Page images
PDF
EPUB

qui ont violé le serment de fidélité, « soient forcés de compa« raitre, sous cautions, au tribunal du roi; »

6o. Des écrits de Grégoire de Tours ; ils rapportent que le vicaire d'un comte, accusé de trahison sous Chilperic, ne fut point contraint ni saisi de force, « parce qu'il ne résista pas, & et se rendit sous cautions à l'ajournement du roi; » ils rapportent que Gontran Bozon, coupable de lèse-majesté, et poursuivi par l'ordre du roi Childebert, ne fut point contraint par corps à comparaître en justice, parce que Aguéric, évêque de Verdun, se rendit sa caution, et le fit en effet comparaître;

7°. Des Actes du concile de Douzi; ils marquent que, « se« lon la loi des Francs et la coutume de ses prédécesseurs, « Charles-le-Chauve ordonna à un comte d'envoyer sous cau« tions, en sa présence, des hommes suspects d'infidélité en« vers lui; »

89. Des Actes d'un jugement porté au tribunal du roi bus studere solent, et in pace vivere Tunc pontifex ad regem properat, nolunt, et... convicti fuerint,... Vo- deprecaturque pro eo : cui rex... ait : lumus ut sub fidejussoribus ad no- « Veniat coram nobis, et datis fidestrum placitum veniant. (Extr. d'un jussoribus in præsentia patrui mei... » capitulaire de l'an 829, art. 7. Baluze, Tunc adductus, ad locum ubi rex mot. I, p. 667.)

rabatur, nudatis armis... ab episcopo Ut qui fidelitatem nobis promise, repræsentatur regi. Ad cujus pervorunt, et post illud sacramentum ad lutus pedes, ait : « Rogo ut indulgea. infideles nostros in nostrum damnum tis malis meis.., » Rex... eum... posuit se conjunxerunt, proprietas illorum in manu episcopi, dicens : « Sit penez in nostrum indominicatum recipia- te, sancte sacerdos, donec in præsentur, donec ipsi per fidejussores in no- tiam Guntchramni regis adveniat. » stram præsentiam veniant. (Extr. (Extr. de Grégoire de Tours, liv. ix, d'un capitulaire de Charles-le-Chauve, chap. 8. D. Bouquet, t. II, p. 337.) de l'an 865, chap. 3, tit. 37. Baluze, Ille... ad occursum patrui destinat. t. II, p. 197.)

Venit Guntchramnus Boso , quem 6o. Directis rex litteris ad comitem Agericus Viridunensis episcopus sna urbis, jubet ut eum vinctum in præ- in fide susceperat. (Extr. de Grégoire sentiam regis dirigeret: quod si resis- de Tours, liv. Ix, chap. 10. D. Boutere conaretur, vi oppressum etiam quet, t. II, p. 338.) interficeret , ... sed ille non resistens, 7o. Comiti et missi meo præcepi, datis fidejussoribus, quo jussus est ut quosdam... homines... qui de infiabiit. (Extr. de Grégoire de Tours, delitate... reputantur... secundum leliv. x, chap. 5. D. Bouquet, t. II, gem Francorum, et antiquam conp. 366.)

suetudinem prædecessorum meorum Guntchramnus... Boso ... cæpit per ... per fidejussores mitteret, donec ad episcopos ac proceres discurrere... rationem legaliter venirent. (Extr. rex... jussit eum persequi, atque in- d'un discours du roi Charles -leterfici. Ille vero quum se cerneret Chauve, au concile de Douzi. Actes positum in discrimine, Viridunensem du concile de Douzi, part, ire, chap. 6. ecclesiam petiit, per Agericum... epi- Supplément de Sirmond, p. 207:) scopum, qui erat regis pater ex lava- 80. Cæpit dicere... Sisenandus :

veniam impetrare confidens, « Iste... Advocatus.., in judicio vestri

..

cro,

Louis II, à la réquisition de l'avocat du roi; on y voit qu'un homme dont on accusait la femme d'avoir violé les voeux de la religion par son mariage avec lui, y fut reçu « à donner gage » de faire comparaitre l'accusée au placité, et que son cautionnement fut reçu au lieu de contrainte.

