Page images
PDF
EPUB
[blocks in formation]

25

[ocr errors]

CHAPITRE ler. Des Actes des martyrs dans la per-

sécution de Diocléien, de 305 à 312.

ART. 1. Des martyrs de la Palestine.

ART. 11. Saint Théodote, cabaretier, martyr à An-

cyre, et sept vierges, martyres.

ART. III. Saint Félix, évêque de Thibare en Afri-

que, et martyr

ART IV. S. Vincent, diacre et martyr .

ART, v. Les Actes de saint Saturnin, Dative et

autres martyrs à Carthage.

ART. vi. Les Actes des saints Agape, Quionie et

Irène, mariyrs. . .

ART. vii. Les Actes de saint Didyme, martyr à

Alexandrie, et de sainte Theddon, vierge.

ART. viii. Les Actes de saint Irénée, évêque de

Siraiich et martyr, et ceux de saint Pollion,

lecteur de Cibales .

ART. IX. Les Actes de sainte Solère, vierge, et

de saint Pancrace, martyrs à Rome .

ART. X. Les Actes de sainte Afre, marlyre à Augs-

bourg, et de saint Euple, diacre et martyr. .

ART. X1. Les Actes des saints martyrs Taraque,

Probe et Andronic ....

ART, XI. Les Actes de saint Philippe, évêque

d'liéraclée et martyr. ...

ART. X111. Les Actes de sainte Crispine, martyre

en Afrique, et de sainte Eulalie, vierge. . .

ART. xiv. Les Actes du martyre de sainte Agnès,

vierge, de saint Vital et de saint Agricole, .

ART. xv. Les Actes de saint Julien, martyr à

Bioude en Auvergne, et de saint Ferréol de

Vienne. .

ART. xvi. Les Actes du martyre de saint Cyr et

de sainte Julitte, sa mère .

ART. XVII. Les Actes de dix-huit martyrs de Sa-

ragosse .

ART. xviii. Les Actes de saint Théodore, martyr

à Amasée...

ART. XIX. Les Actes du martyre des saintes Béré-

nice et Prosdoce, et de sainte Domnine, leur

mère.

CHAP. II. Suite de la persécution sous l'empire de

Galère, de Maximin et de Licinius, de 505 à

312...

ART. 1. Les Actes du martyre de saint Apollone,

118

Art. 11. Des Discours de piété que faisait Cons-

tantin...

129

ART. III. Des Lettres de Constantin .

132

ART. iv. Des édits de Constantin en faveur de la

religion chrétienne.

145

CHAP. VII. Commodien, Macaire - Magnès et l'au-

teur anonyme de l'Itinéraire de Bordeaux. . 148

CHAP. VIII. Saint Eustathe, évêque d'Antioche,

confesseur du nom et de la divinité de Jésus.

Christ, mort vers l'an 337. . .

158

CHAP. IX. Eusébe, évêque de Césarée dans la Pa-

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

.

[ocr errors]

.

[ocr errors]
[ocr errors]

Pages

Pages

lestine, mort l'an 339.

168 ART. 11. Actes des martyrs recueillis dans le tome

ART. 1. Histoire de sa vie.

168

Ilo de la mêine Collection ....

343

ART. 11. Livre d'Eusébe contre liéroclės.

175 CHAP. XII. Saint Pacôme, premier abbé de Ta-

ART. 111. De la Chronique d'Eusébe. .

178

benne et instituteur des cénobites, mort en 348. 357

ART. 1v. Des livres de la Préparation et de la

ART. I. Histoire de sa vie.

357

Démonstration évangélique . .

182

ART. 11. La Regle de saint Pacôme .

361

§ 1. Livres de la Préparation évangélique. . 183 ART. 11. Des Lettres et de quelques autres écrits

$ 11. Livres de la Démonstration évangélique. 188 de saint Pacôme.

366

ART. y. Discours d'Eusébe à la dédicace de l'é-

CHAP. XIII. Saint Jacques, évêque de Nisibe, mort

glise de Tyr.

196

vers l'an 350.

569

ART. vi. Histoire ecclésiastique d'Eusébe 198 CHAP. XIV. Saint Jules, pape, mort en 352 . 372

Ce que contient l'Histoire d'Eusébe.

201 CHAP. XV. Saint Antoine, premier Père des soli-

Des Thérapeules .

205 taires d'Égypte, mort en 556.

382

ART. vii. Livres des Martyrs de la Palestine . 211 ART. 1. Histoire de sa vie .

382

Lettre d'Eusèhe à son Eglise.

