Page images
PDF
EPUB

Nous avons déjà beaucoup parlé des ancêtres du maréchal Davout dans la conviction où nous sommes que le sang a sa musique particulière. Une lettre du célèbre généalogiste Pincedé, adressée à ma grandmère, « déplore qu'une famille si puissante soit devenue si pauvre »; et un nouveau travail sur les comtes de Noyers, imprimé à Autun, établit la descendance du prince d'Eckmühl par le sixième fils du grand Maréchal, doté d'une armée, d'un château fort, et des armoiries qu'ont gardé les d’Avout. Un Jacques d'Avout, petit-fils du sire de Noyers, épouse Jeanne d'Étables, cousine de saint Bernard. Jehan d'Avout épouse Perrette de Châlons, ce qui le fait allié de la maison d'Orléans-Longueville et des princes d'Orange de la maison de Nassau. Claude d'Avot, d’Avoult ou d'Avol sert avec Montluc et le connétable de Montmorency. Nicolas d'Avout, épouse Edmée de Sainte-Maure; une Pétronille d’Avout s’unit à un Tascher, proche parent de l'impératrice Joséphine... Plusieurs filles sont abbesses et religieuses. Etrange et forte race dont on disait, au treizième siècle : quand naît un d'Avot, une épée sort du fourro », et qui semble s'être comme résumée dans la grande figure du maréchal Louis Davout, dont un des généraux des plus connus de l’armée actuelle d'Italie, le général Petitti a dit : « Le prince d'Eckmühl, par ses rertus excep

tionnelles, est une des gloires de l'humanile. »

L'Encyclopédie des gens du monde contient une biographie du maréchal Davout toute faite d'erreurs, mais on sent la sympathie de l'auteur anonyme percer sous de faux renseignements.

Les diaboliques et intéressants Mémoires du baron de Besenval, qui égratignent plus ou moins jusqu'au sang tous ceux dont il parle, se montrent fort gracieux pour une proche parente du maréchal Davout, la belle marquise de Montesson, dont il est fait plusieurs fois mention en ces notes, de façon à témoigner d'une certaine noblesse d'àme chez la dame. Laissons parler le baron. « Le duc d'Orléans, ne supportant pas son exil à VillersCotterets, charge M. de Ségur de voir madame de Montesson et de la prier d'agir pour lui.

« Madame de Montesson, veuve de Mgr le duc d'Orléans, voulant montrer à son fils un intérêt d'autant plus généreux qu'elle avait à se plaindre de lui, sûre, d'ailleurs, du crédit que lui donnait son esprit sur l'archevêque de Toulouse, s'empara de la négociation que j'abandonnai de grand cour ainsi que Ségur.

Guide de l’Algérie, par Piesse. Ce volume nous. a renseigné sur un village nommé Eckmühl, dans la banlieue d'Oran. A l'ami inconnu qui a eu cette idée toute française, nous envoyons un cordial merci! Puisse le village d'Eckmühl devenir un centre aussi brillant que les colonies romaines jadis fièrement portées par la vieille terre d'Afrique, et garder, dans un rayonnement vainqueur de la nuit, le noble nom de mon père, à titre de conseil et d'exemple !

FIN.

TABLE DES MATIÈRES

De 1790 à 1805

CAMPAGNE D’ÉGYPTE

Rapports du général Desaix avec le général Davout. Curieuses

lettres et intéressants détails tirés des papiers du général Desaix,

49; – Retour d'Égypte. Lettre du général Davout au Ministre de

la guerre, 67.

De 1806 à 1811

ALLEMAGNE ET POLOGNE

Le maréchal Davout au Ministre de la guerre. Rapport, 70 ; Le

maréchal Davout réclame pour M. Bonneville, 75 ; Le même
à M. de Willemansy, intendant militaire, 76 ; Le maréchal
A. Berthier au grand duc de Berg, 76 ; Ordre du jour du

De 1811 à 1315

LA RUSSIE ET HAMBOURG

Le Manuscrit de 1812, par le baron Fain, 105; Lettre du prince

d'Eckmühl au chevalier G. de Vaudoncourt, 111; Le livre de
M. Charles de Saint-Nexant sur « Les événements qui ont amené
la fin du règne de Napoléon ler 113; Le bâton du maréchal
Davout à N.-D. de Kazan, 116 ; « La guerre et la paix v da
comte Tolstoï, réfutée par une lettre du prince d'Eckmühl au
comte F. Potocki, 117; – Lettre du prince d'Eckmühl à l’Em-
pereur Napoléon, 118; — Rapport au duc de Feltre, ministre de la

guerre, 120;

Fausse lettre du maréchal Davout au major

général, datée de Thorn, le 8 janvier, 1813, démentie par une

lettre écrite à sa femme le 27 janvier, 126; – Lettres au général

Saunier et au général comte Sébastiani, 128.

[ocr errors]

1815

MINISTÈRE DU MARÉCHAL

Départ de l'Empereur. Armée de la Loire, 131; Lettre à Napoléon,

14 avril 1815, 131; Lettre au général Durrieu dont on doit

faire six copies, 133; Lettres au comte Lobau, 136; - Au

comte Daru, sur les hôpitaux à établir, 137 ; Vétérans envoyés

à Montmartre, 138.

« PreviousContinue »