Page images
PDF
EPUB
[blocks in formation]

TURGAN, député des Landes. — 1792.

Rend compte de ce qui s'est passé chez le roi le 20 juin (t. XLV. p. 422 et suiv.)?

USTARITZ (Commune d'). Renvoi au pouvoir exécutif de

sa réclamation contro un arrêté du doparlement des Basses-Pyréndos (9 juin 1792, t. XLV, p. 4).

VERGNIAUD, député de la Gironde. 1792. -- Parle

sur une lettre-circulairo adrosses à la gardo nationalo parisienne (t. XLV, p. 45), sur les observations du sieur Vasselin relatives à la formation d'un camp de 20,000 hommes (p. 63 et suiv.). - Pró. sente un projet de decret sur l'envoi de commissaires civils à Saint-Domingue (p. 233). S'oppose à l'envoi aux départements de la lettre de Lafiyette datéo du camp de Maubeugo (p. 340). Parle sur les troubles d'Avignon (p. 343). Suppleaut à la commission des Douze (p. 358). S'oppose à la lecture d'un arrêté du directoire du département de Paris (p. 400 et suiv.). Proposo de commer 60 commissaires pour se rendre chez lo roi jusqu'à ce que le rassemblement formé le malio du 20 juin soit dissipé (p. 412). — Défend sa motion (p. 414). - Parle sur le mode de constater les mariages (p. 631), la présence à Paris du général Lafayette (p. 657). Fait une motion d'ordro (p. 710).

sur

VaisseaOX. Voir Armements maritimes.

VALENCE, maréchal de camp. Elogo de sa conduite à la

prise de Courtrai (20 juin 1792, t. XLV, p. 429).

VERNIQUET. Dénonce Chabot par lettre (25 juin 1792,

t. XLV, p. 563 et suiv.). - Vérification à faire de sa demeure et de sa siguaturo \ibid. p. 565). - Son Dom n'a pas été trouvé parmi ceux des citoyens de la section des Quinze-Vipgls (ibid. p. 579). La sigoatura est reconnue fausse (26 juin, p. 592), (27 juio, p. 626).

VALENCIENNES (Commune de). 1o Projet de decrel sur la

domande relative à l'acquisition des terrains et båments de la ci-devant abbaye de Saint-Jean et de quelques maisons appartenant à des particuliers (20 juin 1792, t. XLV, p. 410 et suiv.). Adoption (ibid. p. 411).

2. Lettre relative aux besoins de l'hôpital des onfants trouvés (26 juin 1792, t. XLV, p. 583) ; ren. voi au comité des secours publics (ibid.).

VERSAILLES (Commune de). Deuxième lecture du projet do

décret relatif à l'élablissement d'un troisième juge de paix (9 juin 1792, t. XLV, p. 4).

Garde nationale. Don patriotique (21 juin 1792, 1. XLV, p. 437). – La garde nationale est autorisée à défiler dans l'Assemblée (ibid. p. 438).

Société des amis de la Constitution. Adresse d'ajhe. sion et de félicitation (21 juin 1792, 1. XLV, p. 137 et suiv.).

VANNES (Commune de). Don patriotique des enfants de chwur de l'église cathédrale (9 juin 1792, t. XLV,

Adresse au roi (27 juia, p. 31).
Voir Huarl-Duport.

p. 3).

Vesoul (Commune do). Don patriotique des élèves du

collège (25 juin 1793, t. XLV, p. 872).

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

WITINKHOF. Discours et don patriotique au nom des

troupes de Paris (10 juin 1792, t. XLV, p. 60).

sur

VIẾNOT-VAUBLANC, député de Seine-et-Marne. — 1792.

- Prle sur les réparations à accorder à la mémoire de Thé bili Dilloji (t. XLV, p. 41 et suiv.), la proposition de déclarer que le ministre de la guerre Servan emporte les regrets de la nation (p. 161), sur l'affaire de Grangeneuvo el Jouneau (p. 235).

Monibre de la commission extraordinaire des Douze (p. 338). Parly sur les mesures proposées pour assurer la tranquillité publique (p. 713).

X

VIGIER, ancien garde du corps. Acte d'accusation contre

lui (17 juin 1792, l. XLV, p. 325).

XAVIER-AUDOUIN, aumônier de la gardo nationale de Paris. Son_discours au n'im des citoyens de la section de la Fontaine de Grenelle (12 juin 1792, 1. XLV, p. 126 et suiv.).

[blocks in formation]
« PreviousContinue »