Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors]

de leurs impietez: parce qu'ils vous ont
irrité, Seigneur.
- 13.

Et

que tous ceux qui esperent en vous soient dans la joye : ils se réjouiront éternellement , & vous habiterez dans eux.

14. Et tous ceux qui aiment votre nom, se glorifieront en vous.: parce que vous benirez le juste.

15. Seigneur , vous nous avez couvert de votre amour: ainsi que d'un bouclier.

[blocks in formation]

usquequo, Domine , & c... Ufqu'à

blierez-vous ? m'oublierez - vous pour jamais ? jusqu'à quand détournerezo : vous votre visage de moi ? .:.

2. Jusqu'à quand mon ame fera-t-elle : agitée de differentes pensées : & mon caur saisi de douleur pendant le jour ?

- 3. Jusqu'à quand mon ennemi s'élevera-t-il au-dessus de moi; regardez-moi & exaucez-moi , mon Seigneur & mon Dieu.

- 4. Eclairez mes yeux, afin que je ne m'endorme jamais dans la mort , & que: mon ennemi ne puisse dire, Je l'ai vaincu.

pour moi

:5. Ceux qui m'affligent seront ravis de joye si je suis ébranlé: mais j'ai mis mon esperance dans votre misericorde.

6. Mon coeur ferejoüira de ce que vous aurez été mon Sauveur: je chanterai de saints airs au Seigneur qui m'a comblé de biens: & je:loüerai par mes cantiques le nom du Seigneur très-haut.

[ocr errors]

De 'Evangile de Saint Jean.

CHAPITRE VIII.

31.

croyoient en lui: Si vous demeurez dans ma parole , vous serez veritablement mes disciples. 32.

Et vous connoîtrez la verité, & la Verite vous rendra libres.

33. Ils lui répondirent: Nous fommes de la race d'Abraham, & nous n'avons jamais été esclaves de personne : comment donc nous dites-vous que nous serons rendus libres ?

34. JEsus leur répondit: En verité, en verite je vous dis : que quiconque coms met le peché, est esclave du peché. 35. Or l'esclave ne demeure pas toujours

en la maison; mais le fils y demeure tous jours.

36. Și donc le Fils vous met en liberté, vous serez alors veritablement libres.

37. Je sçai que vous êtes enfans d'Abraham: mais vous voulez me faire mourir

» parce que ma parole ne trouve point de place en vous.

38. Pour moi je dis ce que j'ai vû dans mon Pere : & vous, vous faites ce que vous avez yû dans votre pere.

39. Ils lui dirent : C'est Abraham qui est notre pere. Jesus leur répondit : Si vous êtes enfans d’Abraham, faites donc ce qu'a fait Abraham.

40. Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi, qui vous ai dit la verité que j'ai apprise de Dieu : c'est ce qu’Abraham n'a point fait.

41. Vous faites les oeuvres de votre pere. Ils lui dirent : Nous ne sommes

pas des enfans bâtards, nous n'avons qu'un pere, qui est Dieu

42. Jesus leur dit : Si Dieu étoit votre pere, vous m'aimeriez, parce que je suis forti de Dieu, & que je suis venu dans le monde : car je ne suis pas venu de moimême , mais c'est lui qui m'a envoyé.

43. Pourquoi ne connoissez & ne com

[ocr errors]

prenez-vous point mon langage ? Parce que vous ne pouvez oüir ma parole.

44. Vous êtes les enfans du diable; & vous ne voulez qu'accomplir les defirs de votre pere. Il a été homicide dès le commencement , & il n'est point demeuré dans la verité, parce que la veTité n'est point en lui. Lorsqu'il dit des mensonges, il dit ce qu'il trouve dans lui-même; car il est menteur, & pere du mensonge.

45. Mais pour moi, parce que je vous dis la verité, vous ne me croyez pas.

POUR LE SOIR.

Vertu.

'L A

VIGILANCE.

I

L faut bien se garder d'oublier la vertu

qui sert davantage à nous deffendre de la tentation & du peché, & que le Fils de Dieu nous a marquée plus expressément que les autres, comme plus necessaire pour nous préparer à la mort &au jugement. (a) Veillez, dit-il, parce que vous ne sçavez pas à quelle heure votre Seigneur doit venir ; vous n'en sçavez ni le jour ni

(a) Matth, 24. 42. Ibid. 25. 13. Marc. 13• 37.

Pheure. Et ce qui est de plus, (a) il viendra même à l'heure que vous ne pensez pas. Et ce que je vous dis , je le dis à tout le monde, Veillez. Heureux ces serviteurs que le maître , à son arrivée , trouvera veillans.

Cette vertu est composée de plusieurs. I. Notre Seigneur y renferme tout ce qui eft necessaire pour être prêt à paroître devant lui ; tenez-vous donc aussi toujours prêts.

II. La comparaison qu'il fait là de ce moment avec celui du déluge qui surprit les hommes tout occupez des soins de la vie presente & des actions de la vie civile jusqu'au dernier moment, fait voir que ce qu'il demande eft qu'on ne donne pas tous ses soins à la vie qui passe, mais que l'on se reserve dans chaque année, dans chaque mois, dans chaque semaine & dans chaque jour, quelque-tems pour penser à la vie éternelle, à la mort qui y conduit , & aux moyens que Dieu nous a marquez pour nous préparer à l'une & à l'autre, afin de n'être pas surpris.

III. Il nous fait entendre qu'il faut éviter avec grand soin de tomber dans l'oubli de la mort , figuré par le sommeil de cet homme qui dort pendant que les

ta) Matth. 24. 440

[ocr errors][merged small]
« PreviousContinue »