Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

EM YORK

DE

L'INDUSTRIE MANUFACTURIERE,

COMMERCIALE ET AGRICOLE.

D.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

DALLAGE, DALLE. (Construction.) On appelle dallage
le recouvrement du sol d'une cour ou d'un intérieur, au moyen
de dalles ou pierres débitées à une épaisseur peu considérable
et à peu près uniforme, ordinairement au moyen du

SCIAGE ,
ou, pour certaines espèces de pierres, au moyen d'une simple
refente.
Une qualité de PIERRE,

suffisamment dure

pour

résister au frottement, et qui ne soit pas susceptible d'être détruite par l'eau ou l'humidité, est indispensable pour cet usage. Pour les natures de pierre qui affectent un lit de carrières (Voy. APPAREIL), le sciage ou la refente doivent nécessairement être faits suivant la direction de ce lit. Les joints de réunion (Voy. APPAREIL) doivent être établis, soit suivant la forme naturelle des pierres s'il s'agit de dallages peu recherchés; soit, dans le cas contraire, de façon à donner à ces pierres des formes plus ou moins régulières. Enfin, la pose doit être faite avec des soins particuliers et de façon sur-tout qu'il ne reste pas sous les dalles de vides qui puissent les exposer à être brisées sous les efforts qu'elles seraient destinées à recevoir.

On emploie quelquefois des dalles en FONTE DE FER; et, ordinairement, pour empêcher que le frottement les rende trop glissantes, leur face supérieure est gravée de stries ou canne

[ocr errors][merged small]

1

[ocr errors]

ser que

lures; mais ce n'est que dans quelques cas particuliers qu'on fait
usage de ces dalles , et principalement quand on ne peut dispo-

d'une faible épaisseur, ces dalles revenant toujours à un
prix beaucoup plus élevé que celles en pierre, ainsi qu'on pourra
en juger par les aperçus que présente le tableau suivant :
Tableau comparatif du prix approximatif de dallages de

diverses natures , à Paris.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

ÉPAISSEUR, EN

D

MATIÈRE.

[blocks in formation]
[blocks in formation]

D.

d'ari

[blocks in formation]

tant]

II

4

[ocr errors]

Pierre dure de bonne qualité, des envi

rons de Paris,
Lave d'Auvergne, semblable à celle

qu'on emploie pour les trottoirs de

Paris.
Granit de Normandie, aussi employé

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

pour ces trottoirs.

ciselt riche dessi jours le cap fiel'

Fonte de fer

13

55

plus a

Si

La disproportion serait encore plus forte hors de Paris, les dalles en pierre ne pouvant qu'y être moins chères, et presque toujours même beaucoup moins, tandis que le prix des dalles en fonte ne peut beaucoup varier.

On se sert aussi de dalles en pierre , soit pour couvrir le dessus des MƯRS d'appui ou autres (Voy. CHAPERON), soit pour revêtir le pied des murs en forme de soubassement.

GOURLIER. DAMAGE, DAME, DAMOISELLE ou DEMOISELLE. (Construction.) On entend par damage l'action de damer, c'està-dire de pilonner, de lasser des TERRES employées en REMBLAI pour éviter qu'elles ne tassent après le nivellement du sol ; ou l'exécution des DALLAGES, PAVAGES, etc.

Cette opération demande à être faite avec beaucoup de soin, par couches ou lits successifs de peu d'épaisseur(environ 16 centièmes ou 6 pouces), en piétinant la terre et en la frappant avec un pilon en bois pesant à peu près 20 kilogram. (10 livres).

uelques cas particuliers qu'on fait alement quand on ne peut dispo

ces dalles revenant toujours à as elles en pierre, ainsi qu'on pourra résente le tableau suivant :

approximatif de dallages de

tures, à Paris.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

On dame aussi les gros pavés afin d'en assurer la stabilité, et l'on se sert ordinairement à cet effet d'un pilon en bois d'environ 1 mètre 30 centimètres (4 pieds) de hauteur, et 16 centimètres (6 pouces) de diamètre, plus ou moins chargé de fer par en bas et pesant de 20 à 40 kilogrammes environ, qu'on manie au moyen de deux anses à peu près en demi-cercle, auquel on donne le nom de dame, damoiselle ou demoiselle.

Voir au surplus PAVAGE, TERRASSE, etc. GOURLIER.

