Revue de l'Anjou et de Maine et Loire, Volume 4

Front Cover
Librairie de Cosnier et Lachèse., 1855
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 83 - Je suis avec un profond respect, monseigneur, de votre altesse royale, le très humble et très pauvre secrétaire des niaiseries.
Page 64 - Commune usurpatrice, vos collègues, votre au» torité, votre honneur; eh bien! nous ne fléchirons pas sous ces » nouveaux tyrans, nous saurons attendre et braver leurs fureurs. » Vous pouvez me faire tomber sous leur couteau , mais non pas à » leurs pieds ! » Ce langage excite d'effroyables rumeurs ; mais l'orateur, loin d'en être ému, sent redoubler sa noble ardeur et ses généreuses inspirations; il remonte à la tribune. « J'ai, je crois, dit-il, » montré jusqu'à ce moment quelque...
Page 111 - Majesté veut toutes lettres nécessaires en estre expédiées en conséquence du présent Brevet, qu'elle a pour ce signé de sa main et fait contre-signer par moy, son conseiller secrétaire d'Estat de ses commandements et finances.
Page 122 - Voilà le bien, s'écria-t-il, que les dames font à » la cour; elles ne se contentent pas d'y exercer leur empire, elles » entreprennent même de violer les lois et de faire des leçons aux » magistrats les plus consommés dans l'exercice de leurs charges.
Page 39 - Paris, où elle sera menée dans un tombereau, nuds pieds, la corde au col , tenant en ses mains une torche ardente du poids de deux livres, et...
Page 64 - la commander? Êtes-vous libres pour la recevoir? Je le suis, « du moins, moi, puisque ma volonté me reste. J'en fais usage « pour demander encore une fois...
Page 165 - Henry, par la grâce de Dieu roy de France et de Navarre, à tous ceulx qui ces présentes lettres verront, salut.
Page 203 - Canada ; mais la disgrâce subite de celui-ci, puis sa mort presqu 'immédiate, décidèrent le jeune aspirant à prendre une autre carrière. Il entra comme sous-lieutenant dans un régiment d'infanterie, fit toutes les guerres de Hanovre, conquit successivement les grades à la pointe de son épée, devint bientôt colonel en second de la légion de Flandre, puis colonel titulaire des chasseurs des Pyrénées, avec le grade de brigadier des armées du roi, et fut nommé maréchal de camp dans la...
Page 72 - Quand le roi con» voque une assemblée du clergé, il convoque les deux ordres qui le » composent. Pourquoi donc, ayant la prépondérance des voix, les » curés ont-ils contracté l'humiliante, la préjudiciable habitude de » faire l'affront à la classe à laquelle ils tiennent, de ne croire aucun » de ses membres capable d'y figurer, d'y traiter d'affaires aussi » bien qu'un grand-vicaire, un abbé commendataire ou un chanoine

Bibliographic information