Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors]

AVERTISSEMENT.

En mettant la main à ce travail, nous ne voulions d'abord que compléter et rectifier l'édition annotée que nous avons publiée, en 1842 et 1843, du Traité sur l'état des personnes, etc., par Prqudhon. Mais bientôt nous avons reconnu que

des observations isolées entre elles et ne se rattachant qu'à un autre ouvrage, ne présenteraient pas d'intérêt et seraient d'une lecture trop difficile. Nous avons donc changé notre plan, et voici en quel sens : Le fond de notre travail, au lieu d'un assemblage de notes morcelées, est un exposé succinct et à peu près complet des matières traitées dans le livre Ier du Code Napoléon; mais chemin faisant, à mesure que l'occasion s'en présente, nous relevons les erreurs que nous avions com

mises dans nos observations sur Proudhon. Nous disons que cet exposé est à peu près complet, parce que nous n'avons fait qu'indiquer certains sujets qui sont traités avec de grands développements dans notre ancien travail, auquel nous renvoyons; ceci a lieu notamment pour le Titre Des absents et pour la fin du Titre De la paternité et de la filiation. Ainsi l'ouvrage actuel ne forme pas un ensemble proprement dit, dont les diverses parties, avec tous leurs détails, soient terminées et ajustées entre elles; et néanmoins, comme les lacunes dont nous parlons sont trèsexceptionnelles, il pourra, indépendamment de l'ancien travail, servir à étudier presque en entier le livre ser du Code.

Sur chaque Titre nous nous attachons à indiquer les principes généraux et les difficultés les plus notables, presque toujours en suivant l'ordre des chapitres, des sections et paragraphes, et même des articles. Au détail de cette exposition se trouvent mêlés beaucoup de simples renvois au traité de Proudhon sur l'état des personnes, et à d'autres ouvrages : les renvois de cette dernière classe pourront être négligés par le lecteur, et n'ont pas l'importance de ceux dont nous parlions tout à l'heure et qui servent de complément à notre livre.

Sans sortir des bornes d'une explication sommaire, nous avons examiné avec quelques développements la loi du 31 mai 1854, abolitive de la mort civile, loi parfois obscure, péniblement élaborée, et qui donne lieu à des difficultés graves (1). Nous nous sommes arrêté encore, avec un soin particulier, sur les Titres X et XI du Code Napoléon, qui traitent, le premier De la minorité, de la tutelle et de l'émancipation, et le second De l’interdiction et du conseil judiciaire; ces deux Titres (surtout le Xe) contiennent un grand nombre de règles importantes, et en même temps fort pratiques, sur la matière des contrats et des obligations, des successions, des donations entre-vifs ou testamentaires, de la prescription, etc. Toute cette fin du livre ser a donc ce qu'on peut appeler une très-grande portée, et de nombreux points de

(1) Elle a été l'objet d'un très-bon commentaire publié en 1855 par M. Humbert, ancien sous-préfet, aujourd'hui agrégé à la Faculté de droit de Toulouse.

contact avec d'autres parties du Code; de sorte que și on en fait une étude un peu sérieuse, on amasse des matériaux utiles pour l'étude des deux livres suivants.

Quant au Titre préliminaire, l'explication n'en rentrait pas dans le plan de cet ouvrage, et nous n'en donnons guère qu'un simple aperçu.

A la suite de chaque Titre nous avons placé les textes législatifs (antérieurs ou postérieurs au Code) qui ont rapport au sujet du Titre. Souvent, dans le cours de nos explications, nous mentionnons ces textes et nous y renvoyons le lecteur.

En forme d'Appendice, nous avons inséré une analyse que M. Arzac Poutier, docteur en droit, a bien voulu faire pour nous de la jurisprudence du tribunal de la Seine, sur l'état des aliénés non interdits, auxquels s'applique la loi du 30 juin 1838. Cette jurisprudence est rapportée in extenso dans l'excellent ouvrage de M. Bertin, dont le titre est : Chambre du conseil en matière civile et disciplinaire, etc., 2e édit., 1856, t. II, p. 1 à 67.

L'ouvrage se termine par 1° un index des corrections et additions, que nous recommandons à l'attention du lecteur, notamment pour ce qui

و

« PreviousContinue »