DAMAS. ( Métallurgie.) Acier sur lequel on distingue des dessins moirés , jaspés, fibreux, tourbillonnés. (V. ACIER.)

DAMASQUINER. (Technologie. ) Tracer sur des lames d'armes ou de couteaux des linéaments en or ou en argent, imitant le dessin des damas. Telle est la définition générale de ce mot. Mais l'art du damasquineur ne s'est pas renfermé dans ces limites étroites : il s'est étendu à toutes sortes de gravures,

de
ciselurcs et d'ornements destinés à relever le prix des lames
riches sur lesquelles l'or , l'argent, l'azur, ont brillé dans des
dessins étudiés d'armoiries, de devises et d'emblèmes. De nos
jours, les armes sont moins ornées, parce qu'elles ne sont plus
le caprice da riche. Dans notre siècle positif, la qualité seule
fixe l'attention; et si l'on voit encore quelques fusils de prix,
on n'accorde ce prix élevé qu'à leur bonté supposée, bien
plus qu'aux ornements qui les décorent. Il serait donc hors
de saison d'entreprendre une description détaillée d'une opé-
ration

que
fort
peu

de nos lecteurs seront tentés de répéter
jamais. Cependant nous devons en donner quelque aperçu, ne
fût-ce que pour satisfaire une curiosité légitime.

S'il s'agit de damasquiner une lame quelconque, ou des planches d'acier devant servir à des usages particuliers, tels que garnitures de manche, anses, etc., il faut entreprendre ce travail avant la mise en place de l'objet. Supposons qu'il s'agisse d'une lame de sabre : après qu'elle aura reçu un poli préparatoire, avant qu'elle soit trempée, on la mettra sur un feu doux pour la faire bleuir. Si l'artiste qui veut damasquiner est habile graveur, il se contentera de cette opération. S'il n'a pas unc main légère, s'il ne grave pas à main levée, comme cela se rencontre souvent dans l'orfèvrerie, il étendra sur la lame chaude une composition faite avec 45 grammessi once i/2) de cire

[ocr errors]
[blocks in formation]
[ocr errors]

ore plus forte hors de Paris

, les [u'y être moins chères,

et presque ins, tandis que le prix des dalle ier.

en pierre, soit pour courrisk tres( Voy. CHAPERON), soit pre ime de soubassement.

GOURLIER OISELLE ou damage l'action de damer, c'estES TERRES employées en REMBLA après le nivellement du sol; o!

DEMOISELLE

GES, etc, tre faite avec beaucoup de son peu d'épaisseur(environ 16 ces it la terre et ea la frappant rés 20 kilogram. (10 livres).

1.

lures ; mais ce n'est que dans quelques cas particuliers qu'on fait usage de ces dalles , et principalement quand on ne peut disposer que d'une faible épaisseur, ces dalles revenant toujours à un prix beaucoup plus élevé que celles en pierre, ainsi qu'on pourra en juger par les aperçus que présente le tableau suivant : Tableau comparatif du prix approximatif de dallages de diverses natures,

a Paris.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[blocks in formation]

D

d'aru

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]
[blocks in formation]

Pierre dure de bonne qualité, des envi

rons de Paris. Lave d'Auvergne, semblable à celle

qu'on emploie pour les troltoirs de

Paris.
Granit de Normandie, aussi employé

pour ces trottoirs. Fonte de fer

11
16

II

4

diselt riche

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[merged small][ocr errors][ocr errors]

La disproportion serait encore plus forte hors de Paris ,

les dalles en pierre ne pouvant qu'y être moins chères, et presque toujours même beaucoup moins, tandis que le prix des dalles en fonte ne peut beaucoup varier.

On se sert aussi de dalles en pierre, soit pour couvrir le dessus des murs d'appui ou autres (Voy. CHAPERON), soit pour revêtir le pied des murs en forme de soubassement.

GOURLIER. DAMAGE, DAME, DAMOISELLE ou DEMOISELLE. (Construction.) On entend par damage l'action de damer, c'està-dire de pilonner, de tasser des TERRES employées en REMBLAI pour éviter qu'elles ne tassent après le nivellement du sol ; ou l'exécution des DALLAGES, PAVAGES, etc.

Cette opération demande à être faite avec beaucoup de soin, par couches ou lits successifs de peu d'épaisseur(environ 16 centièmes ou 6 pouces), en pietinant la terre et en la frappant avec un pilon en bois pesant à peu près 20 kilogram. (10 livres).

play

« PreviousContinue »