Page images
PDF
EPUB

Avant J. C. Équinoxe du printemps observé par Hyparque , la cinquantiéme année de la troisiéme période

callipique, le 23 Mars après midi. 128. Demetrius Nicator tué par sa femme

Cleopatre, jalouse de l'attache-
ment de ce Prince pour Rhodo-

gune, fille du Roi des Parthes. 125. Antiochus Gryphus, Roi de Syrie. 124. Domitius Enobarbus domte les Gau

lois Allobroges & Auvergnats. 122. Fondation de Narbonne

118. Ptolomée Lathurus , Roi d'Egypte. 117. Antiochus de Cysique, Roide Syrie. Les Cymbres battent le Consul 1136

Carbon Guerre des Romains contre Jugurtha , Roi de Numidie

III. Ciceron & Pompée naissent

106. Tugurtha est livré aux Romains. Quatre-vingt mille Romains ou Allies, défaits

105... par bres auprès d'Orange

[ocr errors]

les Cym

[ocr errors]
[ocr errors]

.

Avant J. C. ARISTOBULE , fils de Jean Hircan, Roi des Juifs

104 ALEXANDRE. JANNÉE Roi

des Juifs, après son frere Arif-
tobule

1030 Marius défait les Teutons & les

Ambrons auprès d'Aix 102. Catulus & Marius exterminent les

Cymbres auprès de Verceil I'OI Seleiicus, fils de Gryphus, Roi de Syrie

936 Antiochus, le pieux, Roi de Syrie. Nicoméde Epiphane , Roi de By

926 thinie

[ocr errors]
[ocr errors]

Sertorius se signale contre les Marses. 90.
Mithridate, Roi du Pont , s'empare

d'une partie de l'Asie & de la
Gréce.

88 Horrible Profcription ordonnée par,

Marius &
Plotius, Gaulois , premier Maî- 87

tre de Rhétorique à Rome,

par Cinna

Avant J. C. TCHÃO-TI , quatre-vingt-dix-hui

tiéme Empereur de la Chine , le
fixiéme de la cinquiéme Dy-
nastie

86-
Ce Prince n'avoir que neuf ans lorsqu'il
monta sur le thrône ; mais la beauté de
son naturel, la raison précoce, & l'habi-
leté du Régent Ho-koan , sembloient
promettre aux Chinois un très beau rés
gne. Celui-ci néanmoins ne le fut pas.
Leou tan, Prince de Yuen , fic d'abord
courir le bruit que Tchao-ci n'étoit qu'un
enfant supposé; & une infinité de brouil-
lons le joignirent à ce rebelle, dès qu'il
eut levé l'étendard de la rébellion. Pour
en arrêter les progrès, le Président du
Tribunal des crimes engagea quelques
Gardes du corps à se rendre auprès de
Lcou-tan, à titre de déserteurs. Ils de-
voient s'insinuer bien avant dans sa con-
fiance , & profiter de la première occa-
fion qui se présenteroit de se faisir de fa
personne. Cette occasion se présenta en
effet bientôt : Leou- tan fut arrêté dans
une partie de chasse , & emmené à la
Cour. Comme la révolte s'appaisa dans
le même temps, on se contenta de quel.
ques mois de prison. Le rebelle préta un
nouveau serment , & fut relâché.

Deux ou trois ans après on vit paroître un imposteur qui le donna pour être le Prince héritier, frere aîné de Tchao-ti. Quand sa faction fut bien formée, il vint hardiment jusqu'aux portes du palais, demander qu'on lui rendît la couronne. Les Ministres, les Grands & l'Empereur Tui-même ne sçavoient quel parti prendre, vů la redemblance de cet homos

Avant J. C. avec le Prince dont il prenoit le nom. Mais le redoutable Président du Tribunal des crimes, vint encore ici lestirer de peine. Sans égard aux représentations de bien des gens , il fir enchaîner sur le champ cet aventurier. Si c'est un fourbe , dir il, on ne peut le châtier trop tôt ; Ego s'il est le Prince héritier, il n'en mérite pas moins la mort , pour avoir abbrégé les jours de son pere par son obstination à se tenir caché. L'Imposteur fut étourdi de cette sentence. Il découvrit ce jour-là même toute l'intrigue , & dès le lende. main ses principaux complices & lui furent hachés.

Une horrible conspiration fuivie de bien pres cette aventure. Le Prince Leoutan avoit sçu plaire à Chao tsan sæur de l'Empereur, & cetre Princesse avoit beallcoup de crédit. Ils convinrent entr'eux de s'épouser , après qu'on auroit déposé Ichao-ti. Le jour marqué pour se rendre maîtres du palais étoit proche , lorsque le pere d'un des conjurés vint décou- . vrir au Régent tout ce complot. Leoutan & la Princesse eurent ordre de s'étrangler eux-mêmes , & les autres coupables furent tous punis à proportion.

Ces tempêtes heureusement dissipées , on s'attendoit à voir l’Empereur faire usage de ses talens pour gouverner fagement l'Empire. Mais la mort vint l'enlever de ce monde à l'âge de vingt-deux ans. Comine il ne laissoit point de fils , & qu'il n'avoit pas même nommé un suce cesseur, les Ministres se chargèrent volontiers de ce foin. Il firent malheureusement un fi mauvais choix, qu'il fut réfolu d'un commun accord de tout mettre i en cuyre pour le rompre. L'Impératrice

84*

Avant J. C. veuve de Vou-ti, étoit infiniment confidérée dans tout l'Empire : on la pria d'user de son autorité pour casser l'élection qu'on venoit de faire. Elle y consentit, & substitua au Monarque déposé son petit-fils âgé de dix-huit ans, fils unique de Quei, ce Prince héritier qui s'étoit donné

la mort. Sylla prend la Ville d’Athénes

850 Sylla fait la paix avec Mithridate. Le brave Sertorius se retire en Elpagne

83. Horrible Proscription ordonnée à Rome par Sylla

82. Sylla, Dictateur des Romains 81. La Reine ALEXANDRA, veuve

d'Alexandre Jannée , régne sur
les Jitifs

777 SUEN-TI, quatre-vingt-dix-neuvié

me Empereur de la Chine , le fep-
tiéme de la cinquiéme Dynastie.

76. Les grandes qualités de ce Prince, & la sagesse des Ministres qu'il se donna, concoururent comme à l'envi à la gloire de ce beau régne. Tenons la frontière en box état , lui dirent ces fages Conseillers dès le jour même de son couronnement: fi nous établiffons dans l'Empire l'abondance et la paix, les Princes barbares rewhercheront la protestion de votre Majeftéi

[ocr errors]
« PreviousContinue »