Page images
PDF
EPUB

deck-Rousseau accusé par les adversaires de Dreyfus de vouloir étouffer les débats, 232. Article de Clemenceau : « Il faut entendre tout le monde et poser toules les questions ), 233.

Lebrun-Renault cité par la défense, 234. — Carrière conseillé par Auffray, 235. – VII. Galliffet adresse un sauf-conduit à Esterhazy, 238. Disgrace de Pellieux, 238. – Instruction Tavernier contre Du Paty; non-lieu, 239. – Mort de Guénée, 241. – La femme Bastian quitte l'ambassade d'Allemagne ; le service des renseignements la fait conduire à Marly par l'agent Desvernines, 243. Zurlinden remplacé par Brugère au commandement de Paris, 248. – Intrigues de Négrier; il est relevé de ses fonctions, 251. Discours menaçants de Déroulède, 253. – Divisions des socialistes ; Liebknecht contre Bebel, 256. Déroulède prépare un nouveau coup, 257. · Cunéo d'Ornano ; article du Petii Caporal sur le bordereau annoté, 259. — Déroulède décide de faire son coup, soit le jour de la déposition de Mercier, soit le jour du verdict, 260.

CHAPITRE IV

RENNES

rière, 270.

I. Mercier et le général de Saint-Germain, 265. – Désaccord entre Demange et Labori ; l'Auberge des Trois-Marches, 267. Les sept juges de Rennes, 268. Lettre d'Esterhazy à Car

Mercier et Bertillon, 274. – II. Révélations sur la captivité de Dreyfus à l'ile du Diable, 277. – Première audience du procès, le 8 août, 279. – Interrogatoire de Dreyfus, 285. III. Le conseil de guerre examine les dossiers secrets à huis clos, 296. Chamoin et Mercier, 297. Lettres de Dreyfus à Boisdeffre, 302. – IV. Mercier sommé par la presse de produire la preuve mystérieuse qu'il détient, 304. Mathieu Dreyfus et les notes du bordereau, 307. – V. Arrestation de Déroulède, de Buffet et de leurs complices, 308. – Guérin au fort Chabrol, 312. – VI. Déposition de Casimir-Perier, 314. – Déposition de Mercier, 320. La fausse nuit historique, 325. Mensonges de Mercier, 328. – Scène dramatique avec Dreyfus, 335. – VII. Effet produit par la déposition de Mercier, 337. — Le commandart de Bréon et le colonel de Villebois-Mareuil, 340. Leltre ouverte à Mercier sur le bordereau annoté dans le Gaulois, 341. – VIII. Tentative d'assassinat contre Labori, 342. meurtrier demeure introuvable, 354. Accusations dirigées

Le

$

par certains revisionnistes contre Mercier, 358. La Libre

Parole accuse Labori de s'être fait tirer une balle par un com-

père, 361. - Convalescence de Labori, 365. Mornard à Rennes,

368. – IX. Mercier rappelé à la barre ; questions de Jouaust

et de Brogniart, 370. X. Le bordereau sur papier fort, 371.

- XI. Confrontation de Casimir-Perier et de Mercier, 372.

Questions posées par Demange, 374. - XII. Dépositions de Bil-

lot, Cavaignac, Zurlinden et Chanoine, 377. Hanolaux, 379.

Lebon, 381. XIII. Requisitoire de Roget, 383. Protestation

du colonel Schneider contre la déposition de Mercier, 386.

Cuignet, 387. Boisdeffre, 388. Gonse et les camarades de
Dreyfus, 389. Déposition de Picquart; incidents; Lauth et

Billot, 392. La veuve d'Henry et le bordereau sur papier

épais, 396. - Bertulus, 397. XIV. Labori reprend sa place à

la barre; ses questions à Mercier, 398. Freyslætter et Maurel;

la dépèche Panizzardi, 400. Maladie de Du Paly ; il est ques-

tionné par commission rogatoire, 403. Absence de Maurice

Weil, 405. · Cordier et Lemercier-Picard, 406. Painlevé, 408.

Jouaust et Labori, 410. Deloye; sa déposition réfutée par

Hartmann ; sa riposte à Labori, 413. – XV. Opinions contradic-
toires sur l'issue probable du procès, 415. Optimisme de
Galliffet, 417. — Inquiétude de Waldeck-Rousseau, 419. · Lettre
de Claretie aux juges ; article de Chevrillon, 421. XVI. Siège
du fort Chabrol, 422. Émeute du 20 août, 425. – Assassinat
du colonel Klobb au Soudan; mort des capitaines Voulet et Cha-
noine, 427. XVII. Les experts et les chartistes à Rennes,
433. Bertillon, 435. Valério, 438. Teyssonnières et Bel-
homme, 439. Article du Nouvelliste de Bordeaux sur le bor-
dereau annoté, 440. XVIII. Déposition de Freycinet ; le

Syndicat ", 441. Lebrun-Renault et la légende des aveux,

442. Les témoins de Quesnay, 445. – XIX. Parti que tirent

Mercier et Boisdeffre de l'absence d'Esterhazy au procès, 446.

