Page images
PDF
EPUB

.

Avant J. C. quiéme de la troisiéme Dynastie

1001 Ce Prince tint une conduite assez variée : les commencemens de son régne furent beaux, le milieu très-mauvais, & la fin excellente. Sa passion pour la chasse le conduisit une fois à plus de trois cens lieuës de la Capitale , vers les sources du Hoang ho. Il trouva ce lieu charmant, & il voulut s'y établir, en soumettant les Tartares qui l'habiroient. Pour le tirer de là , ses Ministres firent courir le bruit qu'un Prince du sang venoit de se faire proclamer Empereur, Mou-vang revinç aussi-tôt , & avec tant de vitesse, qu'il crur devoir recompenser son cocher d'une façon toute singulière : il le fit, en lui donnant une Principauté. Il est peu d'Empereurs Chinois qui l'ayent surpassé en

Tagesse, les dix dernières années de fa vie. Sefonchis ou Sefac, soixante & dixiéme Roi d'Egypte

977 De sçavans Auteurs, & entr'autres Mr. Bossuet, le confondent avec le grand Sefoftris.

[ocr errors]

Le pays

Sesac 9700

ROBOAM, Roi de Juda i JEROBOAM, Roi d'Israël

} 9742 de Juda ravagé par ABIAS, fecond Roi de Juda

957 Oforthon, soixante & onziéme Roi d'Egypte

956. ASA

[ocr errors]

952,

946.

Avant J. C. ASA, troisiéme Roi de Juda

955 NABAD, second Roi d'Ifraël, du

vivant de son pere Jeroboam. 954. BAASA, troisiéme Roi d'Israël,

après avoir tué Nabad
KENG-VANG , soixantiéme Empe-

reur de la Chine , le sixiéme de
la troisiéme Dynastie

Son pere l'avoit très bien formé aux
affaires, & il s'y livra d'abord de bonne
grace ; mais l'amour des femmes le ren-
dit en peu de temps méconnoissable. Une
chaste demoiselle fuyant les poursuites ,
fe cacha si bien dans la Ville , que les
Emissaires de l'Empereur ne purent ja-
mais la découvrir. C'en fur assez, pour
tout mettre à feu & à sang dans cette
Ville. Le repentir que Keng-vang té-
moigna d'une action fi barbare n'a
point empêché que fa mémoire ne soit

encore aujourd'hui odieuse à la chine. YE-VANG, soixante-uniéme Em

pereur de la Chine, le septiéme
de la troisiéme Dynastie

Sa prodigalité mal entendue, son in-
dolence & les autres défauts, le readirent

constamment méprisable. ELA , quatrième Roi d'Israël, associé à son

pere

Baafa
Tome II.

L

[ocr errors]

9345

9307

[ocr errors]

Avant J. C. Pigmalion; Roi de Tyr: 926. AMRI, cinquième Roi d'Israël, fait bâtir la Ville de Samarie

924 Didon aborde à Cartage 920.

Pigmalion avoit fait assassiner le mari
de cette Princeffe fa sæur, nommé sia?
chée, riche négociant de Tyr , dans la
yue de s'emparer de son bien; mais Di.
don le prévint : elle équipa un vaisseau,
y mit les thrésors de son époux, & vint
aborder à Cartage, habitée par une co-
lonie de Tyriens. L'er qu'elle y apporta,
fur emplogé à bâtir une citadelle, ou
Didon régna glorieuseincat jusqu'à la
mort. Virgile a deshonoré la mémoire
de cette illustre veuve , qui fut un modéle
de sagesse ; & Homere a illustré la mé-
moire de Penelope , femme absolument
fans pudeur. On voit par-là quelle est
l'étendue des droits que se donnent les

Poëtes.
ACHAB fixiéme Roi d'Israël,

917 JOSAPHAT, quatriéme Roi de Juda

914 Tyberinus, treiziéme Roi des Latins. 910,

Ce Prince , en se noyant dans le fleure

Abulx, lui donna le nom de Tybre, HAO-VANG foixante-deuxiéme

Empereur de la Chine , le hari

[ocr errors]

régne seul

[ocr errors][ocr errors]

Avant J.C. tiéme de la troisiéme Dynastie. 909.

Malgré la loi fondamentale de l'Em.
pereur Vou-vang qui adjugeoit la cou-
Tonne aux fils du dernier possesseur du
thrône, Hizo-vang réussit à en exclure
son peveu. La passion qu'il avoir pour les
chevaux lui fit commettre une étrange
faute, dont seş successeurs se ressentirent
vivement. Un Maquignon du Chensi lui
ayant fait présent de quelques beaux che-
vaux, très bien dresses, l'Empereur le fic
Prince de Tlin. C'est de ce Prince de Tlin,
nommé Tei tsé, que descendoit en droité
ligne celui qui enleva la couronne à la

Dynastie des Tcheou.
ÉLIE fait ceffer l'horrible famine,

qui depuis trois ans désoloit la
terre d'Israël

902, OCHOSIAS, septiéme Roi-d'Il

raël, régne avec son pere Achab. 897. JORAM, cinquiéme Roi de Juda,

régne avec son pere Josaphat: 896. ÉLIE est enlevé dans un char de

feu
JORAM, huitiéme Roi d'Israël.
Y-VANG , soixante-troisiéme Em-
pereur de la Chine , le neu-

894: viéme de la troisiéme Dynastie.

Son prédécesseur lui restitua la couronne , en le déclarant Prince héritier

8952

[ocr errors]

.

Avant J. C. comme il l'étoit de droit, en qualité des fils de Yé-vang ; mais dès le jour de son couronnement on s'apperçut qu'il n'écoit pas fait pour le thrône. Le reste de la vie

en fut une preuve bien sensible. Diogenéte, Arconte perpétuel d’Athénes

8932 Lycurgue, Prince Lacédémonien,

& Iphitus, Prince Eléen, réta-
bliflent les Jeux Olympiques à
Pise en Elide

884.
Des cinq Jeux Olympiques, qui font
la Course ou le Stade ; la Lutte, le Pugil-
lat, le Saut , & le Disque ou Paler, Her-
cule n'avoir, dit-on, érabli que le pre-
mier., Lycurgue & Ipbirus y en ajoûçe-

rent deux, & peut-être même quatre. OCHOSIAS, fixiéme

fixiéme Roi de.
Juda
JEHU, neuviéme Roi d'Israël.
Sardanapale, dernier Roi du pre-

mier Royaume d'Affyrie
.LY-VANG , soixante-quatriéme Em-

pereur de la Chine, le dixiéme
de la troisiéme Dynastie 878.

Prince féroce, qui employa des Magi-
ciens, pour connoître ceux qui parloient
mal de lui. Ses cruautés & les miséres de
l'Etat , al'èrent fi loin qu'on se révolta à
la fin. Une foule inombrable de gens de
la lie du peuple , courirt un jour à son

[ocr errors]
[ocr errors]

?

8837

« PreviousContinue »