Lord Palmerston, l'Angleterre et le continent, Volume 1

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 413 - Ioniennes placé sous la protection immédiate et exclusive de Sa Majesté le Roi du Royaume-Uni de la Grande-Bretagne et d'Irlande, ses héritiers et successeurs.
Page 412 - MM. les plénipotentiaires de Russie observent que SM l'empereur de toutes les Russies ne désirant apporter dans cette transaction que l'intention de faire jouir les habitants...
Page 71 - ... étouffés de leur agonie ! Point de trêve ! point de merci ! Tout est permis contre les tyrans. Montez à vos clochers et, à grandes volées, sonnez le tocsin sur ces misérables ! Traquez-les le jour comme des bêtes fauves ! traquez-les la nuit! Prenez-les par devant avec vos faux recourbées, et par derrière avec vos poignards ! Courez sur leurs baïonnettes ! Enclouez leurs canons ! Faitesvous tuer, pourvu que vous tuiez ! Le sabre d'une main, la torche de l'autre, percez leurs seins,...
Page 270 - Nous ne sommes que des générations de passage, intermédiaires, obscures, vouées à l'oubli, formant la chaîne pour atteindre les mains qui cueilleront l'avenir...
Page 145 - Je n'ai pas le patriotisme étroit d'une frontière politique ; mais j'ai celui d'un Européen. J'aime l'Europe comme le berceau qui nous est commun à tous, comme le centre de notre civilisation, comme le foyer qui pénètre toutes les régions du globe.
Page 411 - Gouvernement britannique a fait aux dits habitans la promesse de s'occuper avec intérêt de leur sort; que le moment étant venu de remplir cette promesse, il propose d'y pourvoir en plaçant les sept...
Page 268 - Il a fait monter et descendre avec lui des millions d'hommes ; il a brisé des trônes ; il a pris et donné des couronnes. Et c'est au milieu de cet immense mouvement de gloire et d'infortune qu'on ose citer une destinée particulière ! Il y avait à Marseille une fille de négociant; elle était jeune, riche et jolie. Un capitaine d'artillerie, pauvre et jeune, la demande en mariage; la famille tient conseil. Son frère aîné avait épousé la sœur aînée , c'est assez. Ce second parti n'est...
Page 208 - Si l'état des forces que vous commandez le permet, vous y enverrez un détachement de troupes , et les suivrez bientôt vous-même ; supposé que la situation de la Sicile vous permette de vous éloigner si longtemps de ce royaume. Le principal objet serait l'occupation de Gènes , ou au moins des deux forts qui commandent l'entrée du port.
Page 1 - ... y avait un pressentiment presque universel que des événements graves se préparaient. On voyait l'agitation, on en connaissait les causes, les moyens, on en signalait le but; et cependant tout le monde fut pris comme à l'improviste. Il n'ya pas eu d'imprévoyance, mais il ya eu irrésolution. Il ya eu ce manque d'appréciation du danger qui fait que, sans le méconnaître , on ne sait cependant pas se préparer à le combattre. Je ne ferai pas l'honneur aux partis qui se proclament hautement...
Page 270 - Respectant le malheur et me respectant moimême, respectant ce que j'ai servi et ce que je continuerai de servir au prix du repos de mes vieux jours, je craindrais de prononcer vivant un mot qui pût blesser des infortunes ou même détruire des chimères. Mais quand je ne serai plus, mes sacrifices donneront à ma tombe le droit de dire la vérité. Mes devoirs seront changés ; l'intérêt de ma patrie l'emportera sur les engagements de l'honneur dont je serai délié. Aux Bourbons appartient ma...

Bibliographic information