212 ART. II. Des écrits de saint Antoine.

389

Livre des Topiques .

213

CHAP. XVI. Osius, évêque de Cordoue et confes-

Panegyrique de Constantin.

214

392

ART.viu.Les cinq livres contre Marcel d’Ancyre. 214 CHAP. XVII. Les Actes de plusieurs martyrs dans

ART. IX. Des quatre livres de la Vie de Cons-

la persécution de Julien. ..

398

tanlin...

221

ART. 1. Les Actes du martyre des saints Cyrille,

ART. X. Commentaires d'Eusébe sur les Psaumes. 222

Eusébe, Macédonius, Théodule,Tatien et quel-

ART. XI. Commentaires d'Eusébe sur Isaie . 226

ques autres, ..

401

Art, XII. Des quatorze Opustules d'Eusébe don-

Art. 11. Les actes du martyre de saint Basile,

nés par le Père Simon .

228

prêtre d'Ancyre, de saint Eupsyque, de saint

ART. XII. Ce qu'il y a de remarquable dans ces

Théodore et de Pubiie . .

403

quatorze Opuscules. . .

ART. m. Les Actes du martyre de saint Théodo-

ART. xiv. Les Canons évangéliques d'Eusébe. . 240

407

Son ouvrage sur les endroits des Évangiles qui

Art. iv. Les Actes du martyre des saints Bonose

paraissent se contredire.

241

et Maximilien, soldats romains de la légion

Ses deux livres à Etienne .

242 et 244

herculéenne. . .

.. 409

Ses Livres ou Réponses à Marin.

243 ART.. v Les Actes du martyre de saint Juventin,

Ses Éclogues prophéliques.

246

de saint Maximin et de quelq les autres. . 411

ART. xv. De plusieurs ouvrages d'Eusébe qui sont

ART. vi. Les Actes de saint Jean et de saint Paul,

perdus. .

246

et de quelques autres qui paraissent suppo-

ART. xvi. Lettre d'Eusébe à Constantin, et de

sés.

413

quelques autres écrits avant le concile de

CHAP. XVIII. Conciles d'Alexandrie et de Bithynie. 414

Nicéa ..

250 CUAP. XIX. Concile æcuménique de Nicée, en 325. 419

ART. xvii. De divers discours d'Eusébe; son livre CHAP. XX. Conciliabules d'Antioche contre saint

de la Description de l'église du Saint-Sépul-

Eustathe; de Césarée, de Tyr, de Jérusalem

cre et de

Résurrection ....

253

contre saint Athanase; de Constantinople con

ART. xviii, Des ouvrages d'Eusébe qui sont per-

tre Marcel d'Ancyre; autre de Constantinople

dus ou que l'on n'a pas donnés au public. 254 contre Paul, évêque de eelte ville; d'Antioche

ART. XIX. Ouvrages d'Eusébe publiés récemment. 257 contre saint Athanase.

.. 448

§ 1. Commentaire sur saint Luc.

257 CHAP. XXI. Conciles d'Alexandrie et de Rome

$ 11. Theophanie d'Eusébe. .

238

pour saint Alhanase .

460

ART. XX. Doctrine d'Eusébe.

263 CHAP. XXII. Concile d'Antioche dit de la Dédi-

ART. XX1. Jugement des écrits d'Eusébe, de son

cace, en 541..

464

arianisme et de quelques autres erreurs CHAP. XXIII. Conciles d'Antioche, de Milan et de

qu'on lui attribue .

302

Cologne ...

473

Art. xxi. Des diverses éditions des cuvrages CHAP. XXIV. Concile de Sardique, en l'an 347 ou

d'Eusébe. .

311

plutôt 343. .

475

CHAP, X. Les Actes du martyre de saint Siméon, CIIAP. XXV. Faux concile de Sardique, ou conci-

archevêque de Séleucie, el de beaucoup d'au-

liabule des eusébiens à Philippopole.

494

tres Saints, sous Sapor, roi de Perse. .

518 CHAP. XXVI. Concile de Milan, en 347, et les au-

CHAP. XI. Collection des Actes des martyrs d'o-

tres jusqu'en 3:1..

497

rieni, par Etienne Assémani, archevêque d'A-

CHAP. XXVII. Concile de Laodicée. .

508

pamée. ...

324 CHAP. XXVill. Concile de Gangres. .

514

ART. 1. Actes des martyrs recueillis dans le pre- CHAP. XIX. Conciles de Rome, d'Arles, de Milan

mier tome de la Collection d'Assémani. .. 325 et de Béziers . .

519

[ocr errors]
[ocr errors]

.

