Revue de l'Agenais et des anciennes provinces du Sud-Ouest, Volume 10

Front Cover
Fernand Lamy (i.e. Louis Ferdinand)
Société académique d'Agen., 1883 - Agen (France)
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

..." eut une égale notoriété pour l'indépendance de son caractère, pour sa verve mordante, sa mélancolie et ses aventures. Il est l'auteur d'un livre un peu pêle-mêle, intitulé : Recueil de différentes choses, ouvrage que nous font apprécier quelques citations heureuses dans le " ... 

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 47 - Dans ce Pacte les Souverains Alliés déclarèrent" qu'ils étaient prêts à donner au Roi de France et à la Nation Française les secours nécessaires pour rétablir la tranquillité publique, et à faire cause commune contre ceux qui entreprendraient de la troubler.
Page 52 - L'impétrant, muni de cette expédition , se présentera devant la municipalité de son domicile , pour y prêter le serment d'obéissance aux constitutions de l'empire et de fidélité à l'empereur.
Page 38 - Aux marchands, d'étaler et de vendre, les ais et volets des boutiques ouverts ; 2.° Aux colporteurs et étalagistes, de colporter et d'exposer en vente leurs marchandises dans les rues et places publiques ; 3.°...
Page 383 - devant le Tribunal de Dieu, moi qui, ayant enseigné en toute pureté « l'évangile de son fils à tant de personnes qui ont souffert la mort « pour cela , l'ai cependant toujours évitée dans un âge même où, • bien loin de la devoir craindre, je la devrais plutôt désirer...
Page 378 - Chambre des députés ; celui d'Agen s'est assemblé dans une des salles de la Préfecture, sous la présidence de M Teulon, d'Aiguillon, ci-devant député à la Chambre.
Page 284 - Mais l'étymologie scientifique ne consiste pas à indiquer vaguement l'affinité qui peut exister entre deux termes : il faut qu'elle satisfasse à ce que M. Littré appelle Y historique et la filière, c'est-à-dire qu'elle retrace, lettre pour lettre, l'histoire de la formation d'un mot, en rétablissant tous les intermédiaires par lesquels il a passé.
Page 93 - Loin de nous dissimuler les^difficultés que présente une œuvre de ce genre, nous les avons envisagées de sang-froid avec la ferme volonté de tout tenter pour les surmonter. Ne sommes-nous pas les descendants de ces gascons que nul obstacle ne rebutait et qui, à force de résolution et de dévouement se sont fait une place si glorieuse dans l'histoire de France ? Les encouragements que nous avons reçus des plus hautes personnalités, les souscriptions nombreuses qui nous sont déjà parvenues,...
Page 128 - Cherchez qui vous le donne, qui vous le donne prisonnier dans une cage de fer. — Galant, quel est ce trou rouge à ta poitrine ? — Belle, c'est la place de mon cœur. Le Roi des Aigles l'a mangé. — Nous n'épouserons jamais, jamais.
Page 383 - Madame, je vous fais mon héritière. Je donne mes livres à M" Girard Le Roux; ce que je possède et mes habits aux pauvres; je recommande le reste à Dieu. — Que me reviendra-t-il donc de votre succession ? — Le soin de distribuer ce que j'ai aux pauvres.
Page 128 - SaintLuc, sur le seuil de votre maison, « — Mère, mère, mon galant ne revient pas. « — A table, ma fille. Ton galant arrivera pendant le souper. « Après souper, la belle attendait sur le seuil de sa maison. « — Mère, mère, mon galant ne revient pas. « — Au lit, ma fille. Ton galant arrivera demain matin. « La belle alla se coucher. Mais, à minuit, elle se leva doucement, bien doucement, et attendit sur le seuil de sa maison.

Bibliographic information