Page images
PDF
EPUB

FINANCES.

Falsification des subsistances alimen- les lignes de Bretagne, de Normandie et laires. Sapeurs-pompiers, vote dé- de Flandre, entre l'Ouest, l'Est et le finitif de le proposition Antony Thouret. Nord. – Ligne de Paris à Strasbourg,

La charité publique et la charité pri- ouverture de deux sections, état des travée. De.

193 à 232. vaux, avenir de cette ligne. - Ligne du

Centre, état des travaux, crédits insufCHAPITRE VIII.

fisants. Le Nord et l'Est, embranchements sur la ligne de Paris à la Belgique. — Résumé, langueur de l'indus

trie des chemins de ser, dépréciation des Budget. Projet de M. de Germiny, valeurs, impuissance de l'Assemblée. les découverts, la dette flottante, les Lignes ouvertes en 1851, héritage du différents services; discussion dans les passé. — Le chemin de fer de ceinture, bureaux, optimisme et inquiétudes; rap- avortement. Le sous-comptoir des ports de MM. Gouin et Passy. – Cais chemins de fer, utilité et avenir de cet ses d'épargne. Histoire de l'institution, établissement. — Production houillère, proposition de M. Delessert, législation machines à vapeur, navigation fluviale nouvelle. — Réforme hypothécaire, cré- et maritime. Infériorité de la France dit foncier. Projets divers, rapport de vis-à-vis de l'Angleterre ; bouille, maM. Chégaray, avortement. Situation chines à vapeur dans les deux pays ; financière, établissements de crédit. flotte à vapeur de l'Angleterre, la subAdjudication de rentes ; abaissement de vention, projet de concession du service l'intérêt des bons du Trésor ; situation des paquebots-postes dans la Méditerrade la Banque, afflux de l'encaisse; opé- née, avortement déplorable, défiances rations de la Banque et de sa succursale contre l'industrie privée.Télégraphie pendant l'année ; opérations de la caisse électrique, tarifs exagérés, formalités d'épargne , effet de la loi nouvelle ; bud- gênantes ; le télégraphe sous-marin de get municipal de la ville de Paris, ré- la Manche. - Canaux. Histoire lamenpartition de la contribution foncière, table de l'exploitation par l'État, projet augmentation du contingent imposé à la de rachat, lenteurs et avortement. ville ; dépréciation de l'or, commission Police du roulage et des messageries. spéciale, résolution. De 233 à 265. Viabilité, liberté, les deux systèmes,

l'Assemblée adopte le système de la liCHAPITRE IX.

berté absolue. Travaux publics à

Paris. Le Louvre, la rue de Rivoli, les TRAVAUX PUBLICS.

halles, etc.

De 266 à 300. Chemins de fer. – État matériel et

CHAPITRE X. financier du réseau national. - Ligne de Lyon à la Méditerranée, hésitations COMMERCE, INDUSTRIE, AGRICULTURE. funestes, mauvaise volonté systématique, l'industrie privée mise en suspicion Situation générale économique, compar M. Dufaure ; la concession préju- merciale, agricole. Commerce intégée par un vote de la commission du rieur. Résultats pour l'année. – Cabobudget, rapport de M. Dufaure ; histo- tage. Influence des voies ferrées sur la rique de la question, état des travaux. navigation côtière, mouvement général, Ligne de Paris à Rennes,

mouvement particulier des ports princision directe approuvée par la commis- paux. Exportation parisienne. Bresion ; les deux compagnies de Versailles, vets d'invention, patentes, produit de accord d'intérêts ; la concession directe l'octroi, consommation. – Production adoptée; esquisse de la discussion, M. agricole. Avilissement du prix des céSautayra et l'État entrepreneur; la li- réales, son influence sur la production et gne de Cherbourg, M. Daru, M. Thiers sur le prix de la viande. Progrès et desiet l'intérêt de clocher ; résultat des derata de l'agriculture. - Sucres. Loi votes , le chemin de l'Ouest assuré et du 13 juin, système nouveau de tarificaétendu, son avenir ; inauguration du tion d'après la richesse et le rendement, chemin d'Argenteuil, trait d'union entre les raffineries soumises à l'exercice , re