II. La preuve que les cautions étaient provisoirement responsables pour ceux qui n'auraient pas comparu, ayant cependant leur recours sur ceux qu'ils auraient cautionnés pour se faire dédommager de ce qu'ils auraient payé pour eux,

résulte des capitulaires de Charlemagne et de Louis-le-Pieux; ils le marquent positivement.

III. La preuve que les esclaves accusés étaient sous la garde de leurs maîtres qui devaient les faire comparaître en justice, sous peine de fortes amendes, résulte :

1°. Des textes des lois salique et ripuaire, et d'un capitulaire de Louis-le-Pieux déjà cités; ils le montrent positivement;

2°. Des décrets des rois Clotaire et Childebert, et des capitulaires de Charlemagne; ils obligent le maitre à composer pour le crime de l'esclave qu'il a manqué de présenter à la juspræsentia mailavit me ut ego haberem laire de l'an 813, art. 15. Baluze, uxorem Gundi, ec fuisset veste et ve- t. I, p. 512.) lamine induta ... Ego negavi quod III. 1o. Voyez les textes des lois aliquando velata fuisset... Judicatum salique et ripuaire et l'extrait d'un fuit... eam... ad placitum adducer- capitulaire de Louis-le-Pieux, au

guadiam dedi. » (Extr. chap. XVII, art. III. d'un jugement porté sous le règne 20. Si... cujuslibet de potentioride Louis II. Notes de Baluze sur les bus servis, qui per diversa possident, OEuvres d'Agobard, t. II, p. 160.) de crimine habetur suspectus, domi

II. Si quis homo fidejussorem in- no secretius cum testibus condicatur venire non potuerit, res illius in for- ut intra xx noctes ante judicem debeat banno mittantur usque dum fidejus, præsentare; ... quod si in statutum sorem præsentet ... Si vero fidejussor tempus... non fecerit, dominus status diem statutum non observaverit, tunc sui juxta modum culpæ ... fredum ... ipse tantum damni incurrat quantum compensabitur... Si servus ante admanus sua fidejussoris exstitit. Ille monitum dominum defuerit... capitale autem qui debitor fidejussoris exstitit, dominus restituat, et de servo faciat duplum restituat pro eo quod fidejus- cessionem , et quum inventus fuerit, sorem in damnum cadere permisit. detur in vindictam. (Extr. d'un (Exlr, d'un cupitulaire de Charle- cret du roi Clotaire, art. 9 et magne, de l'an 589, pour les Saxons, D. Bouquet, t. IV, p. 114.) art. 27. Baluze, t. 1, p. 254.)

Quicunque servum criminosum haQui propter alium hominem wa- buerit, et ci judex rogaverit ipsum dium adhramivit, et ipse homo eum præsentare, et noluerit, suum widridamnum incurrere dimittit, de suo gildum omnino componat.(Extr. d'un omnia componat super noctes septem; décret du roi Childebert, de l'an 595, ille qui precatur adhramire, duplum art. 10. Baluze, t. I, p. 19.) componere faciat. (Extr. d'un capitu- Nemini liceat dimittere servum

...

Jam et ...

10.

tice, et l'obligent à se justifier lui-même en justice de la fuite de cet esclave.

CHAPITRE XXII.

Des délais de comparution accordés par les lois.

La preuve

de ce qui a été dit sur les délais de comparution accordés aux parties et aux accusés par les lois particulières

...

suum ab illo ... illatum; sed juxta bent quod ibidem fuissent, post ... qualitatem damni dominus ejus pro diem quo ei Rathemburgii indicaveillo respondeat, vel eum in compo- runt, aut... per compositionem se sitionem aut ad pædam petitori offe- educeret : hoc est, ... in quadraginta rat. Si autem servus perpetrato sce- nocles ... et nullatenus legem voluerit lere fugerit , ita ut a domino penitus implere ... Tunc rex, ad quem maninveniri non possit, cum sacramento nitus est, extra sermonem ponet. dominus ejus se excusare studeat quod (Extr. de la loi Salique, ancienne hoc suæ voluntatis non fuisset, rédaction , tit. 59, art. 1. D. Bouquod servus ejus tale factum commi- quet, t. IV, p. 154.) sisset. (Extr. d'un capitulaire de l'an Si quis legibus ad mallum marnitus 801, art. 12. Baluze, t. I, p. 350.) fuerit, et non venerit, si eum sunnis CH. XXII. Si autem servus de quoli- non detenuerit, ..