.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

DES

AUTEURS SACRÉS

ET ECCLÉSIASTIQUES.

AUTEURS ECCLÉSIASTIQUES.

[iye sıÈCLE.]

CHAPITRE PREMIER.
Des Actes des Martyrs dans la persécution de Dioclétien

(303 à 312).

Origine de 1. Dioclétien était en Orient vers l'an 302. tous ceux qui se trouveraient dans son palais,
le persécu-
lion de Dio- Comme sa timidité naturelle ? lui donnait de la
elétien, en

sacrifieraient, et il condamna au fouet tous
curiosité pour les choses futures , il immolait ceux qui refuseraient de le faire. n écrivit
à cet effet quantité de victimes, et cherchait même aux généraux de ses armées d'obliger
dans leurs entrailles la connaissance de ce qui les soldats à se souiller par ces abominations,
devait arriver. Dans le temps qu'il s'occupait avec ordre de casser ceux qui en feraient re-
à ces sortes de sacrifices, il advint qu'il y avait fus. Sa colère n'alla pas plus loin alors : il ré-
auprès de lui quelques officiers chrétiens; sista même longtemps aux sollicitations du
car il leur était permis, selon la remarque de césar Galère, qui se rendit cette année auprès
Tertullien, d'assister aux cérémonies pro- de lui pour allumer le courroux de ce vieillard
fanes, lorsqu'il ne s'agissait que d'y accompa- contre les chrétiens. On dit que cette haine
gner leurs maitres. Ces chrétiens marquèrent violente que Galère leur portait lui avait été
leur front du signe immortel de la croix; ce inspirée par sa mère, qui, irritée contre ceux
qui mit en fuite les démons et troubla la cé- de ses domestiques qui étaient chrétiens, de
rémonie. Les sacrificateurs, n'ayant point ce qu'ils ne voulaient pas manger à sa table,
trouvé dans les entrailles des victimes les si- en faisait des plaintes continuelles à son fils
gnes qu'ils y cherchaient, en immolèrent de et l'animait à les perdre. Dioclétien ne voulait
nouvelles, croyant qu'il y avait eu quelques pas écouter Galère, qui le pressait de faire des
défauts dans les premiers sacrifices; mais les édits généraux contre les chrétiens, disant
dieux ne se rendirent pas propices à leurs of- qu'il suffisait que les officiers de sa maison et
frandes. Tagis, un des augures, soit qu'il eût les soldats conservassent l'ancienne religion.
vu quelqu'un des assistants faire le signe de la Mais ses raisons ne faisant rien sur cet esprit
croix, soit qu'il s'en doutât, s'écria que le ciel furieux, il consentit à remettre la chose au
était sourd à leurs prières, parce que la pré- conseil; car il avait coutume de faire le bien
sence de quelques profanes souillait la pureté seul pour s'en attirer le mérite, et le mal avec
des sacrifices. Dioclétien, que cet événement conseil, afin de se décharger de la haine. On
aurait dû convaincre de la faiblesse de ses appela à cette délibération quelques officiers
dieux, entra en fureur; il ordonna non-seule- de robe ou d'épée, qui, soit par leur propre
ment que tous les assistants, mais encore que inclination, soit par complaisance, appuyèrent

1 Lactant., de Mort. Persecutor., num. 10 et seq.

* Tertull., lib. de Idolol., car. 16 el 7.

Premier

édit contre

le sentiment de Galère et furent d'avis qu'il qui, quoique très-rigoureux, ne contenta pas

fallait exterminer les chrétiens. Dioclétien re- néanmoins Galère, qui voulait la perte en-

fusa encore de se rendre, et voulut que l'on tière des chrétiens. Pour y faire résoudre

consultât les dieux. Il envoya donc un arus- Dioclétien, il fit lui-même mettre le feu au pa-

pice à Milet demander le sentiment d'Apollon, lais par ses gens, et en accusa les chrétiens,

qui avait là un oracle célèbre parmi les païens, comme des ennemis publics. On prétendait

en un lieu appelé Branquides. L'oracle répon- qu'ils avaient fait complot avec les eunuques,

dit en ennemi du culte du vrai Dieu. Ainsi Dio- qui étaient aussi chrétiens, de faire périr dans

clétien, ne pouvant résister à ses amis, à Cé- cet embrasement les deux empereurs. Il sem-

sar et à Apollon, consentit à une persécution ble qu'on les rendit encore coupables de quel-

générale, à condition toutefois qu'elle se ferait ques révoltes qui s'émurent dans la Mélitène,

sans effusion de sang : Galère, au contraire, en la petite Arménie, peu de temps après ce

voulait que l'on brûlât tout vifs ceux qui refu- premier édit.

