Collection complette des travaux de M. Mirabeau l'ainé, à l'Assemblée nationale: Précédée de tous les discours et ouvrages du même auteur, prononcés ou publiés en Provence, pendant le cours des élections

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 4 - et sacres de l'homme ; afin que ,' cette déclaration constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que , les actes du pouvoir législatif et exécutif, pouvant être a chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que, les réclamations
Page 4 - exécutif, pouvant être a chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés; afin que, les réclamations des citoyens, fondées désormais, sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la constitution et au bonheur de tous
Page 161 - est donc bien magnanime, l'effort de donner une portion de son revenu pour sauver tout ce qu'on possède ! Eh ! Messieurs, ce n'est là que de la simple arithmétique, et celui qui hésitera, ne peut désarmer l'indignation que par le mépris que doit inspirer sa stupidité. Oui, messieurs, c'est la prudence la plus ordinaire, la sagesse
Page 160 - Croyezvous que les milliers, les millions d'hommes qui perdront en un instant „ par l'explosion terrible ou par ses contre-coups, tout ce qui faisoit la consolation de leur vie, et peut-être. leur unique moyen de la sustenter, vous laisseront paisiblement jouir de votre crime ? Contemplateurs stoïques des maux incalculables que cette
Page 160 - inconséquens ! hommes pusillanimes ! Eh ! ne voyez-vous donc pas qu'en décrétant la banqueroute, ou, ce qui est plus odieux encore, en la rendant inévitable sans la décréter , vous vous souillez d'un acte mille fois plus criminel, et, chose inconcevable ! gratuitement criminel; car
Page 161 - tant d'autres , et d'autant plus rapidement , qu'elles seront plus violentes, êtes-vous bien sûrs que tant d'hommes sans pain vous laisseront tranquillement savourer les mets, dont vous n'aurez voulu diminuer ni le nombre, ni la délicatesse Non , vous
Page 158 - trompé ; que quand tout le monde a tort, tout le monde a raison ; qu'il se pourroit donc que l'auteur de cet autre projet , même en ayant raison , eût tort contre tout le monde , puisque sans l'assentiment de l'opinion publique , le plus grand talent ne sauroit
Page 406 - qu'il ait voulu se ménager le moyen de la refuser , en faisant admettre une exclusion générale. » » Je dis ensuite moi-même : parce que des bruits populaires répandus sur mon compte ont donné des craintes à certaines personnes, et peut-être des espérances à quelques autres; qu'il est très-possible que l'auteur de la motion
Page 54 - naître de vos actions , il faut défen'dre vos actions : assurément cela est très-expéditif , mais il m'est permis de douter que personne ait ce droit.» » Il nous est permis à tous de former des assemblées, des cercles, des clubs, des loges de francs-maçons, des sociétés de toute espèce. Le soin de la police est d'empêcher que
Page 297 - économes fidèles, et des mains toujours pures à des mains si souvent suspectes » ? « Qu'ai-je donc, Messieurs, voulu montrer? Une seule chose : c'est qu'il est, et qu'il doit être de principe, que toute nation est seule et véritable propriétaire des biens de son clergé. Je ne vous ai demandé que de consacrer ce principe, parce que ce sont les erreurs

Bibliographic information