Bulletin de la Société impériale zoologique d'acclimatation, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 405 - La nature est le trône extérieur de la magnificence divine ; l'homme qui la contemple, qui l'étudié, s'élève par degrés au trône intérieur de la toute-puissance; fait pour adorer le Créateur, il commande à toutes les créatures ; vassal du ciel, roi de la terre, il l'ennoblit, la peuple et l'enrichit ; il établit entre les êtres vivants l'ordre, la subordination, l'harmonie...
Page 39 - ET HISTORIQUE DE L'ORLÉANAIS № 115. QUATRIÈME TRIMESTRE DE 1882•¿•aee du vendredi IO потетЬге 188 Я. Présidence de M. BIMBENET, président. Le procès-verbal de la séance précédente est lu et adopté, — M. le Président informe la Société qu'elle a perdu, pendant les vacances, un de ses membres titulaires non résidants, M.
Page 241 - Les anima\ix médicinaux ou procurant des médicaments a la thérapeutique, c'est-à-dire à celle partie de la médecine qui a pour objet le traitement des maladies. Le cadre ainsi tracé embrasse toutes les applications pratiques de la zoologie, quelle que soit la classe d'animaux qu'on étudie au point de vue des avantages que l'homme en obtient pour la satisfaction de ses besoins ou le développement de son bien-être (1).
Page 274 - L'époque de la chasse des oiseaux de passage, autres que la caille, et les modes et procédés de celte chasse; 2° Le temps pendant lequel il sera permis...
Page 128 - Après dessiccation des produits à l'air libre, il reste pour » résidu un engrais pulvérulent, sans odeur, qui a fixé toute » la richesse de la vidange en lui ajoutant la sienne, et qui » jouit, par conséquent, d'une grande valeur agricole. » L'hygiène des villes et la prospérité des campagnes trou» veraient donc un profit égal à l'adoption d'un procédé de
Page 448 - Saint-Hilaire s'excuse de ne pouvoir assister à la séance. — Le procès-verbal de la dernière séance est lu, mis aux voix et adopté.
Page 120 - Le Procès-verbal de la dernière séance du Conseil est lu par le secrétaire, MJ Desnoyers; la rédaction en est adoptée. M. le président informe la Société de la perte qu'elle vient de faire d'un de ses membres les plus anciens et les plus dévoués, M. le baron De Lafons de Mélicocq, qui se plaisait à communiquer très-fréquemment à la Société des extraits de documents originaux conservés dans les archives du Nord de la France.
Page 219 - M. le Président annonce à la Société la perle qu'elle vient de faire dans la personne du docteur Agron de Germigny , le généreux fondateur de deux primes décernées annuellement.
Page 177 - Pour semer le Tchou-ma dans le troisième ou le quatrième mois, on choisit de préférence une terre sablonneuse et légère. On le sème dans un jardin ; si l'on n'a pas de jardin, on peut adopter un terrain situé près d'une rivière ou d'un puits. On bêche la terre une ou deux fois ; ensuite on forme des plates-bandes larges d'un pied et longues de quatre pieds ; après quoi, on bêche encore une fois.
Page 179 - Les fibres des tiges coupées sont bonnes à filer. « Chaque année , dans le dixième mois , avant de couper les rejetons qui dépassent la racine, on couvre la terre d'une couche épaisse de fumier de bœuf ou de cheval. Dans le second mois , on enlève le fumier avec un râteau, afin que les nouveaux sujets puissent sortir librement. Au bout de trois ans, les racines se trouvent extrêmement fournies ; si l'on ne transportait pas une partie des plants qui viennent en touffes serrées, ils s'étoufferaient...

Bibliographic information