seraient de sacrifier aux idoles,

3. Quoi qu'il en soit, il en vint un second ?

2. Le jour que l'on choisit pour ouvrir la la même année 303, portant que tous ceux édits contre

les chrétiens persécution fut la fête des Terminales ļ, le qui gouvernaient les Églises, seraient mis aux

dernier jour de l'année romaine, qui était le fers et contraints par toutes sortes de moyens

23 de février, comme si ce jour eût dû être le à sacrifier aux dieux. Ainsi les prisons se trou-

terme et la fin de la religion chrétienne. C'é- vèrent remplies d'évêques, de prêtres, de dia-

tait l'an 303 de Jésus-Christ, le vingtième du cres, de lecteurs et d'exorcistes. On en pu-

règne de Dioclétien, son huitième consulat, blia aussitôt un troisième, qui ordonnait que

et le septième de Maximien Hercule. Ce jour les prisonniers : qui sacrifieraient, seraient

étant venu, dès le grand matin, un préfet, mis en liberté, et que ceux qui refuseraient

avec des officiers de guerre et du fisc, suivis de le faire, seraient tourmentés par tous les

de soldats des gardes, vint à l'église de Nico- supplices imaginables, jusqu'à ce qu'ils con-

médie, qui était placée sur une éminence, sentissent à obéir.

d'où on la voyait du palais de l'empereur. On 4. Vers la fin de la même année 303, la Quatrième

enfonça les portes, et on y chercha l'idole du persécution fut plus violente; car les édits les chrétiens

dieu; car les païens croyaient que les chré- précédents ordonnaient la peine de mort

tiens avaient aussi des idoles dans leurs tem- seulement contre les ecclésiastiques, et celui

ples. Les Écritures que l'on y trouva furent que Dioclétien donna en dernier lieu, por-

brûlées, et le reste fut abandonné au pillage. tait ordre généralement à tout le monde de

Dioclétien et Galère considéraient ce désordre sacrifier aux idoles sous peine de mort. C'est à

de leurs fenêtres, et disputaient entre eux s'ils cet édit qu'il faut rapporter ce que dit Cons-

feraient mettre le feu à cet édifice. Dioelétien tantino, « que Dioclétien tira contre l’inno-

fut d'avis qu'on se contenterait de l'abattre, cence le glaive qui ne doit être employé que

de peur que l'embrasement ne se communi- contre le crime, et qu'il écrivit avec la pointe

quât à plusieurs grandes maisons qui étaient de ce glaive, s'il est permis de parler ainsi,

voisines de cette église, et son avis fut suivi. des édits sanglants, et commanda aux juges

Le lendemain, 24 février, on afficha un édit d'employer toute la force et la subtilité de

par lequel il était ordonné que toutes les églises leur esprit à trouver de nouveaux supplices.»

seraient rasées et les Écritures brûlées; que 5. Toutes les provinces de l'empire romain, Étendue et

tous les chrétiens seraient privés de tout hon- depuis l'orient jusqu'à l'occident', se trouve persecution

neur et de toute dignité; qu'aucun rang ne rent donc alors exposées à la fureur de Dio- vinces d 0-

pourrait les exempter de la torture ; que tou- clétien et des deux Maximiens, qui, comme

tes sortes de personnes auraient action contre trois bêtes cruelles, les déchiraient de toutes

eux, et qu'ils n'en auraient contre qui que ce parts, et par eux-mêmes et par leurs officiers.

füt; qu'ils ne seraient reçus à demander jus- Presque tout l'univers * fut teint du sang sacré

tice ni pour vol, ni pour violence, ni pour adul- des martyrs, parce qu'on courait en foule à

tère; que les affranchis perdraient leur li- ces glorieux combats, et qu'on recherchait

berté. Tel fut le premier édit de Dioclétien, une mort si précieuse avec plus d'avidité

édit contre

en 305,

durée de la

rient.

1 Lact., lib. de Mori. Persecutor., num. 12, 13 et seq.
2 Euseb., lib. VIII Hist. eccles., cap. 6.
2 Idem, ibid.
3 Idem, lib. VIII, cap. 2 et 6.

8 Mabillon, tom. Analector., pag. 136.
6 Euseb., lib. II de Vit. Constantini, cap. 51.
7 Lact., lib. de Mort. Persecutor., num. 10.
8 Sulpitius-Severus, lib. II, cap. 46.

« PreviousContinue »