Page images
PDF
EPUB

34 et 35. Cassieu.

Page 240 36. Théodoret.

242 37. Théophylacte.

Ibid. 38. Saint Jean Climaque.

243 39. Saint Maxime.

244 40. Le vénérable Bede.

Ibid. 41. Saint Anselme.

Ibid. 42. Saint Bernard.

246 43. Albert le Grand.

253 44. Saint Thomas.

Ibid. 45. Saint Bonaventure.

254 46. Denys le Chartreux.

255 47. L'Imitation de Jésus-Christ,

259 48. Hugues de Saint-Victor.

261 49. Richard de Saint-Victor.

Ibid. 50. Suso.

262 51. Harphius.

Ibid. 52. Rusbrok.

Ibid. 53. Blosius.

264 54. Bellarmin.

Ibid. 55. Grégoire Lopez.

265 56. Balthasar Alvarez.

Ibid. 57. Saint Jean de la Croix.

Ibid. 58. Avila.

266 59. Le cardinal Bona.

267 60. Le cardinal de Bérulle.

Ibid. 61. La B. Angèle de Foligni.

268 62. Sainte Catherine de Gênes.

Ibid. 63. Sainte Thérèse.

269 64. Rodriguez.

271 65. Saint François de Sales.

273 66. La Mère de Chantal.

278 67. Le P. Surin.

281 68. Le Frère Laurent.

282 69. Les théologiens de l'Ecole.

284 70. Conséquences qui résultent de ces témoignages.

289 71. Autorité de la tradition qui vient d'être exposée.

292 72. Le livre des Maximes emploie le terme d'intérêt propre dans le même sens que tous ces auteurs.

293 73. Quatre principes pour lever les dislicultés que ce livre peut faire naître.

301 74. Conclusion.

304

RÉPONSE DE M. DE CAMBRAI A LA DÉCLARATION DES
TROIS PRÉLATS.

Page 309

1. Pourquoi l'on a cité les trois prélats dans la Préface da livre

des Marimes.

311

2. L'auteur du livre des Maximes ne s'est point appuyé sur les

censures des trois prélats.

311

3. Ce que Fénélon a dit de son chef.

4. Les nouveaux mystiques sont condamnés dans le livre des Mari-

Ibid.

5. Quel est le véritable sens d'un livre.

313

6. Le pur amour et la contemplation tournés en ridicule dans quel 1

ques écrits récens.

315

7. Procédés des trois prélats envers l'archevêque de Cambrai. 315

& Sur les conférences et les Articles d'Issy.

317

9 L'espérance n'est pas détruite dans le livre des Marimes.

318

10. Explication d'un principe de saint Augustin.

321

11. L'espérance des parfaits conserve son motif propre. 323

12. Explication de l'intérêt propre, dont les parfaits sont exempts.

324

13. Doctrine de saint François de Sales sur cette matière. 330

14. En quel seus les motifs intereses sont exclus de l'état des par.

faits.

331

15. Suite du même sujet.

349

16. Sur les détours et les subtilités reprochés au livre des Maximes.

351

37. Sur un passage de saint François de Sales.

352

18. Sur la résignation et l'indifférence des parfaits

353

19. Suite du même sujet.

357

20. Suite du même sujet.

359

21. Sur les épreuves des ames parfaites, et le sacrifice du salut. 362

22. Suite du même sujet.

368

23. Suite du même sujet.

24. En quel sens le pur amour fait lui seul toute la vie intérieure,

373

25. En quel sens l'ame parfaite ne désire plus les vertus pour elle-

même.

375

26. Suite du même sujet.

380

27. Sur la confession des péchés véniels.

393

28. Les parfaits ne sont pas exempts de la concupiscence. 384

29. La mortification est nécessaire aux plus parfaits.

389

30. Sur l'objet de la contemplation.

391

31. Suite du même sujet.

393

32. Suite du même sujet.

397

33. Suite du même sujet.

401

34. Suite du même sujet.

445

35. Sur la suppression des actes de propre industrie dans l'état passif.

Page 408 36. Suite du même sujet.

416 37. Suite du même sujet.

417 38. La perfection ne consiste pas dans les oraisons extraordinaires.

424 39. Sur l'état passif et l'oraison passive.

427 40. L'oraison passive n'est pas essentielle à la perfection. 429 41. Les pratiques du plus parfait amour ne doivent pas être pro. posées indifféremment à tous les fidèles.

432 42. Tous les Chrétiens sont appelés à la perfection.

437 43. Les pratiques de la plus haute perfection ne conviennent pas actuellement à tous.

438 44. Le livre des Maximes n'excuse ni Molinos ni ses sectateurs.

439 45. L'amour de concapiscence est bon en soi, quoique imparfait.

440 46. En quoi consiste l'imperfection de l'amour intéressé.

441 47. Sur les épreuves et le sacrifice du salut. 48. Nature des actes directs.

448 49. Distinction de la partie supérieure et de la partie inférieure.

449 50. Sur le désespoir apparent des ames peinées.

452 51. Suite du même sujet. 52. Suite du même sujet.

456 53. Sur le trouble involontaire attribué à Jésus-Christ dans le livre des Maximes.

458 54. Sur les autorités citées dans ce livre.

459 55. Sur diverses erreurs reprochées au livre des Maximes. 460 56. Sur le passage de la méditation à la contemplation.

Ibid. 57. Sur quelques passages de l'Ecriture cités dans le livre des Maxis

462 58. L'amour de gratitude est-il passé sous silence dans ce livre ? Ibid. 59. Sur un passage du concile de Trente cité dans le même livre.

464 60. Ce livre tend-il à accorder les vices et les vertus opposées? 466 61. Ce livre met-il saint Paul et les plus grands saints au rang

des mercenaires?

467 62. On ne peut appeler impossibles et absurdes les actes d'amour fondés sur des suppositions impossibles.

470 Conclusion.

473 DIFFÉRENCEs qui se trouvent entre les diverses éditions de cette

475

453

mes.

PONSE.

RÉPONSE A L'OUVRAGE DE M. DE MEAUX, INTITULÉ : SUMMA DOCTRINE.

Page 479 1. La notion commune de la charité attaquée par M. de Meaux, en soutenue dans le livre des Maximes.

481 2. M. de Meaux dégrade la charité.

486 3. Sur les motifs secondaires que M. de Meaux donne à la charité.

488 4. Le précepte de la charité exprimé dans l'Ecriture ne justifie pas l'opinion de M. de Meaux.

495 5. Ce prélat contredit manifestement la doctrine de l'Ecole sur la charité.

496 6. Cette doctrine ne renverse pas l'amour de gratitude envers Jés sus-Christ.

500 7. Sur la doctrine de saint Augustin et de saint Thomas opposée par M. de Meaux.

502 8. En quoi l'amour d'espérance est imparfait.

506 9. L'espérance nourrit la charité, mais non comme son motif propre.

509 10. Le concile de Trente ne confond pas le motif de l'espérance avec celui de la charité.

514 11. En quel sens l'espérance des justes imparfaits est rapportée à la fin dernière.

516 12. Quelles sont les imperfections à retrancher pour purifier l'amour.

519 13. En quoi consiste la propriété dans le langage des mystiques. 522 14. Suite du même sujet.

530 15. Sur la suppression des actes de propre industrie dans l'état pas

531 Conclusion. Addition. Sur la su; pression des actes de propre industrie. 533

sif.

FIN DE LA TABLE DU TOME QUATRIÈME.

« PreviousContinue »