Contes et fables indiennes, de Bidpaï et de Lokman: traduites d'Ali Tchelebi-ben-Salch, auteur turc, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 353 - Ouvrage , fera remis dans le même état où l'Approbation y aura été donnée , es mains de notre très-cher 8ç féal Chevalier , Chancelier de France , le Sieur DE LAMOIGNON , & qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre...
Page 353 - Expofant , ou à celui qui aura droit de lui , & de tous dépens , dommages & intérêts : à la charge que ces Préfentes feront enregiftrées tout au long fur le Regiftre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de...
Page 352 - PAR LA GRACE DE DlEU , Roi DE FRANCE ET DE NAVARRE , A nos âmes & féaux Confeillers , les Gens tenant nos Cours de Parlement , Maîtres •des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , Grand-Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils , & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra : SALUT.
Page 278 - ... peuvent feules étouffer. Le jeune Béhadirchah à qui rien n'avoit jamais réfifté , & dont les flatteurs avoient corrompu l'enfance , étoit impétueux , injufte , avide , ne regardant les hommes qu'il devoit gouverner un jour , que comme un bien qui lui- appartenoit , & dont il avoit droit de difpofer fuivant fon caprice. Le métier que fon Gouverneur avoit fait avant d'arriver à la Cour, • ET FABLES INDIENNES.
Page 353 - Confeil du 30 août 1777 , concernant les contrefaçons. A la charge que ces Préfentes feront enregiftrées tout au long fur le Regiftre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris...
Page 294 - Prince des hommes, la victoire ne fut pas long-temps douteufe : l'a providence qui vengeoit la mort injufte du juif par les griffes du lion , deftinoit au pauvre voyageur la belle aigrette du fils du Roi , que le lion apporta à fon ami avec joie. Ahmed , comblé des bienfaits de celui qui lui avoit fait tant de peur, dirige fes pas vers la ville , où il efpéroit trouver fon ami Sadi , dont il attendoit au moins de bons confeils. En effet, puifque les animaux payoient fi magnifiquement les fervices...
Page 284 - Il reftoit encore deux prifonniers à délivrer : la corde retombée au fond du puits fut entortillée par le ferpent. Généreux libérateur } dit-il à celui de qui il tenoit la vie } je vais te donner un confeil que tu ne fuivras pas ; les ferpens ont la prudence en partage , & les hommes en manquent quelquefois.
Page 279 - Le métier que fon gouverneur avoit fait avant d'arriver à la cour , lui avoit laifle un. grand amour pour les pierreries , & cet amour étoit pafle dans le cœur de l'élève, comme toutes fes autres inclinations. Sadi ( c'étoit le nom du gouverneur ) apprit qu'un, juif étoit arrivé à Alep avec une riche partie de pierreries ; il voulut en faire acheter au jeune prince» & profiter pour luimême de la, circonftance favorable.
Page 107 - INDIENNES. 109 les mêmes charmes auprès de toi dans les appartemens extérieurs ; tu as coupé par le milieu la trame de ces jours agréables confacrés en entier à l'harmonie : tu mérites doublement la mort, pour avoir fait périr un innocent , & pour avoir privé ton Roi du plaifir le plus vif qu'il pût avoir. Seigneur, répondit le Muficien , je reconnois ma faute & la juftice de l'arrêt que vous venez de prononcer ; mais fongez qu'en me faifant...
Page 287 - INDIENNES. 301 aux Princes , & il mit dans fes difcours un appareil de morale & de vertu , qui fit que le bon Voyageur crut 'avoir fauvé un fage. Je demeure dans le Fauxbourg de la Ville , lui dit Sadi , je vous offre un afyle dans ma pauvre retraite. Le Voyageur s'étoit propofé un autre but : il alloit aux Indes pour y employer quelque argent à l'achat de plufieurs marchandifes ; il continua fa route avec la fatisfa£Hon intérieure que caufe toujours une bonne action. Arrivé aux Indes, tout...

Bibliographic information