Déposition d'Émile Picot, 447. – Lettres d'Esterhazy à Roget,

à Mercier et à Jouaust, 469. XX. Tentatives de Waldeck-

Rousseau pour obtenir du gouvernement allemand les notes

du bordereau, 457. Lettres du comte de Bulow, 453.

Pour-

suites contre Lissajoux, 456. XXI. Cernuski, 457. - Mathilde

Baumler, le lieutenant Wessel et Stanislas Przyborowski, 458.

Rapports de Cernuski avec Brücker, 460. Révéla-

tions de Cernuski à Quesnay de Beaurepaire, 462.

Aus-

terlitz » 464. Rollin et Mareschal à Zurich, 465.

Arrestation de Mosetig à Vienne, 469. Lettre de Cernuski à

Jouaust, 472. Les registres de l'archiviste Dautriche, 473.

Rollin et Lajoux, 474. — Départ de Cernuski pour Rennes, 475.

- XXII. La dernière semaine du procès, 476. Hartmann

et Fonds-Lamothe, 477. La circulaire de Boisdeffre sur les
mancuvres, 478. XXIII. Cernuski à Rennes ; ses visites à

(

Mercier, Cavaignac, Roget et Carrière, 479. Sa déposition, 480. – Labori réelaine les potes du bordereau et les témoignazes de Schwarzkoppen el de Panizzardi. 482. – Ses dépeches à l'Empereur allemand et au Roi d'Italie, 187. — Cernuski entendu à huis clos, 488. - Schönebeck, Noselig et Adamowitch, 489. frère, 539. Conseil des ministres du 12 septembre; opposition de Loubet à la grâce immédiate ; ajournement de la grace au 19 septembre, 500. VI. L'opinion publique et la grâce, 562.

Feinte maladie de Cernuski, 490. - Rejet des conclusions de Labori, 492. Note du Moniteur de l'Empire, 494. – XXIV. Cuignet et le dossier ultra-secret, 496. Billot et le document libérateur, 497. Déposition de Trarieux, 498. Zurlinden et le petit bleu, 501. - Article de Drumont sur les deux Borde. reaur, 502. Mercier contre Freystælter ; la dépêche Panizzardi et le dossier secret de 1891 ; réplique de Demange, 303.

Fin des dépositions, 510. XIV. Requisitoire de Carrière. 501. - Labori renonce à la parole, 314. Allocution de Loubet å Rambouillet, 520. Plaidoyer de Demange, 522. Note d'Auffray à Carrière, 526. XXVI. Dernière audience, 528. - Réplique de Carrière, 530. Les circonstances attenuantes, 531. – Déclaration de Dreyfus, 532. — Il est condamné par cinq voix contre deux, 533. Lecture du verdict, 534.

CHAPITRE V

LA GRÀCE

1. Waldeck-Rousseau projette de déférer le jugement de Rennes à la Cour de cassation pour excès de pouvoir, 536. Opposition de Galliffet ; sa lettre du 8 septembre, 537. Waldeck-Rousseau confère avec Mornard, 538. Les juges de Rennes demandent que la dégradation soit épargnée à Dreyfus, 539. La presse revisionniste et le jugement de Rennes, 542.

II. Manifestations anti-françaises à l'étranger; projet de boycottage contre l'Exposition, 544. Mon article : « Il faut dégager l'honneur de la France ! »,545. La grâce immédiate ; discussion avec Jaurès et Clemenceau, 546. III. Mathieu Dreyfus et la grâce ; ma démarche chez Waldeck-Rousseau, 547. – La clause de la surveillance de la haute police, 550. Dlillerand conseille le retrait du pourvoi de Dreyfus, 551. IV. Mathieu Dreyfus chez Millerand, 563. Ses perplexités; je me prononce pour le retrait du pourvoi, 505. – Discussion avec Jaurès, Clemenceau et Gérault-Richard; le retrait décidé 158. - V. Mathieu repart pour Rennes; son entrevue avec son

Lettre de Galliffet à Waldeck-Rousseau sur l'amnistie, 563.

Première séance de la llaute Cour, 565. – Loubet signe le décret de gràce; départ de Dreyfus pour Carpentras; mort de Scheurer-Kestner', 366.

APPENDICE

[ocr errors]

1. Arrêt des Chambres réunies, 569. II. Mise en accusation de Mercier; lettre de Lebret au président de la Chambre, 576.

III. Lettre ouverte à Mercier sur le bordereau annoté, 5-8.

IV. Leltres de Gallillet à Waldeck-Rousseau, 579. – V. La grâce de Dreyfus; rapport de Galliffet à Loubet, 582.

[ocr errors][ocr errors]

13 6-3

Tours, Imp. E. ARRAULI el Ce.

1

« PreviousContinue »