si ... mannitus bet crimine inculpatus, dominus servi, fuerit ad secundum mallum, aut ad si præsens est, ab eo qui repetit admo- tertium, seu ad quartum vel quinneatur, ut servum ad justa supplicia tum, usque ad sextum venire distulereddat... Ipse qui repetit,... ad septem rit, ... quod si ad septimum mallum noctes placitum concedat; ... si septem non venerit , ... judex fiscalis ad donoctibus expletis servum tradere distu- mum illius accedere debet, et legitilerit, ... iterum ad alias septein noctes mam strudem exinde auferre, et ei placitum faciat ... Si impletis ... no- tribuere qui eum interpellazit, ... ctibus servum noluerit ad supplicium quod si ... strudem contradicere ro. tradere, ... omnem ... compositionem luerit, tunc judex fidejussores ei dominus in se recipiat. ( Extr. de la exigat, ut se ante regem represenlet. loi Salique, tit. 43, chap. 4. D. Bou- (Extr. de la loi Ripuaire, tit. 32, quet, t. IV, p. 146.)

art. 1. D. Bouquet, t. IV,

p. 240.) Si quis ... contra intradictum ... in Si quis ad mallum Jegibus manpitus villa adsedere præsumpserit, tunc fuerit, et non venerit, si eum sunnis testare illi debent, et si noluerit non detinuerit, ... quindecim solidis exinde exire ille qui testat, cum testi- culpabilis judicetur. Sic ad secundam bus ... debet testare, ut inter decem et tertiam. Si autem ad quartam venoctes exinde exeat; et si ... noluerit nire contempserit, possessio ejus in exire, iterum debet ... testare simili- bannum mittatur donec veniat, et de ter,... (ut) iterum ad alias septem no- re qua interpellatus fuerit justitiam ctes exinde debeat exire; et si adhuc faciat. Si infra annum non venerit, noluerit, iterum decern noctes ad pla- de rebus ejus quæ in banno missæ sunt citum addat... Si ipse, cui testatum rex interrogetur, et quicquid inde est, noluerit venire, ... tunc ipse qui judicaverit fiat. Prima banditio super

roget gravionem ut acce- noctes septem, secunda super noctes dat ad locum, et ipsum inde expellat. quatuordecim, tertia super noctes (Extr. de la loi Sulique, ancienne viginti et unam, quarta super poctes rédaction, tit. 48, art. 1. D. Bouquet, quadraginta duas... De beneficio ho

minis, si forte res proprias non baSi quis ad mallum venire despexe- buerit, mittatur in bandum. (Exır. rit ,... tunc ad regis præsentiam ipse du capitulairc 4 de l'an 803, art. 33. manniri debet , ... alii tres jurare de- Baluze, t. I, p. 397.)

testavit, ..

t. IV,

p. 150.)

et générales, résulte des textes mêmes de ces lois rapportés dans le même ordre où nous avons indiqué leurs dispositions.

CHAPITRE XXIII.

Des contraintes exercées sur les biens et la personne des contumax

par les décrets du ban et forban.

tent

1. La preuve que l'accusé qui ne fournissait pas de cautions était arrêté et détenu jusqu'à ce qu'il en eût produit, résulte :

1°. D'un capitulaire de Pépin, roi d'Italie; il ordonne aux comtes de donner des gardes à ceux qui ne fournissent pas

de cautions, élant cités devant le roi comme suspects d'infidélité; 2°. Des écrits de Grégoire de Tours déjà cités ; ils rappor que

le vicaire Animode et Gontran Bozon, accusés, n'évitèrent d'être arrêtés que parce qu'ils donnèrent des cautions ;

3o. D'un capitulaire de Charles-le-Chauve déjà cité; il ordonne à l'égard de ceux qui sont suspects de grands crimes, et ne peuvent trouver de cautions, qu'ils soient arrêtés et conduits par ordre du comte en présence du roi; dans ce capitulaire, Charles-le-Chauve invoque les capitulaires précédents, et montre ainsi qu'il rappelle une loi établie.

