner par lui-même , se détrom pa bien-
tôt de son erreur. Toutes cesécritures ne
rouloient que sur divers abus qui s'étoient
glissés dans l'Etat , & sur les moyens de
les retrancher prudemment. Il n'y avoir
qu'une seule piéce, où il fût fait mention
de l'Empereur régnant & de son pere :
c'étoit une formule du dévouement que
Tcheou-kong avoit fait au Tien de fa
propre vie pour prolonger les jours de
Ton frere & de son neveu. Cet écrit tou-
cha si vivement le Monarque , qu'il l'ar-
rosa de ses larmes ; dès ce jour même un
oncle si généreux fut rappellé , & son cré-
dit ne finit qu'avec sa vie, Tching-vang
fit en personne la visite de l'Empire , &
bâtit la Ville de Honan-fou. En prenant
la position juste de cette Capitale, on ob-
serva avec un style droit de huit pieds
que l'ombre méridienne avoit au folstice
d'hyver treize pieds un pouce; au solf-
tice d'été, un pied çing pouces huit
lignes;& aux deux équinoxes, sepe pieds

trois pouces.

1

ré}

[ocr errors]

Avant J. C. SAÜL désobéit pour la seconde

fois aux ordres de Dieu DAVID, jeune enfant , est sacré 1110.

Roi SAMUEL meurt

11071 Passage des Heraclides ou defcen

dans d'Hercule dans le Pelo

ponese Euristhene, premier Roi de La-{ 1104.

cédémone Alethes, Prince Héraclide, premier Roi de Corynthe

11030 Établissement des Colonies Eoliennes en Afie

11021 Enéas Sylvius , septiéme Roi des Latins

1098, DAVID , second Roi du peuple

de Dieu, reconnu par toutes les

Tribus Codrus, dernier Roi d'Athenes } 1088: Smendis , soixante-troisiéme Roi d'Egypte

1087. Hiran, Roi de Tyr

i 10852

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Avant J. C. Adad , Roi de Syrie

1080. KANG-VANG , cinquante-septiéme

Empereur de la Chine, le troisié-
me de la troisiéme Dynastie. 1078:

L'état florissant de la Monarchie sous
le régne de ce Prince, fut une suite de l'ap-
plication infatigable du Monarque, &
des soirs de son fidéle Ministre Kao-
kong. Celui-ci parcourut exactement tout
l'Empire, , pour y mettre en honneur le
labourage & le travail des foies; en quoi
il réussit au contentement des peuples.
Quelques années après, l'Empereur vou-
lut voir par lui-même, si les réglemens
de Kao-kong étoient observés : il visita à
son tour les Provinces, & il trouva tout

dans le plus bel ordre.
'Médon, premier Arconte perpétuel
d'Athénes

1067, Psuffenés, soixante-quatriéme Roi d'Egypte

1062, DAVID fuit devant son fils Absalon

1059. SALOMON, troisiéme Roi du peuple de Dieu

1054. Établisement des Colonies Ioniennes en Alie

1053 TCHAO-VANG , cinquante-huitié.

.

[ocr errors]

10526

1

Avant J. C.
me Empereur de la Chine, le
quatrième de la troisiéme Dy-
nastie

Jamais fils peut-être ne ressembla moins
à son pere, que Tchao-vang. Son éloi.
gnement des affaires donna occasion aux

nds Vassaux de mépriser l'autorité royale , & aux Ministres de fouler impitoyablement le peuple. Les habitans du Houkoang,, qui n'étoient point encore du corps de l'Empire , ayant fait des excursions hors de leurs limites, l'Empereur marcha contre eux. Il passoit actuellement sur un pont que des paysans avoient construit à la hâte, lorsque ces misérables le détachèrent subitement. Le Monarque fut submergé avec toute sa suite. Un de ses gardes, habile nageur , vint à bour de le tirer de l'eau, mais il n'en mourut pas

moins quelques jours après cet accident.
FONDATION du Temple de Jé-

rusalem, commencé la quatrié-
me année courante du régne de
Salomon

101.
DÉDICACE du Temple de Jéru-
salem

1043
Alba , neuviéme Roi des Latins
Fondation de Smirne

1016.
Homére naît
MOU-VANG , cinquante-neuvieme

Empereur de la Chine , le cin

1

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »