Page images
PDF
EPUB

9

1246

[ocr errors]

1

633

-2. G88

Histoire. 'Appendice. 9 - Aout. Séance royale. Prestation du serment . TO du Roi.

45 il - Formation du ministère et du conseil, 2591 47 16 - Embarquement de Charles X et de sa famille à Cherbourg

-252 52 25-26 BELGIQUE. Insurrection à Bruxelles.

539

149 12 SEPTEMB. Entrée du prince d'Orange à Bruxelles. 549 ) 2 - France. Débarquement du général Clausel à

Alger et départ du maréchal de Bourmont. 611 4 – Hongrie. Oų verture de la diète hongroise, 62 U 167 1 – lasurrectiou dans le duche de Bronswick..

Le prince Guillaume prend les rênes de vida'.

l'administration , , , , , ,
9-10 + losurrection à Dresde.
- ......

636
13 – Nomination du priące Frédéric Auguste en
qualité de co-régent.

170 Id. — Pays-Bas. Ouverture de la session extraors. 31.

dinaire des états-généraux à La Haye. 553 151
14 – Hesse-ELECTORALE. Ipsurrection à Cassel. : 640!
23-26 – Pays-Bas, Entrée des troupes hollandaises,

daus Bruxelles.-Combat de quatre jours:
- Installation d'un gouvernement provir

soire.
27 – France, Résolution de la Chambre des dé-

..!
putés pour la mise en accusation des der='! .it."

niers ministres de Charles X.
28. – HONGRI. Couronnement dy prince impérial T.,
comme roi de Hongrie, ils

622
Id. - Russie. Apparition du choléra-morbus à Moscou. 603 303
2 OCTOBRE. PAYS-Bas. Clôture de la session ex77. 'I

traordinaire des états-généraux à La Haye. 563:1 3.- Couvernement provisoire. – Déclaration

d'indépendance de la Belgique, uh....*. 'I 158
9 - France. Ajournement de la session législatives, 2571 *S
14 - Espagne. Invasion des réfugiés espagnols 1....!
sous Valdès et Mina. . 9), s'; 11

694
11 - HASSE-Casse... Quverture de la session 1.641,-
18 – Troubles à Paris.

· Tentative séditieuse sur
Vincennes.

363

[ocr errors]
[ocr errors]

..1 557

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

10

18 OCTOBRE, PAYS-BAS. Ouverture de la session

ordinaire. 26 Insurrection d'Anvers. 27 ESPAGNE. Dispersion ou rentrée en France

des
corps

de Valdès et de Mina. 1 NOVEMBRE. FRANCE. Changement du ministère. lu, GRANDE-BRETAGNE. Ouverture de la session: 4- Ouverture de la conférence de Londres, rela

tivement aux affaires de la Belgique. 8 Deox-Siciles. Mort du roi François Ie.

Avénement de Ferdinand II.

BELGIQUB. Ouverture de la session du congrès. 16 GRANDE-BRETAGNE. Chute du ministère Wel

lington.-Formation du ministère Grey. 17 FRANCE. Expédition du général Clausel sor

Blida. 18 BELGIQUE. Le congrès national déclare l'in

dépendance de la Belgique. 25 Décret de la diète germanique relatif aux

troubles survenus dans les États de la con

fédération. 29 POLOGNE. Insurrection à Varsovie. 30 ROME. Mort du pape

Pie VIII. Id. BRÉSIL. Clôture de la session extraordinaire. 3 DÉCEMB. POLOGNE. Le général Chlopicki nommé

dictateur. 7

ÉTATS-Unis. Message du président Jackson. 15 FRANCE. Procès des dern. ministres de Charles X. 17 COLOMBIX. Mort de Simon Bolivar,

POLOGNE. Convocation de la diète.
BELGIQUE. Protocole des conférences de Lon-

dres.
Francs. Arrêt de la Cour des pairs.

Troubles à Paris. 34 Russie. Manifeste russe sur l'insurrection

de Pologne.-Manifeste polonais. 27 SUISSE. Déclaration de la diète helvétique.

18

20

22

[ocr errors]

HISTORIQUE UNIVERSEL

POUR 1830.

PREMIÈRE PARTIE.

HISTOIRE DE FRANCE.

CHAPITRE PREMIER.

État du pays. — Félicitations du jour de l'an. Convocation des Chambres,

– Emprunt de 80 millions. Actes d'administration publique. Promotion de pairs. — Élection de quelques dépatés. - Bruits de changement dans le ministère, Écrits de parti.

Ouverture de la session législatire. – Discours du Roi. Discussion de l'adresse en réponse à ce dis cours dans la Chambre des pairs.

L'Asník 1830, remarquable par la rigueur d'on hiver prematoré, dont la prolongation ajouta encore aux misères de la classe indigente, devait laisser un souvenir plus mémorable par les révolutions dont la dernière année portait déjà les germes. Jamais les passions et les discordes politiques n'avaient éclaté avec tant de fareur.

Le ministère Polignac durait depuis cinq mois (8 août 1829). Formé et annoncé comme devant mettre un terme aux concessions, c'est-à-dire aux progrès de l'esprit révolutionnaire, poussé par des courtisans en uniforme ou en soutane et par des écrivains qu'il iaspirait, à changer le système électoral, à suspendre la liberté de la presse périodique, à prendre une espèce de dictature en vertu de l'article 14 de la Charte , il s'arrêtait néanmoips , comme effrayé de

Ann. hist. pour 1830.

« PreviousContinue »