conces

[graphic][subsumed]

sumé de la loi.- Octrois. Propositions soulèvement, les insurgés mis en fuite, tendant à l'abolition ou au remplacement nouveau soulèvement, répression, les des octrois ; MM. Joret et Soubiès, dis- affiliations secrètes, attitude des feuilles cussion, rejet de la prise en considéra- démocratiques ; état de la Nièvre, M. tion; M. Sauteyra, rejet. Fraudes Dupin et l'instabilité; le Cher et la Nièet falsifications. Déloyauté commer- vre en état de siége; arrestations à Paciale, son influence sur notre commerce ris, le comité allemand ; l'opinion publimaritime, la marque de fabrique. ---- Pe. que à Paris, procès de presse, impoches maritimes. Le système des primes. pularité de la presse.

Bruits de coup - Baux à ferme, proposition Morellet, d'Etat; discours d'inauguration des repoussée. Législation des cours halles; retraite du ministère, M. Billault, d'eau. Délimitation des fleuves et ri- nouveau ministère, sa signification ; cirvières, proposition Desèze, avortement. culaire du ministre de la guerre, l'obéis- Biens communaux. Proposition Du- sance passive, le décret de réquisition fournel, le socialisme en agriculture, re- arraché dans les casernes, proclamation jet. -- Chambres consultatives d'agri- du préfet de police. culture. Proposition de Ladoucette, Réouverture de l'Assemblée, Messavotée. Haras. Proposition Flandin ge, projet de rappel de la loi du 31 mai, et Durand Savoyat, les haras de Saint- l'urgence repoussée, hésitations; les sauCloud, vote. — Code forestier, défri- guins, M. Baze et la réquisition directe, chement des forêts. Proposition An- l'Assemblée la repousse ; alarmes; reglade, refus de prise en considération ; prise de la proposition Pradié, double modifications à apporter à la législation jeu de la Montagne , langage hardi du forestière, commission spéciale, rapport Président de la République, discours de M. Beugnot; rapport de M. Faul- du Cirque ; bruits de conspiratious motrier ; amendement de M. Dufournel, narchiques; besoin général d'une dictal'interdiction du défrichement maintenue. ture; concessions tardives de l'Assem

Liberté du commerce. Proposition blée. — Election de M. Devinck, l'absSainte-Beuve, prise en considération tention. repoussée ; M. Thiers, les deux écoles, Les préparatifs du coup d'Etat, arres. l'absola des deux côtés. Exposition tations, la questure; décret, appel au universelle. Part prise par la France, peuple, proclamation à l'armée; im. supériorité française, injustices de mau- pressions populaires ; tentatives

des vais goût; résultats reļatiís au tarif doua- représentants pour se réunir, séance à nier, résultats moraux de ce concours la mairie du 10e arrondissement, disinternational. . . De 337 à 301. persion et arrestation des membres ; dé

cret de la haute cour de justice, protesCHAPITRE XI.

tation du conseil d'Etat, M. Molé;

préparatifs militaires, précautions prises LE COUP D'ÉTAT.

contre la presse; réunion de la Mon

tagne, proclamation; le combat à Paris, Les conseils généraux, veu presque la victoire.

De 338 à 381. unanime pour la révision. - Les orléanistes, candidature dů prince de Join

CHAPITRE XII. ville, entrevue politique à Claremont, M. Je duc de Nemours et M. Guizot,

JAQUERIE ET DICTATURE, LE VOTE. abstention et défiances. - Manifeste de la Montagne, manifeste du Comité cen- Le coup d'Etat dans les départements. tral démocratique européen, procès de Le socialisme attaqué avant son Lyon, désertion de la défense par les heure; jaquerie, ses éléments, esprit de avocats, l'abstention à terme. · Les haine et d'envie démocratique, aristos, impatients, révoltes et jaquerie, assas- blancs et gras, les barbares de la civilisinats ; guet-apens de Laurac, affaire sation. Les grandes villes, émotion de Largentière, fête votive de Vinezac, comprimée. Départements voisins de un maire socialiste, état de siége; ban- Paris. Départements de l'Ouest, la quet de Commentry, résistance à l'au- Sarthe. Départements du Centre, torité, M. Sartin; le maire de Précy, Loiret, manifestation hostile à Orléans,

venus.

arrestations, conflits sanglants à Mon- adhésions dans l'Eglise; sympathies et targis, à Bonny ; Allier, la Palisse et hostilités dans la nation; impulsion donMoulins; Nièvre, soulèvement général, née aux travaux publics, le chemin de assassinat du maire de Pousseaux, Cla- Lyon à Avignon, le chemin de ceinture, mecy au pouvoir des insurgés, atrocités la Bourse de Marseille, travaux divers; et violences, le curé de Neuvy, plan de reprise des transactions ; finances, les l'insurrection, attaque et prise de Cla fonds publics, la Banque de France, mecy par les troupes, les insurgés rapport de M. A. Fould, impôts et retraqués ; Aveyron, arrestation à Rhodez; Puy-de-Dôme , siége de la mairie à Le vote : résultats du scrutin, adhé. Thiers. Départements de l'Est; sion immense, constatation solennelle; Meurthe et Vosges, arrestations ; Jura, situation finale. De 382 à 421. insurrection de Poligny; Bas-Rhin, l'ordre maintenu à Strasbourg. -- Départe

CHAPITRE XIII. ments du Sud, cercle de Lyon ; Saône-etLoire, faits insurrectionnels ; Ardèche, RELATIONS EXTÉRIEURES, COLONIES. tentative sur Privas, affaire du pont de Bourré; Drôme, organisation socialiste, Relations extérieures. Les deux menaces contre Montélimart, marche des phases de la politique française à l'étrancommunes insurgées sur Crest, les pri- "ger. Avant le 2 décembre : prétensonniers et les prêtres, engagements tions de l'Autriche à une constitution sanglants au pont de Crest, défaite dé- nouvelle de la Confédération Germanifinitive ; Gard, menaces contre Nimes ; que, Memorandum énergique du cabinet Vaucluse, marche des bandes d'Apt sur français; Italie, continuation de l'occuAvignon, leur faite; Hérault, Pézenas, pation, l'effectif, objections; traités comscènes sanglantes, Béziers, bataille dans merciaux et de propriété littéraire, conla ville, assassinats, Bédarieux, scènes trefaçon belge, traité de commerce avec hideuses, Capestang, les pillards. la Sardaigne. Après le 2 décembre: Départements du Sud-Ouest : Pyrénées- le contre-coup des événements de déOrientales, Estagel et Perpignan ; cembre en Europe, chute de Lord PalHautes-Pyrénées, tentatives avortées ; merston; Maroc, insultes, réparation Gers, brillante affaire d’Auch, Condom énergique, bombardement de Salé ; et Mirande ; Lot-et-Garonne, gouverne- Lieux-Saints, conclusion probable. ments provisoires à Marmandes et à Vil Algérie. Assimilation douanière leneuve. Départements du Sud-Est : avec la France, loi qui constitue la proBouches-du-Rhône, Marseille; Var, in- priété, banque ; importation et exporsurrection générale, l'armée socialiste et tation; progrès de l'agriculture et de les prisonniers, scènes hideuses, pillages, l'industrie; faits militaires, expédition assassinats, délivrance; Basses-Alpes, dans la petite Kabylie, ses résultats; situation spéciale de ce département, organisation et administration des tribus Forcalquier, Sisteron, Digne et Manos- arabes. Colonies transatlantiques. que au pouvoir de l'insurrection, combat Loi sur les banques coloniales. des Mées, le département reconquis. Guadeloupe. Passions mauvaises, répres

La dictature à Paris, nouveau minis- sion, situation meilleure, incendies. tère, commission consultative; énergie Martinique. Incendies. Guyane du gouvernement, colonie pénitentiaire, française. Colonies pénitentiaires, fièles forçats libérés; tendances morales vre jaune, misère. Sénégal et Guiet religieuses, Sainte-Geneviève rendue née. Châtiments infligés aux naturels. au culte catholique, le repos du dimanche, De.

