L'Europe depuis l'avénement du roi Louis-Philippe, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Page
83
Page
128
Page
175
Page
229
Page
263
Page
303
Page
363
Page
403
Page
437

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 165 - La France est libre. Le pouvoir absolu levait son drapeau ; l'héroïque population de Paris l'a abattu. Paris attaqué a fait triompher par les armes la cause sacrée qui venait de triompher en vain dans les élections. Un pouvoir usurpateur de nos droits , perturbateur de notre repos , menaçait à la fois la liberté et l'ordre ; nous rentrons en possession de l'ordre et de la liberté.
Page 18 - Se regardent comme absolument obligés , par leurs devoirs et leur honneur , de protester contre les mesures que les conseillers de la couronne ont fait naguère prévaloir pour le renversement du système légal des élections et la ruine de la liberté de la presse. « Lesdites mesures , contenues dans les ordonnances du...
Page 346 - Rempli de souvenirs qui m'avaient fait toujours désirer de n'être jamais destiné à monter sur le trône, exempt d'ambition et habitué à la vie paisible que je menais dans ma famille, je ne puis vous cacher tous les sentiments qui agitent mon cœur dans cette grande conjoncture; mais il en est un qui les domine tous, c'est l'amour de mon pays : je sens ce qu'il me prescrit, et je le ferai.
Page 346 - Je reçois avec une profonde émotion la déclaration que vous me présentez ; je la regarde comme l'expression de la volonté nationale, et elle me paraît conforme aux principes politiques que j'ai professés toute ma vie. Rempli de souvenirs qui...
Page 456 - ... qu'il était impossible d'obtenir , il aurait suffi d'un peu de prudence et de modération pour que ce gouvernement pût aller long-temps comme il allait; mais depuis le 8 août •1829, la nouvelle composition du...
Page 457 - ... générale sur les mesures que nous devions en attendre. Néanmoins l'attachement aux lois, l'amour de l'ordre ont fait de tels progrès en France, que la résistance à ce ministère ne serait certainement pas sortie des voies parlementaires, si, dans son délire, ce ministère lui-même n'eût donné le fatal signal par la plus audacieuse violation de la Charte et par l'abolition de toutes les garanties de nos libertés nationales, pour lesquelles il n'est guère de Français qui ne soit prêt...
Page 109 - M . Hyde de Neuville propose de former une commission de cinq ou six membres qui , officieusement, se réuniraient à un nombre égal de commissaires nommés par les pairs de France , afin d'examiner en commun ce qu'il convient de faire pour concilier tous les intérêts et , l'orateur aime à le penser , toutes les consciences. M, de Salverte fait observer que , par cette proposition...
Page 357 - ... j'ai lu avec une grande attention la « déclaration de la chambre des députés et l'acte d'adhésion « de la chambre des pairs ; j'en ai pesé et médité toutes les « expressions. J'accepte sans restriction , ni réserve, les « clauses et engagements que renferme cette déclaration et « le titre de Roi des Français qu'elle me confère, et je suis « prêt à en jurer l'observation.
Page 458 - Il n'échappera pas à la perspicacité de Votre Majesté ni à sa haute sagesse que pour atteindre ce but salutaire, il est bien désirable que les affaires de Paris soient envisagées sous leur véritable aspect, et que l'Europe rendant justice aux motifs qui m'ont dirigé , entoure mon gouvernement de la confiance qu'il a droitd'inspirer.
Page 105 - M. Mauguin. Si M. de Mortemart était présent , je demanderais qu'il fût entendu; mais dans un moment où les minutes brûlent , où nous sommes menacés de nouvelles attaques , où peut-être la perte du pays est imminente, nous ne pouvons pas dépendre du bon plaisir de M. de Mortemart. M.

Bibliographic information