II. La preuve que la justice avait le droit d'ordonner, par le décret de ban, la saisie des biens de celui qui, après les sommations et les délais de justice prescrits, n'avait pas comparu, que la suite de cette saisie était la confiscation après l'an et le jour, avec obligation au fisc de satisfaire à l'offensé sur les biens du contumax, résulte :

I'. Des capitulaires de Charlemagne, de Louis-le-Pieux et de Charles-le-Chauve, que l'on vient de citer; ils montrent que le décret de ban suivait la dernière sommation faite au

et

Si quis... juxta legis constitutionem 20. Voyez les extraits des écrits de manniatur , ... si post unam et alte- Grégoire de Tours, au chap. XXI de ram comitis admonitionem ... ad mal- ce livre, art. I, n° 6. Jum venire noluerit, rebus ejus in 30. Voyez un capitulaire de Charbannum missis venire et justitiam les-le-Chauve, au chap. VIII de ce facere compellatur. ( Extr. du capitu- livre, art. IV, n° 2. laire i de l'an 819, art. 12. Baluze, II -1°. Voyez les capitulaires de t. I, p. 602.)

Charlemagne, de Lonis-le-Pieux et de 1.-1°. Voyez l'extrait d'un ca- Charles-le-Chauve, les trois dernières pitulaire de Pépin, roi d'Italie, autorités rapportées ou indiquées au chap. XXI de ce livre, art. I, n° 4, chapitre précédent. dernière autorité.

contumax, et mettait ses biens sous la saisie royale, pour en approprier le roi au bout de l'an si l'accusé persistait dans sa contumace;

2o. D'un capitulaire de Louis-le-Pieux ; il explique qu'après l'an et le jour, le contumax ne peut plus rentrer dans sa propriété mise au ban; que le fisc doit acquitter en entier la composition du crime sur les biens, et garder sans contestations ce qui en reste;

3o. D'un capitulaire de Charles-le-Chauve; il veut que tous les hommes libres, suspects ou accusés de grands crimes, soient forcés, par tous leurs biens mis au ban, de comparaitre en justice.

III. La preuve que le contumax rentrait dans sa propriété s'il comparaissait avant l'année écoulée, résulte des autorités mêmes qui ont prouvé que ce n'était qu'à ce terme que l'on pouvait disposer du bien saisi.

IV. La preuve de la définition que l'on a donnée du décret de forban, résulte :

1°. De la loi salique; elle dit que le contumax obstiné doit être mis hors de la protection du prince, que ses biens doivent être saisis, et qu'il est défendu à personne de le recevoir;

2o. De la loi ripuaire et d'un capitulaire ; ils défendent de donner asile aux forbannis;

3o. D'une formule de Marculfe; elle nous apprend que le

rfi. Voyez les autorités citées à l'ara

20. Cujuscumque hominis proprie- les-le-Chauve, au chap. X, art. II, tas ... in bannum ... missa , et ille re

no 4. cognita, ne justitiam faciat, venire distulerit, annumque ac diem in eo ticle précédent. banno illam esse permiserit, ulterius IV.-1°. Voyez l'extrait des textes eam non adquirat... Debitum vero de la loi salique, au chap. VIII de quod is cujus ea fuit solvere debuit, ce livre, art. IV, n° 1. per comitem ac ministros ejus juxta 20. Si quis hominem, qui forbanniæstimationem damni... his quibus tus est, in domum recipere præsumpidem debitor fuit, exsolvatur. Quod serit, si Ripuarius est, ex solidis; si... si rerum mobilium ibidem inventarum Romanus,... Xxx sol. culp. jud. (Extr. quantitas ad compositionem non suffe- de la loi Ripuaire, tit. 87. D. Bouquet, cerit, de immobilibus suppleatur; et t. IV, p. 251.) quod superfuerit ,... fiscus noster pos- De latrone forbannito... Si liber sideat. Si nihil super compositionem eum susceperit, solidos quindecim remanere potuerit, totum in illam componat. (Extr. d'un capitulaire de expendatur. (Extr. d'un capitulaire Charlemagne, de l'an 809, art. 11. de Louis-le-Pieux, de l'an 819, art. 11. Baluze , t. I, p. 465 et 763.) Baluze, t. I, p. 602.).

30. Quum et ille cum reliquis pa30. Voyez un capitulaire de Char- ribus suis, qui eum secuti fuerint,

« PreviousContinue »