422 à 443.

DEUXIÈME PARTIE.

HISTOIRE ÉTRANGÈRE.

CHAPITRE PREMIER. adresse de la chambre des députés,

rapports du grand-duché avec la ConseBELGIQUE. Formation d'un tiers dération germanique. De 444 à 462. parti libéral, crise de 1850, le budget de la guerre, réduction des dépenses, loi

CHAPITRE II. organique de l'arnsée, démission du général Brialmont, lettre du roi à M. Ro- CONFÉDÉRATION GERMANIQUE. gier, dénoûment de la crise, question de confiance, le ministère l'emporte ; l'impôt Question de la reconstitution allemansur les successions directes, le serment, de, prétentions de l'Autriche, présidendésaccord entre la chambre et le minis. ce de la diète, entrée des provinces non tère, seconde crise, replâtrage, menées allemandes dans la Confédération; con. radicales ; la chambre se déjuge, l'impôt férences de Dresde, lutte d'influences; adopté, le sénat le rejette, troisième crise Memorandum de la France; retour pur ministérielle; dissolution du sénat, clô- et simple à l'ancienne diète; abolition des ture de la session, élections, les villes et droits fondamentaux ; la Prusse retire les campagnes, échec du ministère; réou- ses provinces non allemandes de la Converture de la session, discours royal, fédération ; les réfugiés en Angleterre. appel à la conciliation; transaction, Politique commerciale de la Prusse, amendement Spitaels et Dumon-Dumor- traité d'union entre le Zollverein et le tier, discours de MM. d'Anetban et Du. Steuerverein, recettes du Zollverein ; mon-Dumortier, fin du conflit; le coup politique commerciale de l'Autriche, prod'État du 2 décembre, contre-coup en jet de fusion douanière avec le reste de Belgique, craintes chimériques. – Bud- l'Allemagne. – Situation matérielle de get, commerce extérieur, voies de como la Confédération, industrie, commerce, munication, chemins de fer, canaux. chemins de fer. Traité conclu avec la Sardaigne.

AUTRICHE. Régénératiop de l'emNÉERLANDE. — Loi communale, his- pire, succès de sa politique, progrès écotorique du projet, adoption, dispositions nomiques, chemins de fer, caisses d'é. de la loi, électious communales, esprit pargne. d'intolérance, exclusion des catholiques ; PRUSSE. Hésitations entre la dé assistance publique, tentative d'usurpa- mocratie et l'autorité ; interpellations sur tion de la part du gouvernement sur les la politique de la France avec l'Autriche ; institutions de bienfaisance, émotion gé- loi sur la presse; clôture de la session, nérale, opposition grave; liberté d'asso- réaction dans le sens de l'autorité, retour ciation et de réunion, ajournement; la aux états de cercle et de province ; ouver chambre se proroge, question consutu- ture de la session nouvelle, traité d'union tionnelle, clôture de la session ; ouverture avec le Steuerverein.- Budget, chemins de la session nouvelle, discours royal, de fer. appel à la concorde. - Situatio; prospère BAVIÈRE. – Son rôle dans la luite des finances, budget, découverts, excé- des influences allemandes. dants, dette, amortissement, arriére SAJE-ROYALE. Abrogation des russe; chemins de fer, projet d'union avec droits fondamentaux, clôture de la ses. le réseau allemand ; flotte marchande, sion. résultat des lois de navigation; commerce HANOVRE. Mort du roi Ernest-Auextérieur; colonies.

guste, système de bascule dans la quesGRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG. tion allemande. Finances, chemins Discours du prince lieutenant du roi, de fer.

WURTEMBERG Elections , ouver

EGYPTE. . - Le Tanzimat, négociature des chambres, libéralisme du roi. tions, la politique anglaise et le coup

BADE. — Abolition des droits fonda- d'Etat en France; l'héritage de Méhémentaux, modifications ministérielles, met-Ali. De.

