Page images
PDF
EPUB

« Est-il nécessaire à la foi catholique qu'il y ait un corps sans cesse occupé à répandre la superstition et à corrompre la morale par des maximes dont les païens eussent rougi ? Si la France n'en est enfin délivrée, elle

sera bientôt partagée en ignorants superstitieux et en

athées. »

(Plaidoyer de MONTCLAIR.

« Brouillons! c'est vous qui troublez l'Église.

(Le Pape Clément VIII aux Jésuites.)

Paris. — Imp. de L. TINTERLIN, rue Neuve-des-Bons-Enfants, 3.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic]

PARIS
E. DENTU, LIBRAIRE-ÉDITEUR

GALERIE D'ORLÉANS, 13 ET 17, PALAIS-ROYAL

Tous droits réservés

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

AVERTISSEMENT

Les Monita secreta ou Instructions secrètes

que nous publions ont été imprimées pour la première fois, à Paris, en 1661. Dans les guerres religieuses dont l'Allemagne sut le théâtre, plusieurs colléges des Jésuites furent pris et pillés par les Réformés. On trouva dans leurs archives des exemplaires manuscrits des Monita secrela, et deux éditions presque contemporaines de celle de Paris eurent lieu à la fois : la première sous la rubrique de Prague, la seconde sous celle de Padoue. Cette dernière

est imprimée sur parchemin et fait suite aux Constitutions de la Société de Jésus. Les trois

éditions, quoique faites d'après des manuscrits différents, sont parfaitement conformes entre elles (Edition de 1824).

Au reste, il suffit de comparer ce document avec les doctrines contenues dans les livres des principaux docteurs de la Société, et surtout avec la ligne de conduite que les Jésuites ont suivie depuis qu'ils existent, pour n'avoir aucun doute sur son authenticité.

« PreviousContinue »