503 à 504. session.

GRÈCE. < Retour du roi, adresse de HESSE-DARMSTADT. Convocation la Chambre des députés, session parled'une diète extraordinaire.

mentaire ; convention commerciale avec WEIMAR. Ouverture de la diète, la Sardaigne ; nouveau ministère. constitution.

De.

504 à 505. OLDEMBOURG. Dissolution de la diète, convocation nouvelle.

CHAPITRE V.
VILLES-LIBRES.
Union commer-

Suisse. Les réfugiés, le droit d'aciale avec le Zollverein, ses résultats sile, internemenr et expulsion; contrefuturs.

De 463 à 485.

coup du coup d'Etat de décembre; élecCHAPITRE II.

tions; oppression du canton de Fribourg;

chemins de fer ; budget. De 506 à 509. DANEMARK. Intervention alle ITALIE. - L'unité italienne, sa base mande, attitude de l'Autriche, fin de la véritable, union commerciale, projets ; guerre; conférences de Kiel, règlement l'intérêt démagogique et l'influence anprovisoire de l'affaire du Slesvig; ques- glaise, 503. tion de succession au trône, crises minis. Etats du Saint-Siége. Renaissance térielles, rétablissement de l'autorité catholique dans le monde entier; finanroyale dans le Lauenbourg, règlement ces, travaux publics, chemins de fer, de la question de succession; ouverture l'occupation française et les démagode la diète ; loi sur la presse; budget. De 485 à 490

gues. 509.

États-Sardes.-Rapports avec le saintSUÈDE ET NORVÉGE. Diète sué- siégc, hostilité Alagrante du gouvernedoise, résorme constitutionnelle, disposi- ment, persécutions; les démagogues avant tions opposées des quatre ordres, résul et après le coup d'Etat en France ; traitats de la session ; Storthing norvégien,

tés de commerce,chemins de fer 509 a512 doctrines subversives, agitations pupu

Deux-Siciles. Conseils généraux laires, clôture du Storthing ; chemins de des provinces ; situation prospère de la fer; intolérance religieuse en Suède. Sicile; calomnies, procès de Unita IlaDe 490 à 494.

lia, clémance royale, calomnies de M.

Gladstone. De 512 à 515
CHAPITRE IV.

Toscane. – Occupation autrichienne,

condordat avec le saint-siége, budget. Russie. - Questions extérieures : les

De 515 à 519 principautés danubiennes, évacuations;

Parme.- Réaction religieuse. 520. les Monténégrins ; influence en Allemagne; le principe révolutionnaire en Eu

CHAPITRE VI. rope ; le coup d'État en France. Questions intérieures : union de douanes ESPAGNE Chute du cabinet Naravec la Pologne; chemins de ser; agri vaez, le nouveau ministère ; attitude du culture et industrie dans les pays trans congrès, sa dissolution; élections noucaucasiens, caisses d'épargne ; enseigne velles, opposition confuse ; le coup d'Etat ment; traité de commerce avec le Portu de décembre, ses résultats en Espagne : gal ; guerre du Caucase. De 494 à 499. situation matérielle ; budget ; concordat

TURQUIE. Les principautés dana avec le saint-siége ; nouvelle expédition biennes, les réfugiés hongrois, affaires des forbans d'Amérique contre Cuba, des Lieux saints. - Soulèvement inté châtiment, outrages à l'Espagne, repararieur, soumission des insurgés de Samos, tion; traité avec le Nicaragua. De les fanatiques d'Alep, meurtre du père 521 à 526. Basile à Antioche, révolte de Bosnie PORTUGAL.- Les partis et la royauté, comprimée par Omer-Pacha. - Néces révolte militaire fomentée par le duc de sité d'une reforme financière, adminis Saldanha, fuite et triomphe du duc, intration, budget. De 499 à 503. surrection d'Oporto; suspension des

.

« PreviousContinue »